Comment devenir digital nomad ? Découvrez nos 10 meilleurs conseils pour y parvenir !

Devenir digital nomad, c’est choisir un mode de vie qui fait rêver beaucoup de monde… mais qui ne s’improvise pas. Voici nos meilleurs conseils pour y parvenir !
Author's Avatar
Comment devenir digital nomad ? Découvrez nos 10 meilleurs conseils pour y parvenir !

Voyager aux quatre coins du globe tout en gagnant de l’argent, grâce à un simple ordinateur et une connexion internet, fait miroiter des rêves de liberté, d’épanouissement, de vie remplie d’expériences fabuleuses… Pas étonnant que devenir digital nomad fasse rêver beaucoup de monde ! Cependant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, devenir digital nomad ne s’improvise pas : il faut planifier très soigneusement son départ, afin d’éviter d’embarquer avec soi tout un tas de problèmes inutiles (et souvent administratifs) auxquels on ne pense pas assez, et qui peuvent gâcher l’expérience du voyage ou de l’expatriation, même temporaire.

Afin de vous aider à préparer au mieux votre départ, nous avons rassemblé dans cet article les meilleurs conseils pour devenir digital nomad. Pratiques et concrets, ces conseils sont tirés de mon expérience personnelle (nomade digital depuis 2011) ainsi que de groupes de discussion consacrés au nomadisme digital auxquels je suis habitué.

Nos dix conseils pour devenir digital nomad 

1 / Prévenir les services administratifs de son départ et garder une adresse postale

Énormément de nomades digitaux (notamment Français) quittent leur pays pour en découvrir d’autres, mais aussi (voire surtout) pour échapper aux lourdeurs administratives du quotidien. On est souvent tenté de larguer les amarres sans prendre le temps de prévenir Pôle Emploi, la CAF, l’URSSAF, les impôts… Mais c’est une très grande erreur.

En effet, le contact avec les services administratifs peut être très compliqué depuis l’étranger. Il vaut mieux avoir soit un interlocuteur attitré, soit avoir prévenu de son départ afin de s’assurer d’être en règle vis-à-vis des services administratifs qui, dans le cas contraire, sauront vous retrouver, où que vous soyez. Pire encore : si vous n’avez plus d’adresse en France, certains courriers importants pourraient vous échapper, ce qui entamera une cascade de problèmes administratifs qui gâcheront votre séjour de rêve à l’étranger. La meilleure boîte aux lettres reste encore celle des parents, pour celles et ceux qui n’auraient plus d’autre pied à terre dans leur pays d’origine.

2 / Contracter une excellente assurance

Quelle assurance choisir lorsqu’on part voyager ? La question est importante pour tous ceux qui partent à l’étranger pour un séjour au long cours ; elle est essentielle quand on veut devenir digital nomad. En effet, les garanties offertes par les cartes bancaires (assurance rapatriement et assurance capital décès/invalidité) ne fonctionnent que pendant les 90 premiers jours de déplacement. Au-delà, vous n’êtes plus couverts.

Même si la durée de garantie était plus longue, les assurances proposées par les organismes bancaires sont souvent très incomplètes et ne couvrent que le strict minimum. Or, dans certains pays, une simple consultation médicale peut coûter extrêmement cher. Il existe certaines assurances spécialisées dans les voyages au long cours qui correspondent tout à fait aux besoins des nomades digitaux.

3 / Télécharger les applications mobiles indispensables au digital nomad

Le digital nomad se doit d’être hyperconnecté. C’est même au cœur de son activité ! Parmi les applications mobiles les plus utilisées par les nomades digitaux, on peut citer :

  • L’application Babbel, indispensable pour apprendre facilement une nouvelle langue.
  • WhatsApp : incontournable – notamment pour sa fonctionnalité « messages vocaux » – car elle permet de communiquer avec ses clients sans tenir compte du décalage horaire.
  • Une application calculant les fuseaux horaires est toujours très utile, surtout lorsqu’on a des clients installés dans différents pays.
  • Google Meet permet d’organiser très facilement des vidéoconférences avec ses clients, sans qu’ils n’aient besoin d’installer quoi que ce soit (il suffit de cliquer sur un lien).
  • Les applications Grab et PassApp en Asie du Sud-Est, pour se déplacer facilement sans avoir à négocier indéfiniment le prix des tuk-tuk.
  • Linxo, pour gérer plusieurs comptes bancaires en même temps.

Comment l’appli Babbel peut vous aider à devenir digital nomad ? 

Parmi les milliers de cours que propose Babbel dans son appli, nombre d’entre eux peuvent être utiles à celles et ceux qui ambitionnent de devenir digital nomads. Outre les traditionnels exercices d’apprentissage de la grammaire, de la conjugaison et du vocabulaire usuel, Babbel offre des leçons spécifiques qui répondent aux besoins individuels. 

