7 bonnes raisons d’apprendre le bahasa indonesia, la langue officielle de l’Indonésie

L’Indonésie est une destination qui a la cote. Des millions de touristes visitent l’archipel chaque année, et ils sont de plus en plus nombreux à décider de s’y installer. Ne serait-ce donc pas le moment d’apprendre le bahasa indonesia, la langue officielle du pays ?
Author's Avatar
7 bonnes raisons d’apprendre le bahasa indonesia, la langue officielle de l’Indonésie

1. Le bahasa indonesia, une des langues les plus parlées au monde

L’Indonésie est le quatrième pays le plus peuplé au monde, derrière la Chine, l’Inde, et les États-Unis – mais devant le Brésil. Le dernier recensement datant de 2017 comptabilisait près de 264 millions d’habitants.

Le bahasa indonesia (littéralement, « langue de l’Indonésie ») se classe ainsi naturellement parmi les langues les plus parlées au monde. Une étude de 2010 comptabilisait 42,8 millions de locuteurs indonésiens natifs, ainsi que 154,9 millions de personnes pour lesquels il s’agissait d’une seconde langue, apprise à l’école à partir de l’âge de cinq ans.

Voice of America et la BBC utilisent de fait l’indonésien pour leurs diffusions en Malaisie. En Australie, le chinois, le japonais, et l’indonésien font partie des secondes langues asiatiques qu’il est possible d’apprendre à l’école – trois langues définies comme « priorités nationales » par le gouvernement australien.

2. C’est la langue asiatique la plus facile à apprendre

Le bahasa indonesia, une langue difficile à apprendre ? Pas du tout ! En dépit des a priori,  l’apprentissage de l’indonésien est bien plus simple que ce que l’on pense. Il s’agit même de la langue asiatique la plus facile à apprendre :

– L’alphabet utilisé est un alphabet latin. Les lettres se prononcent comme en français, à quelques exceptions près comme le u (qui se prononce « ou »), ou le j (qui se prononce « dj »).

– La grammaire indonésienne est vraiment très simple à apprendre : il n’y a pas de temps (on utilise un adverbe pour dire si l’action se déroule dans le passé, le présent, ou le futur) et les verbes sont invariables.

– Le bahasa indonesia est un mélange de sanskrit, d’arabe, de persan, de chinois, de néerlandais et d’anglais.

– C’est une langue à vocation vernaculaire – c’est-à-dire destinée à être apprise par un grand nombre de personnes dont ce n’est pas la langue maternelle. Elle a donc été simplifiée en conséquence. Les Indonésiens sont d’ailleurs habitués à parler le bahasa avec quelqu’un qui ne le maîtrise pas parfaitement.

3. C’est une langue vernaculaire pour plus de 1 100 groupes ethniques

L’Indonésie est un paradis pour ethnologues, anthropologues, et toute personne curieuse des traditions, des modes de vie et des cultures radicalement différentes de la leur. C’est également un paradis pour tout philologue et amoureux de l’apprentissage des langues : en effet, plus de 700 langues différentes sont parlées quotidiennement en Indonésie par près de 155 millions de personnes, que ce soit dans leur cercle familial ou dans les villages.

Le javanais, par exemple, est parlé par plus de 80 millions de locuteurs. Il s’agit de la première langue régionale d’Indonésie, généralement utilisée à l’oral sur l’île de Java (qui est aussi l’île la plus peuplée au monde), tandis que le bahasa indonesia est utilisé à l’écrit. La plupart des Javanais sont donc parfaitement bilingues dès l’enfance, voire parfois trilingues lorsque s’ajoute une langue locale.

Au total, l’Indonésie est peuplée de 1 100 groupes ethniques différents, parlant plus de 700 langues : c’est autant de visions différentes du monde, d’alphabets, de légendes, de traditions culinaires à explorer. C’est un monde vivant, une richesse culturelle méconnue qui disparait malheureusement à très grande vitesse, victime de l’exode rural, de l’assimilation, ou de la domination de l’anglais comme nouvelle langue vernaculaire. Un patrimoine vivant à rencontrer avant qu’il ne soit trop tard !

