Mots difficiles à prononcer (pour les étrangers)

Que se produit-il quand on demande à des personnes ne parlant pas italien d\’essayer de prononcer des mots italiens particulièrement difficiles ?
mots difficile a pronouncer

Quels mots sont difficiles à prononcer en italien pour les étrangers ?

Nous, Italiens, avons l’habitude de penser que notre langue est la plus facile à lire et que, grosso modo, nous lisons comme nous écrivons. D’autre part, tout ce que nous voyons écrit noir sur blanc doit être épelé lettre après lettre : les lettres se prononcent toutes (à l’exception du H) et il n’y a pas de diphtongues étranges qui transforment les mots en quelque chose d’autre.

Cela pose évidemment des problèmes lorsque l’on veut apprendre une langue étrangère. Pour les raisons déjà évoquées, en effet, nous prononçons naturellement tout ce que nous voyons écrit sur la page et, en revanche, laissons de côté des aspects pourtant obligatoires… Comme le son H aspiré, impératif lorsque nous devons dire à nos collègues anglais que nous sommes hungry (affamés) et qu’au lieu de cela, nous leur disons que nous sommes angry (fâchés).

Vous est-il déjà arrivé d’hésiter un long moment avant d’oser prononcer le mot Fräulein (prononcez froilain) ? Ou tentez-vous plutôt de trouver des synonymes sans diphtongues, pour éviter d’avoir à prononcer des mots comme neu ou Haüser, tout en croisant les doigts en espérant dire la prononciation correcte ?

Mais si vous pensez que les étrangers ne rencontrent pas les mêmes problèmes dans l’étude de l’italien, vous êtes à mille lieues de la réalité. Voici une liste de mots italiens difficiles à prononcer pour les étrangers !

Les 5 mots les plus difficiles à prononcer en italien

1. Chiacchiericcio

Les mots « Chiacchiere », « chiacchierare » et « chiacchiericcio » font certainement partie des plus difficiles à prononcer pour les étrangers. Le son « ch », en effet, dans beaucoup de langues, se prononce non comme un C « dur », mais comme le C de « Chat ». Le double « c » sème également la confusion. Pour résumer, il n’est pas étonnant que le mot « chiacchiericcio » soit si difficile à prononcer !

2. Scherzo

En parlant du « ch », un autre grand problème pour les étrangers qui apprennent l’italien est le mot « scherzo ». En allemand, par exemple, SCH se prononce comme notre CH de « chouette » et ce problème se pose dans de nombreuses autres langues.

3. Gnocchi

Entre le « gn » et le « ch », le mot « gnocchi » est l’un de ceux qui posent le plus de difficultés à ceux qui apprennent l’italien. En tout cas, ce son, appelé « nasal palatal », est aussi représenté graphiquement par « gn » en français (comme dans « gagner ») : autrement dit, nous ne sommes pas les plus à plaindre.

4. Ghiaccio

Tout comme le « ch », le « gh » est souvent mal prononcé par les personnes qui apprennent l’italien. L’ajout d’un double « c » suivi d’un « i » ne facilite pas les choses !

5. Sciogliere / Scegliere

De tous les sons de la langue italienne, le son « gli » est peut-être le plus difficile à prononcer. Résultat, « sciogliere » et « scegliere » sont parmi les mots les plus difficiles à prononcer en italien pour les étrangers, peut-être même les plus difficiles tout court ! En effet, pour beaucoup d’entre eux, la prononciation de « sc » n’est pas très logique (voir la section sur « scherzo »).

https://youtu.be/yZanSkc3yBk?si=qmMyibmNIoDpRY-z

Autres mots difficiles à prononcer en italien

  • Chiglia
  • Bruschetta
  • Aiuola
  • Cinquantacinque
  • Sciocchezza
  • Chiosco
Vous souhaitez apprendre une langue ?
COMMENCEZ MAINTENANT AVEC BABBEL !
Partagez :