Comment écrire une lettre de motivation en anglais ?

Comment écrire une lettre de motivation en anglais ? Comment la conclure ? Quelles sont les formules de politesse en anglais ?
12/09/2020
Comment écrire une lettre de motivation en anglais ?

Comme en français, écrire une lettre de motivation en anglais est souvent un challenge pour le candidat… même si la technique n’est pas en soit pas très compliquée. Nous avons donc décidé de regrouper quelques-uns de nos meilleurs conseils d’experts pour vous permettre de rédiger la meilleure lettre de motivation possible en anglais. Suivez le guide !

17 conseils pour écrire une lettre de motivation en anglais

Commençons par quelques conseils généraux pour écrire votre lettre de motivation en anglais

1. Écrivez une lettre de motivation unique pour chaque candidature

Même s’il est toujours tentant d’utiliser une seule lettre de motivation « type » pour envoyer le plus de candidatures possible, c’est généralement une mauvaise idée. Les recruteurs sont presque toujours capables de repérer ces lettres « passe-partout ». Osez l’originalité !

2. Rendez votre candidature en anglais facile à lire

Une bonne lettre de motivation doit avant tout être… lisible ! Nous vous recommandons d’utiliser une taille de police d’écriture d’au moins 12 ; les marges doivent-elles être réglées à 1 cm minimum. Dans l’idéal, la mise en page de votre lettre de motivation en anglais doit correspondre à celle de votre CV (polices de caractère, style, marges, etc.).

3. La lettre de motivation en anglais doit tenir sur une seule page

Efforcez-vous de condenser votre lettre de motivation sur une seule page. Seules certaines candidatures très expérimentées ou qualifiées peuvent justifient des lettres de motivation plus longues, par exemple pour postuler à des postes à responsabilités élevées.

4. Faites des recherches poussées sur l’entreprise à laquelle vous postulez

Plus qu’ailleurs, les recruteurs anglo-saxons portent une attention toute particulière à l’image qu’ont les candidats de l’entreprise dans laquelle ils postulent.

Quelles sont les valeurs de l’entreprise ? Pourquoi postuler ici et pas chez la concurrence ? Que connaît le ou la candidat·e de la stratégie de développement de l’entreprise ? Essayez de vous démarquer en lisant des articles de presse, des rapports annuels, des comptes rendus d’assemblée générale… et montrez que vous serez un atout pour le déploiement de cette stratégie.

Comment bien rédiger l’en-tête de la lettre de motivation en anglais

Si la structure générale d’une lettre de motivation en anglais est sensiblement la même qu’une lettre de motivation en français, quelques petites différences doivent être prises en considération.

1. Vos coordonnées doivent apparaître en haut à droite

Si en français on fait traditionnellement apparaître les coordonnées du candidat en haut à gauche, les Anglo-saxons préfèrent mettre leurs coordonnées à droite. Même si les recruteurs ne vous en tiendront pas forcément rigueur, c’est un moyen de plus de montrer votre implication !

Pour rappel, les coordonnées à indiquer sont :

  • Prénom Nom (dans cet ordre)
  • Adresse
  • Téléphone
  • Email

2. Le lieu où vous êtes et la date

Attention : dans une lettre de motivation en anglais, il est plus courant de mettre la date au-dessus des coordonnées du recruteur, en haut à gauche de votre cover letter.

N’oubliez pas qu’en anglais les dates font d’abord apparaître le mois de l’année : July, 5th 2020 ou 07/05/2020. Faire l’erreur d’inverser cet ordre est le meilleur moyen d’immiscer le doute dans l’esprit du recruteur, qui pensera que vous ne maîtrisez pas l’anglais !

3. Les coordonnées du recruteur à gauche, avec “to”

Lorsque vous rédigez votre lettre de motivation en anglais, il est primordial de l’adresser à une personne en particulier : la personne qui sera votre supérieur direct, le nom du responsable des ressources humaines, le chef de service, la directrice marketing…

En fonction de l’emploi auquel vous postulez, n’hésitez pas à téléphoner ou à envoyer un email à l’entreprise, afin de demander le nom de la personne à laquelle adresser votre candidature. Si la personne au bout du fil redirige votre appel directement vers la personne en question, ne paniquez pas, et dites simplement que vous souhaitiez avoir des informations sur le poste, sur le profil recherché ou sur les possibilités d’évolutions au sein de l’entreprise.

