Digital nomads : les villes idéales pour le travail à distance

Quelles sont les meilleures villes pour un nomade digital ? Nous vous proposons une liste des villes qui offrent aux nomades digitaux les meilleures conditions de travail à distance et le cadre de vie le plus agréable.
Author's Avatar
Digital nomads : les villes idéales pour le travail à distance

Quelles sont les villes les plus adaptées au travail à distance dans le monde ? Face à une carte du monde (ou à Google Maps), les digital nomads n’ont que l’embarras du choix. Cependant, choisir une ville où s’installer pour travailler à distance, c’est comme choisir son canapé : les exigences sont aussi variées que le nombre de digital nomads n’est grand. C’est une décision personnelle qui dépend de ce que vous recherchez en priorité dans une ville. Une capitale hyper connectée ? Un bord de mer paradisiaque ? Un village isolé, idéal pour l’introspection et la concentration ? Une petite bourgade jeune, dynamique et débrouillarde ?

Cet article a pour objectif de vous donner quelques idées d’endroits qui se prêtent à merveille aux contraintes du travail à distance tout en vous permettant de profiter de la vie. Connues (Bali, Chiang Mai, Medellín) ou non (Tórshavn), toutes ces villes ont en commun d’être de petits paradis pour nomades digitaux.

Ubud (Bali, Indonésie)

Ubud, un coin de paradis sur terre. Située au centre de l’île de Bali (qu’on surnomme, à raison, « l’île des dieux ») entre rizières et forêts, Ubud est la « capitale culturelle » de l’Indonésie. Pour les nomades digitaux, Ubud est surtout synonyme de (très) bas prix, de nourriture succulente, de foisonnement de bars, cafés et restaurants qui se prêtent bien au travail à distance. On peut s’y loger à des prix raisonnables (moins de dix euros par nuit), dans de très confortables bungalows individuels.

À noter que même si Babbel propose d’apprendre le bahasa indonésia, la langue majoritairement parlée sur l’île reste le balinais… Mais tous les Balinais parlent indonésien !

Chiang Mai (Thaïlande)

Vous cherchez un endroit où TOUT est facile ? Chiang Mai est faite pour vous. Trouver un logement pas cher ? Facile. Trouver des endroits délicieux où manger pas cher ? Facile. S’offrir des massages, des excursions dans des endroits paradisiaques, voyager aux quatre coins de l’Asie grâce aux nombreuses compagnies low cost qui sont implantées à Chiang Mai ? Facile. Chiang Mai est l’endroit dont rêvent celles et ceux qui cherchent une expérience exotique, abordable et accessible, sans pour autant sacrifier le confort nécessaire au travail à distance : coffee shops, espaces de coworking, communauté active de nomades digitaux, meetups, rencontres dédiées au networking…

Contrairement à Ubud, il est très facile d’emprunter les transports en commun à Chiang Mai. Autre avantage : la possibilité de réparer son matériel de travail dans l’un des centres commerciaux modernes de la ville. Cerise sur le gâteau : il est très facile de communiquer en anglais avec à peu près tout le monde. L’occasion de se perfectionner en anglais !

Lisbonne (Portugal)

Une grande capitale européenne à taille humaine, maritime, ensoleillée et bon marché ? Bem-vindo a Lisboa ! Depuis quelques années, Lisbonne est devenue LA destination à la mode pour le travail à distance. Très appréciée des nomades digitaux, on la surnomme « la nouvelle Berlin ». Le coût de la vie est abordable, on y trouve une très grande communauté de travailleurs indépendants et de professionnels du digital, et le wi-fi, au même titre que le climat et la gastronomie, y est excellent. Seul point faible : il sera plus facile de communiquer avec les Lisboètes en portugais qu’en anglais. Une bonne raison pour découvrir les cours de portugais proposés par Babbel !

Medellín (Colombie)

L’Amérique latine est souvent boudée par les nomades digitaux qui lui préfèrent l’Asie : moins chère, plus sûre, une gastronomie plus variée… Cependant, Medellín fait figure d’exception. Certes, le wi-fi n’y est pas le plus fiable, ni le plus rapide du monde ; cependant c’est un excellent point de départ pour découvrir l’Amérique du Sud, d’autant que la ville se veut très accueillante pour les travailleurs indépendants.

Ses plus grands atouts : la gentillesse et l’affabilité légendaires des habitants de Medellín, le coût de la vie très raisonnable, et l’expérience peut-être plus authentique qu’ailleurs. De tous les endroits de cette liste, c’est probablement la ville où il sera le plus facile de se faire des amis, pour peu qu’on ait pris la peine d’apprendre l’espagnol !

