Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Petit manuel de savoir-vivre du polyglotte

Pour ces deux polyglottes, connaître plusieurs langues signifie aussi posséder une perspective plus ouverte et profonde sur le monde et les gens qui les entourent.

Suite à sa dernière vidéo, Matthew Youlden a avoué se sentir un peu seul face à la caméra et a demandé si on pouvait cette fois-ci échanger les rôles et interviewer une de ses amies. Lorsque nous avons appris qu’elle aussi était polyglotte, la réponse nous a paru évidente… Nous avons donc aujourd’hui le plaisir de vous présenter Erika, chanteuse, musicienne et traductrice italo-argentine. Erika parle espagnol, italien, anglais, français, allemand, et possède quelques notions de portugais.

Matthew apprécie le défi intellectuel que représente l’apprentissage d’une nouvelle langue. Depuis son enfance, il est fasciné par les cultures étrangères et la façon de penser spécifique à chaque idiome. C’est cette quête qui l’a encouragé à devenir polyglotte. Quant à Erika, les sources de motivation qui l’ont poussée à apprendre les six langues qu’elle connaît aujourd’hui sont diverses. Dans la vidéo, tous deux discutent de ce thème autour de quelques croissants. Erika évoque ses deux langues maternelles, l’italien et l’espagnol, et les raisons qui l’ont plus tard amenée à apprendre l’anglais, l’allemand, le français et le portugais. Découvrez pourquoi les bilingues peuvent parfois avoir des difficultés à identifier exactement leur langue maternelle et comment les situations d’immersion favorisent l’apprentissage d’une langue. Et Erika de lancer à Matthew un nouveau défi : apprendre le bengali en trente jours. Si elle se montre sceptique, Matthew, lui, est plutôt optimiste… Enfin, les deux protagonistes abordent la question des mots intraduisibles. Notre italo-argentine est en effet convaincue que le terme italien struggente n’est pas simplement un mot, mais tout un concept qui donne une idée du caractère unique de la langue, et surtout de la mentalité italienne.

Une langue étrangère n’est jamais l’équivalent exact de la langue maternelle, mais renferme toujours une vision du monde unique. Pour nos deux polyglottes, connaître divers idiomes signifie également posséder une perspective plus large et plus profonde sur le monde et les personnes qui les entourent. Chacun a développé des méthodes d’apprentissage individuelles, au caractère ludique. Celle d’Erika se résume à l’écoute, l’imitation et l’improvisation : des techniques qu’elle utilise aussi pour apprendre de nouveaux morceaux de musique. Sa méthode lui a permis d’apprendre les langues étrangères simplement en imitant des gens dans son entourage, par chance très international. Ainsi, elle a appris le français au contact de ses collègues alors qu’elle travaillait dans un restaurant français, l’anglais par le biais de la musique américaine et anglo-saxonne, le portugais grâce à la samba, le fado ou encore la bossa nova.

Envie d'apprendre une langue ?

Toutes les langues de Babbel