Les 10 langues les plus parlées en Amérique du Sud

L’espagnol n’est pas la seule langue d’Amérique du sud ! Quelles autres langues parle-t-on ? Qu’en est-il des langues autochtones ? Découvrez notre classement !
30/09/2019
Les 10 langues les plus parlées en Amérique du Sud

Principale langue d’Amérique du Sudl’espagnol ferait presque oublier un très grand pays – le Brésil – qui parle portugais. Mais la situation linguistique du continent sud-américain est-elle vraiment aussi simple que ça ? Non, évidemment !

Espagnol, portugais… et autres langues d’Amérique du Sud

Nous avons donc décidé de partir à la découverte des principales langues parlées en Amérique du Sud : les langues allogènes bien sûr, à commencer par l’espagnol et le portugais brésilien, mais aussi les langues autochtones telles que le quechua et le guarani.

À noter que les données que nous vous présentons ici concernent l’ensemble des locuteurs de chaque langue, et non pas les seuls locuteurs de langue maternelle. En ce qui concerne les données pour les langues allogènes, elles sont extraites du site ethnologue.com.

Les 10 langues allogènes les plus parlées en Amérique du Sud

1. L’espagnol

Avec environ 210 millions de locuteurs, l’espagnol est la langue la plus parlée en Amérique du Sud. La Colombie est en tête des pays hispanophones avec 47,2 millions de locuteurs, suivie de près par l’Argentine et ses 43,5 millions  d’hispanophones. Arrivent ensuite le Venezuela (31,1 millions de locuteurs), le Pérou (27,4 millions), le Chili (18,1 millions), l’Équateur (15,9 millions), la Bolivie (9,4 millions), le Paraguay (4,6 millions), l’Uruguay (3,4 millions), le Brésil (491.000) et enfin Trinité-et-Tobago et ses 70 000 hispanophones.

2. Le portugais

Le portugais arrive en deuxième position de ce classement, avec environ 206 millions de locuteurs. Sans surprise, le Brésil abrite la grande majorité de ces locuteurs (plus de 205 millions). C’est le seul pays d’Amérique du Sud dont le portugais est la langue officielle ! On retrouve aussi des communautés lusophones au Venezuela (254 000 de locuteurs), au Paraguay (212 000) et en Uruguay (24 000).

3. L’anglais

Avec près de 5,4 millions de locuteurs, l’anglais occupe la troisième place du podium des langues allogènes d’Amérique du Sud. La plupart des anglophones résident en Argentine (2,8 millions), mais ils sont également présents en Colombie (1,9 million) et au Guyana (680 000). La majorité de la population des îles Malouines, un archipel britannique d’outre-mer, parle également anglais (2 600).

4. L’allemand

À la quatrième place, nous retrouvons l’allemand, avec plus de 2 millions de locuteurs résidant en Amérique du Sud. Si la plupart vivent au Brésil (1,5 million), on retrouve également des germanophones en Argentine (400 000), en Équateur (112 000), au Paraguay (58 000), en Uruguay (27 000) et au Chili (20 000).

5. L’italien

Avec environ 1,5 million de locuteurs, l’italien est la cinquième langue allogène la plus parlée d’Amérique du Sud. Si la plupart des italophones résident en Argentine, on en retrouve également une poignée au Brésil (50 000).

6. L’arabe (plusieurs dialectes)

Eh oui, on parle aussi arabe en Amérique du Sud ! Avec environ 1,1 million de locuteurs (dont 1 million en Argentine), la langue arabe est bien représentée sur le continent sud-américain puisqu’on retrouve également de petites communautés arabophones au Venezuela (110 000 locuteurs) et au Suriname (1 000 locuteurs). Notons que ce chiffre englobe l’arabe standard moderne, mais également l’arabe levantin septentrional. En raison de leur intelligibilité mutuelle, nous avons décidé de regrouper ces deux dialectes pour ce classement.

7. Le chinois (plusieurs dialectes)

À la septième place de notre classement, nous retrouvons plusieurs dialectes chinois, que nous avons également regroupés. Parmi eux, le mandarin, le yue (ou cantonais) et le hakka représentent 535 000 locuteurs en Amérique du sud. Si la majorité d’entre eux réside en Argentine (400 000 locuteurs), on retrouve des communautés sinophones au Pérou (100 000), en Guyane française (13 800), au Surinam (12 600), en Équateur (7 000) ainsi qu’au Guyana (1 500).

