Connaissez-vous ces 5 gestes typiquement allemands ?

On utilise les mains pour s’exprimer, même en Allemagne ! Pouvez-vous deviner ce que ces gestes typiquement allemands signifient ?
Author's Avatar

« Des gestes typiquement allemands ? Je ne savais même pas que les Allemands s’exprimaient par gestes. » Voici la réaction de la plupart de mes collègues non allemands lorsque je leur ai demandé s’ils connaissaient au moins un des gestes que nous sommes les seuls à faire.

 

C’est vrai que nous ne sommes pas particulièrement connus pour notre propension à agiter nos bras lorsque nous parlons – surtout en comparaison avec les Italiens ou les Brésiliens. Et pourtant, nous aussi nous avons une certaine culture du langage corporel, capable de provoquer l’ahurissement des personnes en face de nous. Mais quand des gens commencent à faire des suppositions folles sur ce que ces mouvements pourraient bien signifier, on comprend à quel point ces gestes ne sont pas intuitifs pour les non-Allemands.

 

Voici donc l’occasion d’expliquer la signification des plus fameux gestes typiquement allemands !

 

Der Schweigefuchs (le renard silencieux)

Il est plutôt rare de voir ce geste en dehors des cours d’école. Le “renard silencieux” est devenu populaire dans notre la version locale de l’émission TV “Supernanny” (oui, il existe une version en allemand). Ce geste permet d’indiquer aux enfants qu’ils doivent “tendre l’oreille” (Ohren spitzen) afin de pouvoir écouter attentivement et, si possible, garder le silence (Mund zu, littéralement “fermer la bouche”).

 

Ja, ja! (oui, bien sûr)

 

Si vous pensez que deux réponses positives ne peuvent se transformer en une réponse négative, c’est que vous n’êtes pas vraiment sensibles au concept du sarcasme. Pour signifier notre incrédulité, nous autres n’hésitons pas à faire ce geste tout en répétant “Ja, ja!”. C’est aussi un excellent moyen d’insister sur le fait que nous sommes en plein sarcasme. C’est d’ailleurs très dommage que ce message ne soit pas compris par les non-germanophones. Peut-être les gens pensent-ils que nous sommes dépourvu·e·s de sens de l’humour parce que nous sommes sarcastiques ?

Die Daumen drücken (presser les pouces)

En Allemagne, on presse ses pouces pour souhaiter bonne chance à quelqu’un. C’est le parfait équivalent de nos doigts croisés. On peut également presser les pouces de quelqu’un, toujours dans l’attente d’un dénouement heureux. Un des gestes typiquement allemands les plus connus !

 

Rübchen schaben (peler les navets)

 

Apparemment, les mouvements de ce geste sont supposés évoquer l’action de peler un navet (ou une carotte, au choix) avec un couteau. L’origine de l’expression n’est néanmoins pas très claire, pas plus que la raison pour laquelle nous considérons les navets comme étant le parfait légume pour évoquer un plaisir coupable, le fameux Schadenfreude (littéralement la « joie du dommage »). Mais ça ne nous a certainement pas empêchés de passer les dix premières années de nos vies à mimer ce geste à la moindre occasion. Maintenant que vous le connaissez, vous êtes vous aussi capables d’utiliser ce pouvoir sur quelqu’un qui mérite vraiment la moquerie. Mais souvenez-vous : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

 

Der Scheibenwischer (le balai d’essuie-glaces)

 

Vous rencontrerez souvent ce geste en conduisant… d’où son nom. Il est traditionnellement accompagné d’un visage rougeoyant de colère, ainsi que d’un chaleureux “Bist du bescheuert?” (Tu es dingue ???)

Et voilà : nous arrivons au terme de cette liste qui – je l’espère – vous aura éclairé sur les gestes typiquements allemands. En attendant, nous pressons nos pouces pour que votre apprentissage des langues soit couronné de succès !

Parlez allemand comme vous en avez toujours rêvé (même avec les mains !)
La première leçon Babbel est offerte
Quelle langue désirez-vous apprendre ?