4 étapes simples pour améliorer son vocabulaire !

Améliorer son vocabulaire, c’est s’améliorer soi-même. Mais comment apprendre de nouveaux mots facilement ? En suivant nos conseils, pardi !
Author's Avatar
4 étapes simples pour améliorer son vocabulaire !

Babbel partage ses conseils d’expert pour améliorer son vocabulaire !

Quoi de plus désagréable que d’avoir l’impression de ne pas pouvoir exprimer une idée ou un avis, faute de lexique suffisant ? Aujourd’hui, communication et concision font souvent la paire – et notre activité rédactionnelle se limite bien souvent à l’envoi d’e-mail pro et de textos. Dans le même temps, les écrans ont remplacé les livres et les gifs ont remplacé les mots. Résultat : on a parfois l’impression de cultiver un minuscule champ lexical au beau milieu du Sahara. Lorsque les mots viennent à manquer, améliorer son vocabulaire peut parfois paraître compliqué. 

Chez Babbel, nous qui sommes experts dans l’apprentissage des langues sommes convaincus d’une chose : une langue n’est jamais complètement acquise et elle peut s’enrichir chaque jour. Il n’y a pas de fatalité ! Lexicalement dans les choux ? Envie de redonner un vrai style à votre façon de vous exprimer ? Voici 4 étapes à suivre pour améliorer son vocabulaire durablement. Et cerise sur le gâteau, ces conseils s’appliqueront de la même façon à votre langue maternelle ou à votre nouvelle langue !

Améliorer son vocabulaire, qu’est-ce que ça signifie ?

Lorsqu’on parle ou qu’on apprend une nouvelle langue, il y a un aspect qu’il ne faut jamais perdre de vue : une langue, c’est vivant ! Alors oui parfois, on oublie quelques mots et on abuse de certains autres, plus commodes et passe-partout, quitte à ne plus faire l’effort d’améliorer son vocabulaire.

Il faut savoir qu’un Français adulte moyen utilise un bagage lexical d’environ 5 000 mots, sachant que les dictionnaires français en recensent entre 60 et 130 000. Ces 5 000 mots représentent ce que l’on appelle les mots actifs : ceux qui sont utilisés usuellement et qui donc peuvent varier selon l’actualité ou la saison par exemple.

Mais utiliser 5 000 mots seulement ne signifie pas que vous n’en connaissez que 5 000 : il faut aussi prendre en compte tous les mots passifs ! Les mots passifs, ce sont ces mots que l’on ne rencontre pas tous les jours mais que l’on comprend sans difficulté. Ce sont souvent des mots issus d’un registre de langage soit soutenu soit très familier, soit d’un champ lexical très spécifique. En prenant en compte les mots passifs, les Français seraient donc en mesure d’utiliser environ 30 000 mots différents – chiffre qui varie selon le parcours et les intérêts de chacun.

Mais améliorer son vocabulaire est aussi une source d’épanouissement reconnue. Il a ainsi été prouvé qu’apprendre des mots stimule les zones du plaisir et le système de récompense de notre cerveau, les mêmes que celles qui sont activées lorsque vous gagnez à la tombola. Améliorer son vocabulaire, c’est donc augmenter son bagage de mots actifs et passifs tout en se faisant plaisir. Quelle meilleure raison de s’y mettre, alors ? Voici nos meilleures techniques pour améliorer son vocabulaire durablement ! 

Les 4 techniques Babbel pour améliorer son vocabulaire

1 – Ouvrez vos horizons littéraires : lisez ! 

La lecture est évidemment la principale source d’acquisition de vocabulaire. Mais c’est aussi celle qui permet le mieux de se souvenir d’un mot, souvent inconsciemment ! En lisant, il arrive qu’on rencontre de nouveaux mots. En raccrochant ces mots à leur contexte, vous les mémoriserez très facilement !

Mais ne vous cantonnez pas à vos lectures habituelles. Choisir un sujet différent de ses lectures habituelles permet d’améliorer son vocabulaire encore plus rapidement. Si par exemple vous lisez quotidiennement la presse économique, variez les plaisirs et tournez-vous vers la presse culturelle, littéraire, sportive, automobile… C’est en vous ouvrant à de nouvelles thématiques que vous aurez l’occasion de croiser de nouvelles terminologies, des formulations inhabituelles et un jargon inconnu.