Sachez enfin que les personnes qui appellent le recruteur par téléphone, en amont de leur candidature, ont beaucoup plus de chances d’être retenues.

4. Ne mettez pas d’objet

Inutile d’indiquer l’objet de votre lettre “application for X position” (« candidature au poste X ») : après l’entête, une lettre de motivation en anglais commence directement par le corps de la lettre !

6 conseils pour écrire le contenu d’une lettre de motivation en anglais

Passons maintenant à la partie concrète de ce guide : quelles sont les bonnes formulations en anglais à inclure dans votre lettre de candidature… et lesquelles sont à proscrire ?

1. N’écrivez pas “Dear Sir or Madam” ou “To Whom It May Concern”

Dear Sir or Madam” (« Chère Mr/Mme »), “To Whom It May Concern” (« À la personne responsable ») : même si ces formules sont souvent utilisées dans les modèles de lettre de motivation en anglais… évitez-les à tout prix ! Au contraire, adressez toujours votre lettre de motivation à la personne charge du recrutement : le ou la responsable HR, ou votre hiring manager. Si vous postulez pour un stage, indiquez le nom de votre potentiel responsable de stage, celui ou celle qui vous formera. Voici trois règles à respecter :

  1. Ecrivez Dear Mr. Smith, ou Dear John (le ton informel est acceptable voire encouragé dans certains milieux professionnels, notamment dans l’univers start-up, les métiers de la publicité ou de la communication).
  2. N’oubliez pas le point après “Mr.” ou “Ms.”
  3. N’écrivez surtout pas Dear John Smith, qui est beaucoup trop formel.

2. Évitez l’incipit “I am writing to apply for …”

Au moins 99,9 % des lettres de motivation commencent par la fameuse formule “I am writing to apply for…” (« Je vous écris pour postuler à… », ou l’une de ses nombreuses variantes. Mettez-vous à la place des recruteurs qui éplucheront des centaines de lettres de motivations débutant toutes de la même façon : cela peut être lassant !

À vous de trouver une attaque différente qui fera sortir du lot votre candidature. Mettez-vous en scène, en partageant une anecdote en rapport avec l’entreprise ou le poste (“I recently visited Berlin’s Video Games Museum and noticed that …”), ou commencez tout simplement par vous présenter (“As a high skilled fullstack developer“)

3. Les contractions sont à proscrire !

Dans une lettre de motivation en anglais, évitez à tout pris les formes contractées comme “I’m“, “It’s” ou “I’ve led” : elles sont réservées à un registre d’écriture très familier, un choix particulièrement risqué dans une candidature.

En revanche, vous pouvez écrire les nombres ou les dates en chiffres… tant qu’ils sont supérieurs à vingt. Ainsi, écrivez “I have managed two trainees plutôt que “I’ve managed 2 trainees“.

4. “Show, don’t tell” : la règle d’or

Ne dites pas quelque chose qui vous fait sortir du lot : MONTREZ-LE. C’est le meilleur conseil que nous pouvons vous donner pour mettre toutes les chances de votre côté. La règle “Show, don’t tell” est votre alliée, et prouvera aux recruteurs que votre candidature est précieuse.

Choisissez un fait, un chiffre, une date ou une expérience que vous souhaitez particulièrement mettre en avant. Évoquez par exemple l’augmentation du nombre de prospects de X % à votre poste précédent, partagez les comptes Instagram ou Facebook dont vous aviez la responsabilité dans le cadre de votre ancien emploi (ou stage), citez les quelques tweets qui ont eu le plus fort retentissement, mentionnez les 982 483 euros économisés grâce à la solution que vous avez développée en internet : bref, partagez vos succès !

5. Ni trop formel… ni trop désinvolte

Comme beaucoup de langues, le français possède avec le vouvoiement une forme de politesse distincte du tutoiement. Ce n’est pas le cas en anglais, ou le sujet “you” est neutre.

