Babbel Logo

Trouver le bonheur grâce à l’apprentissage des langues

Nous sommes tous à la recherche du bonheur. Apprendre une langue peut contribuer à nous mettre sur la voie. Voici comment, selon la psychologie, vous pouvez améliorer votre humeur.
Author's Avatar
Trouver le bonheur grâce à l’apprentissage des langues

« Le bonheur n’est pas une chose toute faite. Il découle de vos propres actions. » Ces mots sages sont ceux du Dalaï-lama. Et selon nous, il a entièrement raison : pour trouver le bonheur, il faut s’en donner les moyens ! Apprendre tout au long de sa vie constitue l’une des voies possibles pour y parvenir. Ainsi, des études ont prouvé qu’apprendre de nouvelles choses pouvait booster notre moral et que l’apprentissage d’une langue pouvait notamment avoir des effets incroyables sur notre épanouissement. Voici cinq raisons pour lesquelles apprendre une nouvelle langue peut vous aider à trouver le bonheur et à vous épanouir.

1. Apprendre à l’âge adulte aide à trouver le bonheur

Le fait de terminer ses études ne veut pas dire qu’il faut cesser de s’instruire. Bien au contraire, cela ne devrait jamais être le cas : s’efforcer de s’améliorer tout au long de sa vie, voilà un aspect fondamental du développement humain. Quelle meilleure façon de trouver le bonheur ? Plusieurs études menées par des chercheurs de l’université de Cambridge ont d’ailleurs démontré de manière solide que « l’apprentissage à l’âge adulte aide à augmenter l’estime de soi et le sentiment d’auto-efficacité. »

Une étude menée par le CEET – Centre d’études de l’emploi et du travail – a rapporté que 80 % des apprenants âgés entre 50 et 71 ans constataient des répercussions positives de l’apprentissage sur au moins l’un de ces aspects de leur existence : leur aptitude à profiter de la vie, leur confiance en soi, leur perception d’eux-mêmes, leur satisfaction dans d’autres domaines de la vie et leur capacité à faire face aux problèmes de la vie quotidienne.   

2. Apprendre de nouveaux mots, c’est comme manger du chocolat

Qu’ont en commun le sexe, le chocolat et l’apprentissage d’une nouvelle langue ? Une étude publiée dans la revue Sciences et Avenir a constaté que l’apprentissage de nouveaux mots dans une langue étrangère activait une région du cerveau appelée striatum ventral, le centre de la récompense. Cette zone du cerveau, qu’on appelle parfois aussi centre du plaisir, est également stimulée par le jeu ou lors de relations sexuelles, ou encore lorsque l’on mange un morceau de chocolat. Pour le dire plus simplement : apprendre procure du plaisir. À vous d’en tirer les conclusions qui s’imposent 😉

3. Faire des progrès augmente le bien-être

Vous connaissez ce formidable sentiment de satisfaction que l’on ressent à chaque fois l’on prend sa liste de choses à faire pour en rayer une tâche accomplie ? Atteindre les objectifs que l’on se fixe contribue à notre bonheur. Or, apprendre une nouvelle langue est sans aucun doute un objectif noble et digne d’intérêt. Notre « bien-être subjectif » (l’auto-évaluation des niveaux de bonheur et de satisfaction éprouvés dans la vie) et notre poursuite de buts personnels interagissent de façon cyclique. En fait, tous les progrès accomplis pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés augmentent notre bien-être subjectif. Une bonne raison de continuer à faire des efforts dans le but de trouver le bonheur, non ? 

4. Apprendre vous aide à entrer dans « la zone »

Le concept de zone, défini par le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi, désigne un état mental qui se produit lorsque l’on est « totalement immergé dans une activité et un processus créatif ». En d’autres termes, être dans la zone, c’est se concentrer entièrement à la tâche en cours et faire abstraction de tout ce qui nous entoure. Csikszentmihalyi dit qu’entrer dans la zone permet d’oublier à la fois les préoccupations externes – par exemple les problèmes personnels – et les soucis internes, comme la sensation de faim ou de fatigue. Ce « moment d’extase » et de pleine conscience absolue pourrait être essentiel pour augmenter le bonheur dans nos vies quotidiennes.

Quel rapport avec l’apprentissage d’une langue ? Eh bien, l’une des voies possibles pour réussir à entrer dans la zone consiste à développer de nouvelles compétences. En effet, apprendre une langue est un défi qui nécessite que nous soyons profondément concentrés, et peut nous permettre d’entrer dans la zone.

5. Les interactions sociales procurent de la joie

L’être humain est un animal social. Nos relations interpersonnelles sont essentielles pour nourrir notre sentiment d’appartenance et notre bonheur. Parler plus d’une langue renforce notre faculté à nouer de nouvelles amitiés, car cela nous permet d’élargir notre réseau d’amis potentiels en incluant ceux dont la langue maternelle n’est pas le français. Grâce à une seconde langue, nous pouvons interagir avec de nouvelles personnes dans notre pays et lors de nos voyages à l’étranger, en anglais par exemple. Cette interaction sociale ne nous rend pas seulement heureux, elle nous emplit de confiance, car elle prouve que nous sommes capables d’apprendre une nouvelle compétence avec succès et de nous en servir.

Trouvez le bonheur avec une nouvelle langue !

Cliquez ici pour commencer

Quelle langue désirez-vous apprendre ?