Préparer le TOEFL : nos conseils d’experts pour réussir à tous les coups !

Vous souhaitez effectuer un semestre ou un an dans une université à l’étranger ? Passer le TOEFL pourrait bien augmenter vos chances de sélection ! Voici quelques conseils des experts Babbel pour bien préparer le TOEFL.
Author's Avatar
Préparer le TOEFL : nos conseils d’experts pour réussir à tous les coups !

Illustration de Louise Plantin

Avez-vous déjà entendu parler du TOEFL ? Le TOEFL – dont l’acronyme signifie Test of English as a Foreign Language en anglais – est une des certifications les plus importantes de la langue de Shakespeare. Elle vise à reconnaître vos capacités à communiquer et étudier dans cette langue. Le certificat du TOEFL s’adresse principalement aux personnes désireuses d’étudier dans une université anglophone et couvre des sujets académiques et ayant trait à la vie universitaire. Même s’il n’est pas obligatoire pour s’inscrire dans une université à l’étranger – par exemple avec le programme ERASMUS – c’est souvent un atout de choix dans un dossier de candidature ! Comment bien préparer le TOEFL ? Voici les conseils de nos experts.

Préparer le TOEFL, d’accord. Mais lequel ?

Il existe plusieurs tests TOEFL différents. Le TOEFL iBT® est le test standard et s’adresse aux étudiants ou futurs étudiants. Il peut également représenter un avantage pour recevoir son visa de travail ou d’études. Évalué en ligne en 4 heures, il comprend 4 épreuves : compréhension orale, compréhension écrite, expression orale et expression écrite, chacune évaluée de 0 à 30 points.

Il existe d’autres tests TOEFL plus spécifiques, dont il ne sera pas question dans cet article. Le test TOEFL ITP® est utilisé pour évaluer le niveau de personnes partant pour une formation linguistique dans un pays anglophone. Les tests TOEFL Junior® (à partir de 8 ans) et TOEFL Primary® (à partir de 11 ans) s’adressent quant à eux aux apprenants les plus jeunes. Plus d’informations sur www.ets.org.

Compréhension écrite : maîtriser un texte universitaire

Préparer le TOEFL passe par une bonne préparation de son épreuve de compréhension écrite. Lors de cette épreuve, vous aurez un délai de 20 minutes pour lire un texte sur un sujet académique et répondre aux questions (réponses à choix multiples). Ces dernières portent sur votre compréhension des idées présentées dans le texte, mais également sur votre connaissance du vocabulaire, en vous demandant par exemple le synonyme d’un mot. Le but de l’épreuve est d’évaluer si vous êtes capables de comprendre un texte de niveau universitaire.

Pour réussir cette épreuve, vous aurez besoin de vous appuyer sur un vocabulaire varié puisque les sujets peuvent porter sur de nombreux domaines différents : la physique, la chimie, la biologie, l’astronomie, la psychologie, l’archéologie, la technologie, l’histoire, l’histoire de l’art, l’économie, les sciences politiques, la sociologie ou encore la littérature. Néanmoins, les textes ne comprennent pas de jargon spécifique à l’une de ces disciplines.

Nos conseils pour bien préparer l’épreuve de compréhension écrite du TOEFL

  • Pour bien préparer le TOEFL, n’attendez pas le dernier moment ! Si votre anglais est encore à un niveau scolaire, il vous faudra plusieurs mois pour acquérir un vocabulaire de niveau universitaire solide.
  • Lisez le plus possible d’articles à caractère scientifique ou académique. Beaucoup sont disponibles en ligne. Allez par exemple lire Mental Floss, ScienceNews ou encore les sections « sciences » de National GeographicThe Guardian et Time Magazine.
  • Si le format vous convient mieux, abonnez-vous à National Geographic, BBC Science News, Guardian Science et CNN sur Facebook ou Twitter.
  • Notez le vocabulaire nouveau. Si un article s’avère difficile, relisez-le quelques jours plus tard, après avoir appris et révisé les mots que vous ne connaissiez pas.

Compréhension orale : suivre un cours magistral et connaître la vie du campus

Autre épreuve majeure au programme du TOEFL : la compréhension orale. Le but de l’épreuve de compréhension orale est d’évaluer votre capacité à comprendre l’anglais dans le cadre d’un cours magistral et lors de conversations autour de la vie étudiante. Après l’écoute de deux pistes audio – l’une portant sur une conversation inspirée de la vie universitaire, l’autre sur un cours magistral – vous aurez à répondre à des questions à choix multiples. Les sujets et le vocabulaire peuvent donc être très variés.

À savoir : vous entendrez principalement des locuteurs nord-américains, mais il est également possible d’entendre d’autres accents (britannique, néo-zélandais et australien).

