Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Comment apprendre une langue avec une application

Les applis ont envahi notre quotidien. Il y a de bonnes raisons à cela, elles peuvent être un soutien crucial dans de multiples domaines. Mais comme n'importe quel outil, il est nécessaire d'apprendre à en faire le meilleur usage possible.

La technologie, c’est magnifique. Mettez-la entre les mains d’Elon Musk, et soudain, vous pouvez envoyer des gens dans l’espace, concevoir un avenir basé sur des énergies propres et renouvelables, construire des voitures électriques. Mettez-la entre des mains ordinaires et vous voyez s’accomplir des choses, certes moins impressionnantes, mais tout aussi utiles et enrichissantes, comme l’apprentissage en autodidacte du codage web ou d’une langue étrangère.

Les applications éducatives sont de plus en plus populaires, souvent utilisées en complément, parfois même comme alternative aux modes d’éducation traditionnels. Pourquoi ça ? Parce que pour un débutant, rien de plus facile que d’entrer en matière grâce à un appareil de taille réduite, qu’il porte toujours sur lui. Par ailleurs, les applications les mieux conçues sont hautement intuitives, interactives et flexibles. Elles en arrivent parfois à vous ensorceler et vous rendre accro à l’apprentissage.

Tout comme les cours ou les manuels, les applis sont un medium pour l’apprentissage des langues. Et tout comme ces derniers, les progrès accomplis sont déterminés par la façon dont on les utilise. Si l’on ne fait que feuilleter son manuel ou que l’on n’ose pas ouvrir la bouche en cours, il y a peu de chance qu’une avancée se fasse rapidement sentir. Au contraire, le lecteur assidu qui répète chaque exercice jusqu’au sans faute, l’élève qui cherche la conversation avec son professeur, vont très vite se sentir à l’aise. Alors comment être sûr de tirer le meilleur parti d’une appli, et quels sont les aspects à considérer avant de cliquer sur le bouton installer ?

Avant ça, une rapide introduction : j’ai concocté les cinq points qui suivent à partir de ma propre expérience, à la fois en tant que prof de langue, élève et employé dans une start-up spécialisée dans les langues étrangères. J’ai passé six ans à enseigner en Espagne puis en Allemagne, en même temps que je travaillais à développer une start-up proposant des vidéos pour l’apprentissage de l’anglais en ligne. Pourtant, je me suis mis tardivement aux langues étrangères. J’ai commencé l’espagnol à 22 ans, et c’est seulement vers mes 28 ans que j’ai atteint un niveau professionnel en allemand et en espagnol. J’ai commencé à utiliser des applications éducatives il y a quelques années, participé à deux challenges, éprouvants mais couronnés de succès, consistant à apprendre le français et l’italien en partant de zéro, en seulement une semaine, et dont vous pouvez voir les résultats dans la vidéo.



Voici donc les choses utiles à savoir avant de télécharger une appli :

1. Méfiez-vous des applis qui se présentent comme la solution miracle pour l’apprentissage des langues, la réponse à tous vos problèmes, le Saint Graal. Laissez-moi m’expliquer. Les gens qui conçoivent des applications pour l’apprentissage des langues ont pour but de créer le meilleur outil possible, mais ils sont d’abord et avant tout passionnés par les langues – je parle par expérience. Toute personne experte dans ce domaine vous dira que la vraie beauté des langues étrangères réside surtout dans l’univers auquel elles vous donnent accès. Une langue, c’est une porte ouverte à diverses sources d’information, des journaux aux romans en passant par la télévision, la radio, la musique et, évidemment, les personnes en chair et en os. Est-ce que vous vous limiteriez à un seul medium dans votre langue maternelle ? Certainement pas. Alors pourquoi le faire pour apprendre une langue ? Personnellement, j’encourage l’utilisation d’une application comme une partie de l’apprentissage, et non pas comme le tout.

