Grand écran et langues étrangères : le multilinguisme au cinéma

Le multilinguisme au cinéma offre souvent l’occasion de continuer l’apprentissage des langues depuis son canapé. Voici nos films multilingues favoris !
Author's Avatar
Grand écran et langues étrangères : le multilinguisme au cinéma

Le multilinguisme au cinéma c’est un excellent moyen de se cultiver, de voyager et d’exercer son oreille aux différents accents. C’est aussi le meilleur moyen d’apprendre une nouvelle langue sans avoir besoin de son petit salon douillet ! 😉

Le multilinguisme dans les films

Au sein de la communauté Babbel, nous connaissons votre curiosité et votre ambition : des milliers d’entre vous apprennent plusieurs langues en même temps sur notre application. Alors, l’hiver arrivant, nous avons pensé à vous et nous vous avons préparé une petite liste de films multilingues pour vos soirées Netflix.

De quoi parle-t-on quand on parle de multilinguisme au cinéma ? Ce sont les films internationaux, dans lesquels les acteurs parlent plusieurs langues. Des films à toujours regarder en VO (version originale) bien sûr, sous peine de perdre toute la saveur du multilinguisme !
De quoi vous faire réviser votre allemand, votre espagnol, pourquoi pas votre italien et votre anglais bien sûr. Et ce, sans bouger de votre canapé !

L’Auberge espagnole : la trilogie de Cédric Klapisch

Pour réviser l’anglais, l’espagnol, le russe, mandarin

Commençons avec cette trilogie multilingue bien connue du cinéma français. Cédric Klapisch nous emmène dans la vie du jeune Xavier, jeune étudiant français.

D’abord L’Auberge Espagnole (2002), pendant lequel Xavier (Romain Duris) part à Barcelone pour terminer ses études. Il obtient une chambre dans une colocation, version Erasmus : il partage son appartement avec 7 autres personnes de nationalités différentes ! Une vraie auberge espagnole donc…

Dans ce film, vous vous en doutez, beaucoup d’espagnol(s), mais aussi de l’anglais et du français (et même quelques bribes d’allemand et de danois !).

Après son année Erasmus, Xavier retourne à Paris, où il devient écrivain. Dans le cadre de son travail, il reprend contact avec son ancienne colocataire, Wendy (Kelly Reilly), londonienne. Le frère de Wendy se mariant avec une danseuse russe, la joyeuse bande de colocataires se retrouve en Russie !
Alors avec ce deuxième film franco-britannique sorti en 2005 et intitulé Les Poupées Russes, on va vous faire réviser l’anglais et le russe.

Et enfin, dans le troisième film intitulé Casse-tête chinois, Xavier divorce, mais rejoint ses enfants, qui ont déménagé avec leur mère à New-York. Commence alors une nouvelle vie pour Xavier au cœur du quartier de Chinatown. Vous l’aurez deviné : beaucoup d’anglais et un peu de mandarin !

Si vous avez envie de suivre les aventures romanesques de Xavier (parfois maladroit, courageux, spontané, mais toujours attachant), cette trilogie du cinéma va vous faire voyager et réviser un florilège de langues !

Joyeux Noël : un film poignant de Chrisian Carlon

Pour réviser l’allemand, l’anglais (avec un fort accent écossais)

Les guerres sont malheureusement souvent le décor du multilinguisme au cinéma.

Christian Carlon s’est inspiré de faits historiques qui se sont passés pendant la Première Guerre Mondiale et que l’on a appelé « la trêve de Noël ». En effet, sur le front de l’Ouest, en fin d’année 1915, au cœur de la guerre des tranchées, des cessez-le-feu non officiels ont eu lieu pendant la nuit du réveillon.

Ce film européen raconte cette fraternisation éphémère entre les troupes françaises, écossaises et les troupes allemandes. Un épisode de l’Histoire bien curieux qui a été longtemps caché par les autorités militaires de l’époque.

Une histoire poignante, portée par de brillants acteurs. Côté français, on retrouve Guillaume Canet et Dany Boon ; côté allemand, les célèbres Diane Kruger et Daniel Brühl.

Vous entendrez donc, dans ce magnifique film, du français, de l’anglais (avec un bel accent écossais), de l’allemand, ainsi qu’une magnifique bande originale. Attention tout de même : préparez les mouchoirs !

Night on Earth : une comédie loufoque, de Jim Jarmusch

Pour réviser l’anglais, l’italien et le… finnois

Cette comédie multilingue de 1991 se passe sur plusieurs continents dans des langues différentes, durant la même nuit. Ce sont cinq histoires insolites qui se déroulent en simultané aux quatre coins du monde : Los Angeles, New-York, Paris, Rome et enfin Helsinki.

L’autre point commun de ces séquences ? Le taxi !
Toutes les histoires se passent dans un taxi entre un chauffeur et son ou ses passagers.

Un casting aussi hétéroclite que ses langues, avec notamment Béatrice Dalle, Winona Ryder et Roberto Benigni.

Inglorious Basterds : un Tarantino européen

Pour réviser l’anglais, l’italien et l’allemand

Alors, il faut aimer le genre de Quentin Tarantino, certes, mais si quelques morts violentes et quelques scalps ne vous font pas peur, plongez-vous dans l’univers un peu revisité de la Seconde Guerre Mondiale !

Une troupe de juifs alliés, menés par Aldo Raine (Brad Pitt) sont envoyés en Europe pour décimer les nazis, d’une manière disons un peu originale, mais certainement efficace. En parallèle, Shoshanna Dreyfus (Mélanie Laurent) prépare un plan machiavélique pour assassiner tout le gratin nazi lors d’une avant-première de cinéma.

Encore un film multilingue inspiré de la guerre, et qui met en scène l’alternance de dialogues en différentes langues. Vous retrouverez dans ce film de l’anglais, de l’allemand, du français, de l’italien, ainsi qu’un accent américain à couper au couteau comme on dit chez nous !

Call Me By Your Name : un petit bijou de Luca Guadagnino

Pour réviser l’anglais et l’italien

Et un peu de douceur pour finir cette liste avec le très beau film de Lucas Guadagnino, qui reçut de nombreuses distinctions lors de sa sortie en 2017. Cette romance se passe en Italie du Nord, pendant l’été 1983, dans la maison de Samuel et Annella Perlman, couple franco-italiano-américain. Leur fils, Elio (Thibaut Chamanet), âgé de 17 ans, voit son quotidien bouleversé par l’arrivée d’Oliver (Armie Hammer), doctorant américain de 24 ans.

C’est Elio que l’on suit dans ce film : un vrai polyglotte de par ses origines et son lieu de vie. Alors, si vous souhaitez osciller entre le français, l’anglais et l’italien, au cœur d’une belle histoire d’amour, ce film vous est tout recommandé !

Voilà quelques idées pour profiter du multilinguisme au cinéma ! C’est l’occasion idéale d’entraîner votre cerveau à jongler entre différentes langues et d’entraîner votre oreille à reconnaître les sonorités propres à chacune d’entre elles.

Et puis, quand on peut s’entraîner depuis son canapé, en passant un grand moment d’émotion : pourquoi s’en priver ? 😉

Passionnez-vous pour les langues étrangères
Je découvre Babbel gratuitement
Quelle langue désirez-vous apprendre ?