Nos conseils pour bien vous préparer pour l’épreuve de compréhension orale

  • Regardez des TED Talks : il en existe sur de nombreux sujets académiques.
  • Écoutez des podcasts. Il est facile de les intégrer à votre routine quotidienne, par exemple en faisant le ménage ou sur le chemin de la fac. Nous vous suggérons par exemple Radiolab, Distillations, Little Atoms, The Skeptics’ Guide to the Universe ou 99% Invisible.
  • Regardez des séries et films anglophones ayant pour sujet la vie étudiante, en V.O. sans sous-titres. Si vous éprouvez des difficultés, regardez des films et séries que vous connaissez déjà.
  • Révisez le sujet en suivant les leçons Babbel Higher education 1 et Higher education 2 du cours « Éducation », disponibles dans la rubrique « Vocabulaire et phrases ».

Expression orale : communiquer dans un milieu anglophone

Pour débuter l’épreuve d’expression orale du TOEFL, vous devrez répondre à deux questions portant sur des sujets de la vie quotidienne, en 45 secondes chacune. Le but est d’évaluer votre capacité à vous exprimer sur des sujets familiers, par exemple en racontant un souvenir ou en donnant votre préférence sur un sujet simple.

Les questions 3 et 4, puis 5 et 6, portent respectivement sur un texte et une conversation traitant du même sujet (académique ou vie universitaire). Vous devrez répondre aux questions en prenant en compte les documents fournis. Vous serez ici évalués sur votre capacité à sélectionner les informations pertinentes et à élaborer un discours clair et logique. Vous aurez 1 minute pour répondre à chaque question.

Nos conseils pour bien vous préparer

  • Pour cette épreuve, le mieux reste d’étudier des anciens sujets de TOEFL pour vous entraîner dans les conditions de l’examen. Notez les mots qui vous ont manqué, cherchez-les dans le dictionnaire et refaites l’exercice une nouvelle fois.
  • Pratiquez votre prononciation avec un professeur particulier, un ami ou partenaire d’apprentissage (tandem) anglophone.
  • Améliorez votre intonation en répétant des répliques de film. Bien parler anglais, ce n’est pas seulement prononcer un parfait « h » aspiré : c’est aussi mettre l’intonation sur la bonne syllabe et accentuer les mots les plus importants dans la phrase pour ponctuer votre discours.
  • Donnez-vous toutes les chances de réussir en suivant les leçons Babbel « Compréhension et expression orales ».

Expression écrite : rédiger une petite dissertation

L’épreuve d’expression écrite du TOEFL comporte en fait deux exercices distincts. Dans le premier, vous lirez un texte sur un sujet académique (3 minutes), puis écouterez un extrait de cours magistral sur le même sujet. Vous pourrez prendre des notes (vivement conseillé pendant l’écoute de l’extrait sonore, que vous ne pourrez écouter qu’une seule fois). Une fois l’extrait sonore écouté, vous devrez répondre à une question (20 minutes). Vous n’aurez pas à donner votre avis personnel, mais à comparer les idées présentées dans les deux documents. Vous serez évalués sur la qualité de votre anglais écrit et sur votre capacité à relever les arguments des deux documents.

Le deuxième exercice se présente sous la forme d’une rédaction d’environ 300 mots (longueur recommandée). Cette fois-ci, vous devrez donner votre opinion sur un sujet. Il n’y a donc pas de bonne ou de mauvaise réponse ;  on cherche ici à évaluer votre capacité à exprimer et à organiser votre pensée à l’écrit, ainsi que la richesse de votre vocabulaire. Vous aurez pour cela 30 minutes à votre disposition.

Nos conseils pour bien vous préparer

  • Apprenez les mots de liaison les plus utiles pour structurer votre discours, par exemple moreoverhowever, although, first of all, etc.
  • Apprenez des expressions permettant de donner votre opinion, telles que in my opinionI disagree ou encore as far as I’m concerned.
  • Faites des listes de synonymes pour varier votre vocabulaire et éviter les répétitions. Par exemple, I think peut être remplacé par I believe ; for example par for instance, etc.
  • Entraînez-vous à taper sur un clavier anglais QWERTY, qui sera utilisé lors du test.

Lors de l’épreuve :

  • Pour bien préparer le TOEFL, continuez d’apprendre de nouveaux mots – et limitez-vous au vocabulaire que vous maîtrisez bien lors de l’épreuve. Mieux vaut faire des phrases simples mais bien construites !

Préparer le TOEFL… grâce aux sujets des années précédentes !

Pour bien préparer le TOEFL, vous entraîner sur les sujets des années précédentes en conditions réelles est une méthode très efficace. Non seulement vous aurez une meilleure idée des questions et des sujets traités dans les documents, mais en plus vous pourrez apprendre à gérer votre temps de la façon qui vous convient le mieux. Par exemple, regardez si prendre des notes vous aide ou si vous vous en sortez mieux sans. Vous trouverez des exemples de tests sur le site officiel ou l’application TOEFL Go !®  Il est également possible de trouver des sujets en ligne par simple recherche Google ou sur YouTube pour l’épreuve de compréhension orale.

Préparez le TOEFL en toute sérénité
Découvrez Babbel
Quelle langue désirez-vous apprendre ?