2. Définissez vos objectifs et fixez-vous un calendrier. Vous désirez interagir d’ici quelques semaines dans la langue que vous apprenez, ou s’agit-il pour vous plutôt de gymnastique cérébrale ? Les meilleures applications sont conçues pour s’adapter à vos besoins, à votre comportement en tant qu’utilisateur. Elles engagent à prendre et consolider des habitudes, dans la mesure où celles-ci sont la clé de l’assiduité, et donc d’une progression régulière. Quel serait pour vous le meilleur moment de la journée ? De mon côté, je consulte toujours mes e-mails le matin. Alors plutôt que de surfer dans ma boîte de réception et de lire des mails auxquels je ne répondrai de toute façon qu’une fois arrivé au bureau, je passe en revue une ou deux leçons, que je mets ensuite en pratique en me parlant à moi-même sous la douche. Étrange, mais terriblement efficace.

3. Souvenez-vous qu’une application est un outil – un outil génial, mais pas un but en soi. Une bonne application sait booster la motivation en jouant sur l’aspect ludique, de façon implicite ou explicite. Comment ? Les développeurs reprennent des éléments spécifiques aux jeux vidéo pour chercher à en retranscrire l’effet addictif dans les applications éducatives. Pervers ? Peut-être, mais c’est pour la bonne cause : pour que vous vous accrochiez et progressiez ! Au contraire, c’est plutôt rare d’entendre quelqu’un apprenant avec un manuel confesser qu’il est accro à l’espagnol. Mais au-delà des récompenses et succès, n’oubliez pas les raisons qui vous animent : non pas d’avoir terminé le niveau 5 et d’avoir gagné des médailles virtuelles, mais de pouvoir aborder les gens du pays que vous visitez dans leur langue natale, d’être capable de briser la glace quand vous êtes perché sur un tabouret de bar devant une caña et une énorme portion de pimientos de padron, ou simplement, d’entraîner votre mémoire.

4. Faites des suggestions ! Non, ceci n’est pas un appel à la lutte armée pour l’abolition des distances sociales qui séparent les développeurs sans visage des utilisateurs réels. Les commentaires et suggestions sont véritablement, sincèrement, absolument nécessaires. Pourquoi ? Pour deux raisons : d’abord, tous ces appels à la révolution et à changer le monde ont quelque chose de contagieux. Ce qui signifie que le domaine des applications est largement porté par une aspiration à l’excellence, et que les programmeurs doivent être pour cela réceptifs aux suggestions externes. Ensuite, tout ce qui touche aux applications peut être ajusté et amélioré rapidement, et chacun y gagne (la logique est presque darwinienne). Si l’utilisateur n’est pas 100% satisfait de son outil, les développeurs ne le seront pas non plus. Alors n’hésitez plus à exprimer votre opinion, ou mieux, à en faire part dans un e-mail. Elle sera prise en compte, au bénéfice de tous.

5. Faites-en un outil social. Non, je ne parle pas de poster vos résultats sur facebook, mais bien de social dans le véritable sens du terme. Le succès du challenge italien est à mon avis largement dû à l’esprit de compétition qui nous animait, mon partenaire et moi. Trouvez-vous un partenaire, un ami qui vous accompagne. Complétez votre apprentissage personnel par un cours ; empruntez un livre, achetez un livre. Prenez des vacances et profitez-en pour suivre un cours intensif. Mais n’oubliez pas votre portable !

Pour être sincère, l’utilisation d’une appli associée à des cours, un partenaire, des soirées et un livre ou deux, s’est révélée dans mon cas extrêmement efficace. Il est difficile pour un Anglais comme moi de s’envoyer ainsi des fleurs, mais j’ai vraiment été surpris de ce que je pouvais accomplir en une semaine. J’ai quitté l’Italie en laissant derrière moi des gens avec qui j’avais noué des liens forts, en parlant italien, et j’ai vécu cela comme la plus belle des récompenses. Je ne peux que le recommander. Au fait, cet article a été entièrement rédigé sur mon merveilleux petit smartphone, alors que je volais à 2000 pieds au-dessus de la Terre, installé dans un engin orange très à la mode. Oui vraiment, la technologie, c’est magnifique.