Comment compter en italien, de 0 à 100 ?

Quand on apprend la langue de Dante, savoir compter fait partie des compétences indispensables. Voici comment compter en italien, de 0 à 100.
Quand on apprend la langue de Dante, savoir compter fait partie des compétences indispensables. Voici comment compter en italien, de 0 à 100.

Quand on apprend une nouvelle langue, il faut toujours commencer par se concentrer sur les mots et les phrases les plus importantes, dont on aura besoin lorsqu’il s’agira de s’exprimer dans une situation réelle. Si le vocabulaire usuel est généralement appris en priorité, il convient évidemment de ne pas négliger l’apprentissage des chiffres et des nombres. Ça peut faire une sacrée différence notamment lorsqu’on commande une glace (à l’italienne) pour savoir si l’on aura deux boules… ou vingt (rassurez-vous, on ne vous jugera pas dans les deux cas). Dans cet article, nous allons découvrir ensemble comment compter en italien, et comment utiliser les nombres les plus importants.

Compter en italien : de zéro à vingt

Compter en italien est assez simple et cela ressemble beaucoup à la façon de faire en français ou en espagnol. Voici les nombres de zéro à vingt :

  • Zéro — zero
  • Un — uno
  • Deux — due
  • Trois — tre
  • Quatre — quattro
  • Cinq — cinque
  • Six — sei
  • Sept — sette
  • Huit — otto
  • Neuf — nove
  • Dix — dieci
  • Onze — undici
  • Douze — dodici
  • Treize — tredici
  • Quatorze — quattordici
  • Quinze — quindici
  • Seize — sedici
  • Dix-sept — diciassette
  • Dix-huit — diciotto
  • Dix-neuf — diciannove
  • Vingt — venti

Les autres dizaines en italien

Maintenant, découvrons les autres nombres fondamentaux, qui permettent de construire tous les autres nombres entre 21 et 100.

  • Trente — trenta
  • Quarante — quaranta
  • Cinquante — cinquanta
  • Soixante — sessanta
  • Soixante-dix — settanta
  • Quatre-vingt — ottanta
  • Quatre-vingt-dix — novanta
  • Cent — cento

Comment composer les nombres ?

Pour passer d’une dizaine à l’autre, les nombres sont très simples à composer en italien. Comme en français, il suffit d’ajouter une unité de un à neuf derrière la dizaine.  Par exemple, en italien, vingt-et-un se dit ventiuno. On ajoute donc simplement uno (“un”) à venti (“vingt”). Contrairement au français, on n’ajoute ni espace, ni trait d’union entre les dizaines et les unités. C’est tout ce qu’il y a à savoir ! Et ça continue ainsi jusqu’à cent. Facile! (comme en français !)

Apprenez l'italien avec Babbel
COMMENCEZ AUJOURD'HUI
Partagez :