Grâce à Babbel, les nomades digitaux pourront par exemple facilement améliorer leur anglais professionnel, découvrir de nombreux contenus spécifiques à leur pays d’adoption, et obtenir de précieux conseils pour communiquer dans certaines situations plus complexes, par exemple chez le médecin, à l’hôtel ou à la banque.

 Téléchargez l’application Babbel et préparez votre prochain voyage !

4 / Prendre un abonnement au Cloud indispensable

Avant de partir, faites un duplicata de vos documents importants (y compris les copies et les scans du passeport ou des billets d’avion). C’est primordial : en cas de vol, de perte de bagages, d’accidents, cela peut littéralement vous sauver la vie ! S’il est recommandé d’avoir une copie physique de ses papiers d’identité, pensez également à faire des copies numériques de vos documents de travail les plus importants, sur un disque dur externe, mais aussi sur le cloud (un espace de stockage en ligne) auquel vous pourrez accéder depuis n’importe quelle connexion.

5 / Oser le home sitting

La question du logement est récurrente quand on veut devenir digital nomad. Plutôt que de dépenser des fortunes en hôtels, maisons d’hôtes ou chambres d’auberges de jeunesse, pourquoi ne pas envisager de faire du gardiennage de maison ou d’animaux ? Le principe est simple : une personne vous propose d’occuper son logement en échange de la surveillance de ses animaux domestiques ou de l’entretien de son intérieur. Pour les nomades digitaux, c’est un excellent moyen de se sentir chez soi loin de chez soi… tout en économisant beaucoup d’argent.

6 / Choisir soigneusement sa banque (et sa carte bancaire)

Toutes les banques ne se valent pas ; et le plus grand ennemi du nomade digital est souvent le montant des frais bancaires consécutifs aux retraits ou aux opérations à l’étranger. La solution la plus simple est probablement d’opter pour une banque en ligne qui permet de faire la plupart des opérations courantes à distance tout en proposant des tarifs et des frais bancaires très compétitifs, et très intéressants pour les nomades digitaux.

7 / Prendre une carte sim locale dès votre arrivée

En théorie, il est très facile de trouver du wi-fi. En pratique, le wi-fi est souvent lent, ou la connexion mauvaise, notamment dans les endroits les plus reculés. Afin de pallier à cela, la solution la plus simple est d’obtenir une carte sim permettant l’accès à la 4G, et ce dès votre arrivée à destination. Pour connaître la meilleure offre, il suffit souvent de poser la question sur les groupes Facebook des nomades digitaux (voir point suivant).

8 / Rejoindre un groupe Facebook nomade digital

La vie nomade digitale peut être très solitaire ; cependant, de plus en plus de personnes adoptent ce mode de vie. De très nombreux groupes Facebook sont donc apparus pour réunir et faciliter les rencontres et les échanges d’informations utiles entre les nomades digitaux du monde entier. De plus, des évènements meet-up sont régulièrement organisés. C’est l’occasion d’enrichir son carnet d’adresses et, peut-être, de décrocher de nouvelles missions.

Quelques exemples de groupes Facebook à rejoindre :

9 / Avoir toujours un billet de sortie du territoire

Certains nomades digitaux s’envolent vers une destination en se disant qu’ils changeront d’endroit lorsqu’ils en auront envie, sans prendre de billet retour puisqu’ils ne savent ni quand ni où ils repartiront. Mais le passage en douane donne parfois lieu à de désagréables surprises. En effet, certains pays réclament impérativement une preuve de sortie du territoire, sans laquelle les douaniers pourront vous soupçonner de vouloir immigrer illégalement sur leur territoire. Il est donc impératif d’avoir toujours un billet retour en votre possession, même si vous ne comptez pas l’utiliser.

10 / Glisser les indispensables dans ses bagages

Les nomades digitaux ne sont pas des voyageurs comme les autres ; pour leurs bagages, c’est pareil ! Voici une liste d’accessoires qui vous seront bien utiles si vous voulez devenir nomad digital :

  • Une multiprise, fidèle compagnon des nomades. Non seulement vous n’aurez pas besoin de vous battre pour brancher votre ordinateur, mais vous vous assurerez que vos appareils électriques ne « grillent » pas en étant branchés directement sur le secteur. Bonus : vous pourriez même vous faire de nouveaux potes !
  • Un répéteur wi-fi peut être très, très utile, notamment dans les auberges de jeunesse ou les guesthouses, qui offrent parfois une piètre connexion internet.
  • Un routeur 4G fonctionnant avec une carte SIM est indispensable pour partager une connexion wi-fi entre appareils.
  • Plusieurs disques durs externes permettent de se prémunir contre les vols, les accidents, les intempéries, en multipliant les sauvegardes de ses fichiers les plus importants.
  • Enfin, des lunettes à écran bleu soulageront énormément vos yeux et votre forme physique !
Téléchargez l'application Babbel !
Cliquez ici pour commencer
Quelle langue désirez-vous apprendre ?