Ainsi, il est impératif de faire attention au ton général de votre candidature. En misant sur un ton trop formel (via des formules de politesse obséquieuses par exemple), vous ne donnerez pas envie au recruteur de vous avoir dans l’équipe. Trop de familiarités vous feront passer au contraire pour quelqu’un de désinvolte. Le bon équilibre est donc quelque part entre les deux sons de cloches :

  • Évitez d’écrire en utilisant des contractions (“I’m…”)
  • Appuyez-vous sur les mots de transition (thus, besides, however, eventually)
  • Évitez à tout prix ceux qui sont réservés aux récits ou aux essais (first of all, to begin with)…
  • … ou ceux qui sont trop soutenus (therefore, notwithstanding…)

6. Évitez à tout prix les francismes

Lorsque vous postulez, évitez à tout prix d’écrire à l’avance votre lettre de motivation en français, dans l’optique de la traduire ensuite en anglais. C’est le meilleur moyen de laisser passer les francismes qui dans votre lettre de motivation en anglais, sonneront forcément bizarrement. Faites l’effort d’écrire directement dans la langue de Shakespeare.

Autre conseil : évitez de traduire mot à mot des formules de politesse françaises telles que “Recevez, Madame, Monsieur, mes salutations respectueuses“. Optez plutôt pour une formule de politesse adaptée pour une lettre de motivation en anglais, comme celles que vous trouverez à la fin de cet article !

Comment bien conclure une lettre de motivation en anglais ?

– Terminez impérativement par un call to action

Un call to action, c’est l’invitation lancée au recruteur afin de l’inciter à agir activement en faveur de votre candidature. Cliquer sur un lien, téléphoner à quelqu’un qui puisse certifier de vos compétences, vérifier des travaux passés : voici quelques exemples de call to action à suggérer dans votre lettre.

Ainsi, invitez le recruteur à vous rencontrer pour tester vos compétences. Donnez-lui l’adresse web de votre portfolio, ou mettez en ligne un article écrit dans le style de l’entreprise à laquelle vous postulez. Mettez le nom, l’adresse mail, et le numéro de téléphone de vos anciens supérieurs, qui attesteront de vos compétences.

Comment terminer une lettre de motivation en anglais ?

Pour terminer une lettre de motivation en anglais, il faut respecter trois règles :

  1. Résumez vos points forts sans répéter ce que vous avez déjà dit
  2. Soyez polis et confiants dans vos chances de séduire le recruteur : “I look forward to speaking with you about how I could be an asset for your team“.
  3. Dites merci en utilisant, par exemple, “Thank you for your consideration“.

Cela pourrait donner quelque chose comme : “I believe my three years of experience in communication, specifically working in the tourism industry, will be an excellent asset. I would love the chance to further discuss the position and what skills I would bring to your team. Thank you for considering my application.

Les formules de politesse d’une lettre de motivation en anglais

Faites simple, et ne prenez pas de risque. Pour terminer,, utilisez “sincerely“, “thank you for your consideration“, ou “best regards“. Enfin, mettez votre prénom et votre nom, et signez. Et voilà : votre lettre de motivation est prête à être envoyée. Bonne chance !

Author Headshot
Chris Chriv
Chris est journaliste et vit essentiellement de son blog de voyage sur lequel il raconte des histoires d'amour et de vies glanées aux quatre coins du monde. Il partage sa vie entre Paris et les endroits les plus désertiques du globe, où il aime prendre le temps d'avoir de longues conversations avec les rares humains qu'il y croise.
Chris est journaliste et vit essentiellement de son blog de voyage sur lequel il raconte des histoires d'amour et de vies glanées aux quatre coins du monde. Il partage sa vie entre Paris et les endroits les plus désertiques du globe, où il aime prendre le temps d'avoir de longues conversations avec les rares humains qu'il y croise.

Sur le même sujet

Monde des affaires : dynamisez votre carrière grâce à cette application

Monde des affaires : dynamisez votre carrière grâce à cette application

Parler une langue étrangère est un argument de poids sur le marché du travail. Découvrez comment cette méthode peut vous aider à faire décoller votre carrière !
Anglais business : 17 phrases à connaître si vous travaillez à l’étranger

Anglais business : 17 phrases à connaître si vous travaillez à l’étranger

Si vous travaillez dans une entreprise internationale où l’anglais est la langue commune, vous devez probablement entendre toutes sortes de phrases étranges dont le sens vous échappe peut-être parfois. Voyons un peu ce que signifient ces expressions propres à l’anglais business !
Passer un entretien en anglais : comment bien répondre aux questions pièges ?

Passer un entretien en anglais : comment bien répondre aux questions pièges ?

Passer un entretien en anglais, une épreuve insurmontable ? Pas si vous vous y préparez correctement ! Voici nos meilleurs conseils pour assurer lors de votre prochain entretien en anglais.