4. C’est un excellent moyen de découvrir l’Indonésie…

Apprendre l’indonésien avec Babbel vous permettra également de voyager en Indonésie. Si le tourisme actuel promeut surtout l’Indonésie comme destination paradisiaque (avec Bali comme fer de lance), le tourisme culturel contribue largement à l’attrait pour ce pays. Les pays toraja, papous, et minangkabau (pour ne citer qu’eux) raviront les amateurs d’exotisme et de dépaysement extrême. Choc culturel garanti !

Si vous décidez de découvrir l’Indonésie cette année, n’oubliez pas que le pays compte 13 466 îles, même si le tourisme se concentre sur des parties spécifiques du pays. En apprenant le bahasa indonesia (trois mois suffisent pour mener une conversation de base), vous pourrez facilement voyager hors des sentiers battus, retrouver le plaisir de découvrir des endroits épargnés par le tourisme de masse ; où les occidentaux s’aventurent rarement et où vous serez accueillis comme un roi, d’autant plus si vous parlez le bahasa indonesia.

5.… et pourquoi pas s’y installer !

S’il n’y avait qu’une qu’une seule raison d’apprendre à parler le bahasa indonesia, elle tiendrait en quatre lettres : B – A – L – I. Bali, « île des dieux » merveilleuse et enchanteresse est l’un des endroits préférés des nomades numériques du monde entier – ceux qui travaillent en freelance sur leur ordinateur, depuis les quatre coins du monde. Ils viennent s’y installer pour profiter des prix ridiculement bas, des plages de sable blanc, de la gastronomie locale, de la richesse culturelle, de la beauté des rizières et des montagnes, de la jungle verdoyante et de la flore et de la faune sauvage, exceptionnelles de par leur nombre et leur diversité.

On y parle le balinais et l’anglais, mais c’est le bahasa indonesia qui vous permettra de communiquer avec le plus grand nombre de personnes. La maîtrise du bahasa est également un critère à remplir pour avoir le droit de s’installer sur place de façon durable, au cas où vous tomberiez amoureux de cette île.

6. Explorez l’incroyable biodiversité de l’archipel indonésien

L’Indonésie est le paradis des amateurs de grands espaces naturels, de forêts sauvages et de biodiversité foisonnante. Malgré des régions densément peuplées, on y trouve encore de nombreuses forêts primaires et autres zones sauvages abritant l’une des biodiversités les plus importantes au monde. Sur l’île de Bornéo se trouvent par exemple de vastes populations d’orangs-outans et de panthères nébuleuses. Quant aux amateurs de plongée sous-marine, ils savent probablement déjà que l’Indonésie abrite certains des meilleurs spots au monde, offrant une eau translucide où poissons, mammifères marins, coraux et coquillages sont omniprésents.

Apprendre l’indonésien vous permettra de vous aventurer dans les zones un peu plus reculées, sauvages et préservées. Souvent protégées par leur accès difficile, vous ne pourrez y accéder qu’en demandant votre chemin aux habitants, qui parlent rarement anglais. Une excellente raison d’avoir quelques bases de bahasa indonesia, donc.

7. L’importance économique de l’Indonésie

Vouloir apprendre l’indonésien peut également se justifier par des choix professionnels – notamment pour tous ceux qui ont le regard tourné vers le continent asiatique. Parlez à la fois indonésien ET anglais vous ouvrira les portes du marché de l’emploi local. En effet l’Indonésie est l’une des économies les plus importantes d’Asie, et son marché intérieur (le quatrième pays le plus peuplé au monde) exerce un attrait majeur pour toutes les entreprises cherchant à conquérir le marché asiatique.

Le pays est un carrefour multiculturel stratégique, de par sa position géographique à la croisée des routes maritimes les plus importantes au monde (de la Chine et du Japon vers l’Inde et l’Europe, par exemple). Qu’il s’agisse du secteur du tourisme, des télécommunications, des métiers du numérique ou du commerce international, les opportunités y sont très nombreuses, et les candidats sont encore rares. Une aubaine !

Parlez indonésien comme vous en avez toujours rêvé
Cliquez ici pour commencer
Quelle langue désirez-vous apprendre ?