De plus, n’hésitez pas à varier les registres lexicaux. Lire Voltaire, Alexandre Dumas et Balzac vous permettra d’acquérir un vocabulaire soutenu ; mais ce n’est pas une raison pour négliger le vocabulaire plus courant, voire familier, en lisant des œuvres contemporaines telles que celles de Anna Gavalda ou Virginie Despentes par exemple.

Bien sûr, ces conseils sont aussi valables pour la langue que vous apprenez. Essayez donc de lire un livre simple dans une de vos langues d’apprentissage : vous vous rendrez très vite compte du nombre de mots que votre mémoire est capable de retenir ! Notre conseil : pour améliorer son vocabulaire… il suffit de dévorer autant de livres que possible !

2 – Multipliez les occasions d’écrire

À l’instar de la lecture, l’écriture est également un excellent moyen d’améliorer son vocabulaire… et ce pour plusieurs raisons. Écrire nécessite en effet de prendre le temps de choisir vos mots : autant d’occasions d’utiliser des synonymes et de réfléchir à de nouvelles formulations. C’est indispensable pour nuancer le message que vous souhaitez faire passer. À vous de trouver les occasions d’écrire !

Des lettres, des poèmes, des récits simples : laissez aller votre imagination. Pour rendre l’exercice encore plus efficace, essayez de définir des contraintes rédactionnelles : limitez-vous à un registre, un lieu, une thématique, ou encore une époque. Cela vous poussera à franchir la clôture de votre champ lexical pour aller en explorer de nouveaux !

Bien sûr tout le monde n’a pas forcément l’occasion d’écrire. Si c’est votre cas, commencez en douceur ! Vous pouvez par exemple ouvrir un e-mail reçu, et le relire de façon analytique : vous y trouverez sûrement de multiples corrections à apporter pour en améliorer la langue, le ton, le registre et éviter toute redondance. Vous pouvez aussi vous aider d’un dictionnaire des synonymes, très utile quand il s’agit de trouver un terme précis qui vous échappe. 

Trois personnes jouent au Scrabble, l'une des joueuses s'écrie "Yes ! J'ai un Scrabble !"
Pour réussir à améliorer son vocabulaire, il est important d’apprendre à jouer… avec les mots !

3 – Ne laissez pas les mots s’échapper

Mot inconnu à l’horizon ? Ne le laissez pas s’échapper ! Anglais, allemand, espagnol, français… quelle que soit la langue, vous devez faire l’effort d’apprendre les mots inconnus lorsque vous en rencontrez. Et pour améliorer son vocabulaire, le meilleur allié sera le contexte qui entoure ces nouveaux mots. Lorsque vous tombez sur un mot nouveau, commencez par vérifier sa signification. Ensuite, intéressez-vous au contexte dans lequel il est employé, la nuance qu’il apporte au sens de la phrase, la syntaxe dans laquelle il est utilisé. De cette façon, votre mémoire à long terme l’assimilera facilement ! 

Vous venez de découvrir un mot que vous ne connaissez pas, mais vous n’avez pas accès à un dictionnaire ? Notez-le ainsi que son contexte, et revenez-y plus tard. Autrement dit, soyez curieux : c’est un excellent réflexe lorsqu’on souhaite améliorer son vocabulaire !

4 – Amusez-vous  !

Vous l’avez peut-être oublié, mais il existe pléthore de jeux dédiés aux amoureux des mots : mots croisés, mots fléchés, mots mêlés ou Scrabble sont des incontournables, au même titre que les jeux télévisés tels que Des chiffres et des lettres. Vous avez le goût du challenge ? Mesurez-vous à d’autres passionnés et inscrivez-vous à des concours de dictées ou d’écriture. Votre fibre créative vous démange ? Écrivez donc quelques vers sur la carte d’anniversaire de votre collègue. Vous avez le sens de l’humour ? Ne ratez pas l’occasion de renouveler vos jeux de mots auprès de vos amis. Pour améliorer son vocabulaire, il faut s’amuser avec les mots. Toutes les occasions sont bonnes pour le faire !

Vous avez désormais tous les atouts nécessaires pour enrichir votre vocabulaire. Curiosité, ouverture d’esprit et fun seront vos alliés dans cette quête. Une quête qui en vaut la chandelle : améliorer son vocabulaire, c’est s’améliorer soi-même !

Illustrations de Louise Plantin

Parlez des langues comme vous en avez toujours rêvé
Apprenez une nouvelle langue avec Babbel
Quelle langue désirez-vous apprendre ?