8. L’ukrainien

À la huitième place de notre liste des langues les plus parlées en Amérique du Sud, nous retrouvons l’ukrainien. Estimés à 527 000, la plupart des locuteurs ukrainiens d’Amérique du Sud habitent le Brésil (500 000). Les 27 000 locuteurs restants résident en Argentine.

9. Le japonais

L’avant-dernière langue de notre classement est le japonais, parlé par environ 412 000 locuteurs en Amérique du Sud : 380 000 au Brésil et 32 000 en Argentine.

10. Le néerlandais

Le néerlandais devance de peu le français, à la dixième place des langues les plus parlées en Amérique du Sud. On compte environ 280 000 locuteurs de néerlandais en Amérique du Sud, résidant tous au Suriname, une ancienne colonie hollandaise, dont le néerlandais est toujours la langue officielle.

Alors qu’en est-il du français ? Avec 231 000 francophones – qui habitent tous dans le département français de la Guyane – il échoue au pied du classement des 10 langues allogènes les plus parlées en Amérique du Sud !

Les 8 langues autochtones les plus parlées en Amérique du Sud

Si les langues allogènes citées ci-dessus sont parlées un peu partout en Amérique du Sud, nous ne pouvons pas ne pas évoquer l’importance des langues autochtones. Certaines sont parlées par des millions de personnes !

  1. Le quechua, parlé dans les Andes et en Amazonie par 8 millions de locuteurs.
  2. Le guarani, parlé au Paraguay et à ses frontières par 5 millions de locuteurs.
  3. L’aymara, parlé au Pérou et en Bolivie par 2,5 millions de locuteurs.
  4. Le mapudungung, parlé au Chili et en Argentine par 500 000 locuteurs.
  5. Le wayuu (ou guajiro), parlé au Venezuela et en Colombie par 200 000 locuteurs.
  6. L’embera parlé en Colombie par 70 000 locuteurs.
  7. Le paez parlé en Colombie par 60 000 locuteurs.
  8. L’ashaninka parlé au Pérou et au Brésil par 50 000 locuteurs.

Nota bene : les données sur les langues autochtones proviennent du classement Native Languages of the Americas.

Avec Babbel, découvrez le monde
Author Headshot
Dylan Lyons
Dylan a vécu un peu partout aux États-Unis avant de s’installer à New York. Il a fait des études de journalisme et de politique à l'université d'Ithaca, puis a travaillé comme responsable des réseaux sociaux pour CBS Evening News. Il aime le café, le chocolat, les petits chiens, Games of Thrones, le football, lire et écrire – mais surtout les petits chiens.
Dylan a vécu un peu partout aux États-Unis avant de s’installer à New York. Il a fait des études de journalisme et de politique à l'université d'Ithaca, puis a travaillé comme responsable des réseaux sociaux pour CBS Evening News. Il aime le café, le chocolat, les petits chiens, Games of Thrones, le football, lire et écrire – mais surtout les petits chiens.

Sur le même sujet

Apprendre une langue amérindienne au Québec

Apprendre une langue amérindienne au Québec

La culture canadienne ne se limite pas à celle des anglophones et des francophones. Si vous voulez apprendre une langue amérindienne, vous trouvez des exemples de langues autochtones dans cet article. Des langues amérindiennes qui ont résisté au temps et qui sont enseignées dans les classes, au Québec précisément.
Les 10 langues les plus parlées dans le monde

Les 10 langues les plus parlées dans le monde

Ces 10 langues sont les langues maternelles de près de la moitié de la population mondiale. Pensez-vous que le français est dans le top 10 ? Découvrez la réponse dans les lignes qui suivent.
À la découverte des langues parlées en Italie

À la découverte des langues parlées en Italie

Si j’allais n’importe où dans le monde et que je demandais aux passants quelle langue on parle en Italie, tous me répondraient : l’italien ! Mais est-ce la seule langue parlée en Italie ?