Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Levons le mystère sur les phrasal verbs anglais

Les anglophones les utilisent constamment et il est temps que vous vous y mettiez aussi. Apprenez les 4 types de « phrasal verbs » et vous pourrez ainsi les utiliser correctement. Never give up !

Avez-vous déjà entendu parler des phrasal verbs, ces fameux verbes prépositionnels qui facilitent la vie des anglophones… et compliquent celle du reste du monde ?

Des expressions telles que « she shut me up » (elle m’a cloué le bec), « he shut me out of the conversation » (il m’a exclu de la conversation) ou encore « I’ll drop by later » (je passerai plus tard) sont on ne peut plus communes en anglais. Les locuteurs natifs les utilisent tout naturellement, mais cela peut vite devenir un supplice pour tous ceux qui apprennent l’anglais. Il est très facile de « mess up » (se planter) lorsqu’on les utilise, alors observons de plus près ces étranges créatures…

La chose essentielle à savoir est qu’ils sont formés d’un verbe associé à un adverbe ou une préposition. On obtient généralement une combinaison de deux ou trois mots qui confère au verbe prépositionnel son sens unique. Par exemple, le sens du verbe « cut » (couper) changera du tout au tout selon la préposition ajoutée, au choix « up », « off », « out » ou «in ».

C’est encore un peu flou ? Il est temps de tirer ça au clair… en version originale : « Let’s sort this out » ! Voyons donc quels sont les différents types de phrasal verbs.

VERBES À PARTICULES SÉPARABLES

Certains de ces verbes si chers aux anglophones sont dissociables. Autrement dit, il est possible de changer la position de la préposition sans changer la signification globale. Plutôt pratique non ? Voyons quelques exemples :

Si vous cherchez le calme, vous pouvez au choix « turn the radio off » ou « turn off the radio » (éteindre la radio). De même lorsque vous invitez vos amis à dîner, vous pouvez « set up the dining room » ou « set the dining room up », à savoir préparer la salle à manger : dresser la table, mettre une jolie nappe, la vaisselle de Mamie et même quelques bougies, c’est vous qui voyez.

Pas d’erreur possible avec les verbes à particules séparables puisqu’il y a plusieurs tournures correctes. Vous avez compris le principe ? La bonne nouvelle c’est que vous pouvez parler comme vous le sentez, tout simplement. Mais profitez-en car les choses se compliquent pour les autres catégories !

VERBES À PARTICULES INSÉPARABLES

Certains verbes sont inséparables. Autrement dit, leur particule a une position fixe et il n’est pas possible d’en changer. Par exemple, « go over something » signifie réviser, revoir quelque chose, tandis que « get over something » se traduira par récupérer, se remettre de quelque chose (d’une peine ou d’une maladie). Dans ce cas, il est impossible de déplacer la préposition.

Autre exemple : vous pouvez « take care of your daughter » (prendre soin de votre fille) mais par contre « take of your daughter care », ça ne passe pas ! Un dernier pour la route ? Vous pouvez raconter « I ran into a friend yesterday » (je suis tombé par hasard sur un ami hier) mais aucunement « I ran a friend into ». Pas de miracle… les verbes inséparables, c’est le genre de choses que l’on apprend en écoutant les gens parler et qu’il va tout simplement falloir étudier. Il ne vous reste plus qu’à trouver un moyen sympa et ludique de le faire !

VERBES INTRANSITIFS

Euh… c’est quoi donc ?? Cela signifie que ces verbes s’utilisent avec une préposition, mais sans complément d’objet direct. Ça ne vous dit toujours rien ? Voyons quelques exemples pour clarifier :

Je n’ai pas beaucoup d’argent mais « I get by » (je survis). Lorsque le soleil se lève, « I get up » (je me lève). Je travaille cinq jours par semaine, j’économise de l’argent et une fois par mois « I eat out » (je mange au restaurant). Lorsque je sors en boîte, j’arrive toujours à « get in » (à entrer) parce qu’aucun videur ne me résiste. Et lorsque j’arrive à « save up » (mettre de côté), « I run off » (je m’échappe) en week-end prolongé au soleil.

La signification de ces verbes est implicite et il n’est donc pas nécessaire de la compléter en ajoutant des précisions après le verbe. Encore une fois, pas d’autre solution que d’apprendre ce qu’ils signifient et la meilleure option, c’est la pratique !

VERBES DE TROIS MOTS

Et pour finir en beauté, voici les phrasal verbs à trois mots ! Vous en avez forcément déjà entendu quelques uns. Faisons un petit tour d’horizon :

« I get along with my parents » (je m’entends bien avec mes parents). Je me connecte souvent sur Skype avec ma famille « to catch up on the news » (pour me tenir au courant des dernières nouvelles). Ma mère « dropped out of school » quand elle était jeune (elle a quitté l’école – ou l’université – avant d’obtenir son diplôme), mais elle vient de reprendre ses études. Génial !
J’ai également appris que le docteur avait chaudement recommandé à mon oncle de « cut down on sugar » (réduire sa consommation de sucre). Ça tombe bien, désormais « he makes up for it » (il compense) en faisant du vélo. Comme dit Tonton : les plaisirs sont interchangeables ; si on doit en sacrifier un, alors il faut en trouver un autre !

Toujours est-il que ces verbes prépositionnels de trois mots sont insécables, vous les trouverez donc toujours sous cette forme et suivis d’un complément. Vous devrez aussi simplement les apprendre pour ne pas « mess them up » (les confondre).

Commencez par en mémoriser quelques-uns et essayez ensuite de « drop them into a conversation » (les lâcher dans une conversation) en anglais. Là encore, c’est la pratique qui vous sauvera ! Commencez petit à petit à mémoriser les phrasal verbs les plus utilisés par les anglophones. Dès que vous commencerez à « look out for them » (leur prêter attention), vous verrez qu’ils sont partout !

Attaquez la rentrée du bon pied

Votre première leçon d'anglais est offerte