Quelle est la différence entre une langue et un dialecte ?

Il s’agit d’une question apparemment simple. Cependant, la réponse à cette question suscite de vives discussions parmi les linguistes.
different mains

L’un des plus célèbres linguistes et philosophes américains, Noam Chomsky, a déclaré que le langage est un processus de création libre néanmoins soumis à des règles rigides. Et bien que les deux parties de sa déclaration semblent être incompatibles, Chomksy essayait de cette manière de mettre l’accent sur la créativité que le langage apporte. Il nous permet de formuler librement des pensées, d’interpréter nos propres propos et ceux des autres, et nous disposons d’une infinité de manières de le faire. Les limites auxquelles il fait référence sont uniquement dues aux règles linguistiques établies au fil des siècles, telles que la grammaire, l’orthographe, la ponctuation et la phonétique. Quelle est donc la différence entre une langue et un dialecte, lorsque ce dernier permet également une expression créative et est régi par des règles tout aussi rigides ? Est-ce lié aux personnes qui les pratiquent ? La région dans laquelle elles sont présentes ? Ou peut-être quelque chose de tout à fait différent ?

La théorie selon les linguistes

Les linguistes tentent depuis longtemps de tracer une frontière entre langue et dialecte. Les créateurs du dictionnaire Merriam-Webster définissent le dialecte de plusieurs façons. Tout d’abord, comme une variante d’une langue typique d’une région particulière, qui se caractérise par un vocabulaire, une prononciation ou une grammaire distincts. Mais selon eux, les dialectes sont aussi des langues liées entre elles au sein d’une même famille. Selon cette définition, le français et l’italien sont des dialectes du groupe des langues romanes. Mais ce n’est pas tout. Le dictionnaire contient également une définition du dialecte qui suggère que le dialecte n’est pas nécessairement limité par la zone géographique, mais par un autre facteur, tel que la classe sociale de ses locuteurs. Ainsi, une personne peut utiliser un dialecte typique de l’aristocratie, de l’intelligentsia ou de la classe ouvrière.

Le dictionnaires soulignent aussi la nature régionale du dialecte, le définissant comme le parler d’une population vivant dans une région particulière qui est culturellement différente du reste du pays. Selon les linguistes, c’est le vocabulaire distinct et la prononciation caractéristique qui marquent la frontière entre une langue et un dialecte. 

Et comment cela se présente dans la pratique ?

Dans la pratique, la définition de la langue et du dialecte fait parfois partie d’un débat politique. Certaines langues sont délibérément définies comme des dialectes afin d’être considérées comme moins importantes. De plus, dans des cas extrêmes, leur utilisation est interdite. Le kurde en est un parfait exemple. On estime à plus de 20 millions le nombre de locuteurs kurdes dans le monde, mais le kurde n’est reconnu comme langue officielle dans aucun des pays où il est parlé. Pendant des années, son utilisation a été illégale en Turquie. Un autre exemple est l’ukrainien: sa différence avec le russe a fait l’objet de discriminations à l’encontre des personnes qui l’utilisaient (jusqu’à la fin de l’Union soviétique). En Pologne également, la question des différences entre dialecte et langue fait l’objet de discussions animées. La définition du PWN mentionnée précédemment énumère les dialectes présents en Pologne, parmi lesquels le cachoube. Pourtant, les Cachoubes se battent depuis longtemps pour la reconnaissance de leur langue, affirmant qu’ils ont une grammaire et même un alphabet différents. En 2003, le cachoube a reçu officiellement le code spécial CBS, par lequel toutes les langues du monde sont désignées. 

Découvrez comment les experts linguistiques de Babbel expliquent la différence entre langue et dialecte (vidéo en anglais). Nous allons comparer les langues scandinaves et les langues présentes en Chine. Nous répondons à la question de savoir pourquoi nous parlons d’une seule langue chinoise. Et s’il ne serait pas plus facile de discuter des variantes linguistiques (en anglais, “variety”) :

video thumbnail


Babbel propose des podcasts, des jeux, des révisions et des exercices inspirés de conversations quotidiennes.
ESSAYEZ BABBEL MAINTENANT!
Partagez :