Berlin (Allemagne)

Au cœur de l’Europe, Berlin offre une expérience et une qualité de vie irréprochable ; ambiance multiculturelle et tolérance à son maximum. Le rythme de vie y est plus doux que dans les autres grandes capitales mondiales. Berlin aime prendre son temps et ses nombreux parcs et lacs sont parfaits pour flâner. Depuis quelques années, la capitale fédérale allemande est devenue l’eldorado du travail à distance en Europe.

On y trouve donc quantité de cafés et espaces de coworking appréciés des travailleurs du numérique, développeurs, graphistes et autres travailleurs indépendants. Le coût de la vie y est également moins élevé qu’à Paris ou qu’à Londres, ce qui la rend attractive pour les jeunes adultes qui contribuent à rendre Berlin toujours plus vivante, plus animée, plus festive que ses consœurs.

Non seulement Berlin est une ville idéale pour le travail à distance, mais vous pouvez en plus y rencontrer les experts de Babbel !
Non seulement Berlin est une ville idéale pour le travail à distance, mais vous pouvez en plus y rencontrer les experts Babbel !

Montréal (Canada)

C’est aux États-Unis qu’on trouve l’Internet le plus rapide au monde. Cependant, vivre dans une ville américaine peut être compliqué pour les nomades digitaux, en raison du coût de la vie ou des visas. C’est l’une des raisons pour lesquelles Montréal offre un parfait refuge à tous ceux qui sont attirés par le mode de vie américain : une qualité de vie irréprochable et abordable, des infrastructures de qualité, des espaces dédiés au travail à distance nombreux et bien conçus, des habitants chaleureux et de nombreux bars dans lesquels se réfugier. Peut-être la ville la plus appréciée des nomades francophones !

Taipei (Taiwan)

C’est l’une des villes les plus à la mode dans la sphère du digitalisme nomade : Taipei, capitale de Taiwan, est cette métropole ultramoderne bordée par les montagnes et la mer, célèbre pour la qualité et la diversité de ses marchés nocturnes et de sa street food. Côté nomadisme digital, Internet est partout : dans les centres commerciaux, les restaurants et bien sûr dans les innombrables coffee shops. Le wi-fi public y est ultra rapide et les abonnements internet très performants.

On peut s’y loger pour moins de 300 € par mois, et se nourrir pour à peine un, deux, trois euros pour un repas complet. Dépaysement garanti !

Sao Paulo (Brésil)

Sao Paulo, c’est la capitale culturelle et économique du Brésil. Connue pour sa densité humaine (c’est l’une des villes les plus peuplées du monde), ses célèbres embouteillages, mais aussi son brassage culturel et sa délicieuse gastronomie, Sao Paulo est très prisée des nomades digitaux pour les très nombreuses possibilités qu’elle offre. Difficile de s’ennuyer à Sao Paulo : le nombre d’expositions, d’évènements, de concerts, de spectacles, de fêtes, de bars, de restaurants et de festivals est extraordinairement élevé. La ville entière semble dédiée aux expérimentations, aux concepts, aux tests, à tous les plaisirs que la vie peut offrir.

Certes, le coût de la vie peut y être élevé et la densité humaine peut effrayer celles et ceux qui recherchent le calme et la paix. Mais le nombre faramineux d’opportunités offertes par la ville vaut le détour !

Tórshavn (Îles Féroé)

Tórshavn – littéralement, « le port de Thor » en danois – est, avec un peu plus de 20 000 habitants, l’une des plus petites capitales du monde. Enfin, « capitale » est un grand mot puisque les îles Féroé dépendent du Danemark, malgré leur statut très particulier : elles ne font officiellement pas partie de l’Union européenne.

Si vos revenus sont confortables et que vous cherchez une destination peu fréquentée, située au cœur d’un décor naturel superbe et peuplée de gens chaleureux, cet endroit est fait pour vous. D’autant que c’est l’une des villes qui proposent la meilleure connexion internet au monde ! Les espaces dédiés au travail à distance y sont d’ailleurs nombreux et offrent un cadre enchanteur. Les 18 îles qui composent les îles Féroé ont en effet été désignées comme étant les plus belles du monde par le National Geographic ; un cadre de choix, pour tous les nomades digitaux amoureux de grands espaces et d’air pur. Quelle meilleure occasion de s’initier au danois avec Babbel ?

Préparez votre prochain voyage !
Téléchargez l'appli Babbel
Quelle langue désirez-vous apprendre ?