Comment Babbel intègre le renforcement positif pour vous aider à apprendre une nouvelle langue

Motivé·es, motivé·es : découvrez pourquoi et comment vous pouvez désormais recevoir les encouragements de nos experts… directement dans notre application !
Author's Avatar
Comment Babbel intègre le renforcement positif pour vous aider à apprendre une nouvelle langue

Et si nous retournions quelques instants sur les bancs de l’école ? Vous vous souvenez probablement de tous ces « Très bien », « Bon travail ! » et autres petits mots d’encouragement que vos professeurs notaient sur vos meilleurs devoirs. C’est ce qu’on appelle le renforcement positif. Si vous ne connaissez pas ce terme, vous allez vite comprendre pourquoi il porte très bien son nom !

Vous vous rappelez de la satisfaction que vous éprouviez en les découvrant ? Aussi anodins qu’ils puissent paraître, ces petits mots peuvent faire toute la différence quand on apprend quelque chose. Et vos professeurs le savaient bien ! Si ces messages d’encouragement sont souvent utilisés par le corps enseignant, ce n’est pas un hasard : le renforcement positif, un procédé psychologique particulièrement efficace… dans l’apprentissage des langues étrangères ! Quoi de plus gratifiant que de recevoir des compliments sur votre prononciation, sur la justesse de votre phrase ou de votre accent ? C’est exactement le principe du renforcement positif : vous encourager vous, les apprenants, grâce à un « stimulus agréable », un message positif qui vous fera bien comprendre que vous êtes sur la bonne voie ! 

Le renforcement positif peut-il être la clé d’un apprentissage des langues rapide et facile ? Pour en avoir le cœur net, j’ai rencontré deux spécialistes Babbel de la pédagogie des langues : Héctor Hernández, de notre équipe d’experts en didactique, et Tara Musich, qui s’occupe de la conception pédagogique des leçons Babbel. Ils m’ont ainsi expliqué pourquoi il est indispensable de recevoir des encouragements quand on apprend une nouvelle langue, et comment ils ont incorporé le renforcement positif au centre de notre application. 

La psychologie de l’encouragement

À eux deux, Héctor et Tara cumulent plus de vingt ans d’expérience dans l’enseignement… et autant d’années à prodiguer encouragements et félicitations à leurs élèves respectifs.  

Pour nos deux experts, le renforcement positif est indissociable d’une bonne méthode d’apprentissage. Il permet en effet de consolider la motivation des apprenants. Héctor en est convaincu, « le renforcement positif est une forme d’encouragement qui pousse les apprenants à poursuivre leurs efforts et leur fait savoir qu’ils progressent. C’est une source de motivation très efficace. »

Nous avons de nombreuses raisons d’avoir envie d’apprendre une nouvelle langue. On peut vouloir découvrir les bases d’une langue pour préparer un déménagement à l’étranger, ou avoir besoin d’acquérir les compétences nécessaires pour obtenir un diplôme, ou une certification linguistique. C’est ce que l’on appelle des motivations extrinsèques, des motivations qui relèvent de circonstances extérieures. Les motivations intrinsèques en revanche relèvent de l’intérêt personnel, par exemple décider d’apprendre la langue de ses grands-parents.

Certaines études soulignent ainsi que les félicitations et les encouragements stimulent la motivation intrinsèque des apprenants. Un point de vue partagé par Tara :

« Plusieurs travaux de recherche ont démontré que les apprenants intrinsèquement motivés ont moins souvent besoin de cours de remise à niveau ou de longues séances de révision, car ils retiennent mieux et plus longtemps. Ils sont également plus enclins à se consacrer pleinement à leur projet, et à persévérer jusqu’à atteindre leurs objectifs. D’autres travaux indiquent que ces personnes développent ainsi leurs facultés d’apprentissage tout au long de leur vie, bien au-delà des salles de cours et des diplômes. » 

Peu importe le contexte de l’apprentissage, tous ces facteurs jouent un rôle prépondérant quand on aborde de nouvelles notions. Ils sont d’autant plus plus importants pour qui apprend une ou plusieurs langues étrangères. C’est loin d’être anodin quand on sait le rôle que joue l’apprentissage d’une nouvelle langue sur nos fonctions cognitives. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles apprendre une langue demande parfois un certain temps, comme nous le rappelle Héctor :

« L’apprentissage d’une langue demande parfois du temps et de la persévérance. C’est un travail de longue haleine ! Le processus d’apprentissage s’étend à différents domaines de notre vie et va donc bien au-delà de la salle de cours. Le parcours d’apprentissage classique est rarement rectiligne ; il ressemble plutôt à un chemin escarpé, parsemé d’obstacles. Aucune raison de s’en faire pour autant : nous sommes là pour vous encourager et vous proposer les outils nécessaires pour entretenir votre motivation. Vous atteindrez ainsi plus facilement votre objectif ! » 

La méthode Babbel s’appuie sur le renforcement positif 

Vous l’avez compris, le renforcement positif et la motivation sont indissociables du parcours d’apprentissage d’une langue étrangère. C’est la raison pour laquelle Babbel intègre désormais ces principes dans sa méthode d’apprentissage. Comment nos experts ont-ils fait pour mettre en place cette nouvelle approche pédagogique ? C’est ce que j’ai voulu découvrir en rencontrant Tara et Héctor. 

Tara travaille au sein de l’équipe dévouée à la Conception pédagogique, qui collabore étroitement avec nos équipes techniques afin de rendre possible l’intégration des meilleures pratiques d’apprentissage à l’ensemble de nos produits. Pour la mise en place du renforcement positif au sein de l’appli Babbel, son équipe a notamment collaboré avec les équipes créatives du département Marketing pour imaginer et développer la meilleure solution possible afin d’encourager les utilisateurs directement dans les cours Babbel. 

« Les encouragements que vous pouvez désormais recevoir dans l’application font suite aux demandes de nos utilisateurs. En effet, ceux-ci souhaitaient savoir s’ils étaient sur la bonne voie, afin de rester motivés et de poursuivre ainsi leur apprentissage », explique Tara. Le développement et la mise en place de cette nouvelle fonctionnalité ont d’ailleurs suivi le procédé habituel de mises à jour de l’application Babbel :

« Nous nous commençons toujours par analyser les problèmes spécifiques rencontrés par nos utilisateurs et les différentes questions qui en découlent. À nous ensuite de trouver les meilleures — et parfois les plus folles — idées pouvant résoudre ces problèmes. Nous identifions ensuite la solution la plus adaptée à Babbel, et l’incorporons dans nos versions d’essai, que nous partageons avec certains de nos utilisateurs. Cela nous permet d’optimiser les nouvelles fonctionnalités avant de les mettre à la disposition de l’ensemble de nos utilisateurs. » 

En parallèle, Héctor et les autres membres du département Didactique confectionnent nos leçons et veillent à ce qu’elles soient parfaitement adaptées à la langue maternelle de nos apprenants. Pour Héctor, leur rôle est indispensable et unique : « Les experts Babbel ne sont pas de simples experts dans leurs domaines respectifs, ce sont avant tout des passionnés de l’apprentissage des langues. Je crois que cette passion commune est l’atout majeur de notre équipe, car elle nous permet d’identifier facilement les besoins et les difficultés que rencontrent nos utilisateurs. Ainsi, lorsque nous développons nos contenus, nous faisons en sorte de toujours motiver nos utilisateurs, notamment grâce à des petits mots d’encouragement disséminés tout au long de nos leçons. » Une excellente façon de mettre le renforcement positif au centre de la plus efficace des méthodes digitales d’apprentissage des langues !

Quelle langue désirez-vous apprendre ?