Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Les 10 langues les plus parlées dans le monde

Ces 10 langues sont les langues maternelles de près de la moitié de la population mondiale. Pensez-vous que le français est dans le top 10 ? Découvrez la réponse dans les lignes qui suivent.

Illustrations par Chaim Garcia

D’après vous, quelles sont les 10 langues les plus parlées dans le monde ? J’imagine que quatre langues vous viennent à l’esprit : l’anglais, l’espagnol, le chinois… et l’arabe peut-être ? Cependant, vous ne savez peut-être pas vraiment à quelle place elles se situent dans ce classement. Mis à part ces quatre langues, des surprises se cachent dans la liste. Auriez-vous deviné que le bengali fait partie des 10 langues les plus parlées dans le monde ?

Si on peut affirmer que les 10 langues répertoriées dans cet article sont les plus parlées dans le monde, dire qu’une langue est « la langue maternelle de X millions de personnes » est quasiment impossible. Ce qui définit une langue, un dialecte ou un sous-dialecte fait toujours débat, même entre linguistes. Et même si ces derniers parviennent parfois à se mettre d’accord, peut-on vraiment admettre que le français parlé au Maroc est le même que celui qu’on parle dans la ville de Québec au Canada ? On peut au moins avancer que les francophones de ces deux régions se comprennent sans trop de problèmes.

Cela se complique un peu pour certaines langues. Lorsque nous évoquons le « chinois », nous pensons que c’est une seule et même langue, alors qu’il s’agit en fait d’un terme qui englobe toute une famille de langues. C’est également le cas pour ce qu’on appelle communément le « hindi », mot fourre-tout qui regroupe un grand nombre de dialectes et de sous-dialectes. Nous avons donc fait le point pour vous !

1. Le chinois

L’estimation du nombre de sinophones varie beaucoup. Le site Ethnologue estime le nombre de locuteurs natifs à presque 1,2 milliards de personnes, dont 1 milliard parlant le mandarin (lien en anglais). L’importance de cette langue dans le monde ne fait aucun doute. Si vous souhaitez apprendre une langue parlée par un sixième de la population mondiale, le mandarin est fait pour vous ! Mais attention, soyez prévenu : cette langue tonale à pictogrammes risque de vous occuper pendant un petit moment.

2. L’espagnol

En terme de locuteurs natifs, l’espagnol devance l’anglais d’environ 400 millions de personnes. Si vous souhaitez apprendre une langue parlée sur quasiment tout un continent, lancez-vous ! Tout comme pour les autres langues de cette liste, ce qui constitue son identité est largement discutable : demandez à un Catalan et à un Argentin si l’espagnol est leur langue maternelle, vous obtiendrez certainement une réponse affirmative des deux côtés… Et pourtant, il est bien possible qu’ils ne se comprennent même pas l’un l’autre ! L’espagnol est malgré cela la langue officielle de la plupart des pays d’Amérique latine, de l’Espagne ainsi que d’une partie de la population nord-américaine.

3. L’anglais

C’est raté pour le suspense, vous savez au moins depuis notre paragraphe précédent que l’anglais est la troisième langue la plus parlée dans le monde (encore une fois, si on ne prend en compte que les locuteurs natifs). Environ 360 millions de personnes ont l’anglais comme langue maternelle et 1 milliard de personnes le parle en seconde langue. Ça démontre le succès de l’anglais en tant que moyen de communication dans le milieu des affaires, les voyages et les relations internationales. La relative facilité d’apprentissage de l’anglais (comparé au chinois par exemple) et la prédominance de la culture américaine dans le monde entretiennent cette domination de la langue anglaise. Dans les pays en voie de développement, l’anglais est souvent la clé et le symbole d’une vie meilleure.

4. Le hindi

L’Inde compte 23 langues officielles dont la principale est le hindi/ourdou. Le débat est toujours ouvert pour déterminer s’il s’agit d’une langue unique, l’hindoustani, ou bien de deux dialectes distincts. Parlé dans le nord de l’Inde ainsi qu’une partie du Pakistan, le hindi utilise l’écriture devanagari, tandis que l’ourdou s’écrit selon la graphie arabo-persane. Au moment même où j’écris ces lignes, le débat sur son rôle dans l’éducation et la société indienne vient d’être relancé : le premier ministre Narendra Modi, nationaliste hindou, cherche à remplacer l’anglais par le hindi comme première langue dans les États du sud du pays, proposition non contestée pour le moment. Si vous voyagez dans le sous-continent indien, quelques connaissances en hindi ne vous feront pas de mal. Par ailleurs, c’est la langue qui nous a transmis des termes tels que shampooing, jungle, pyjama ou encore bungalow.

5. L’arabe

Des données récentes chiffrent le nombre de locuteurs natifs à 250 millions de personnes. Encore une fois, ce chiffre est à prendre avec des pincettes car, tout comme le chinois, les dialectes arabes sont tellement différents les uns des autres que c’est par commodité qu’ils sont regroupés sous la même dénomination de « langue arabe ». L’arabe standard moderne est la forme primaire d’écriture, proche de l’arabe classique. Cependant, les différentes variantes de l’arabe parlé sont si éloignées les unes des autres que des professeurs d’université du Maroc et d’Oman pourraient par exemple débattre du sens de la vie d’un point de vue philosophique sans aucun problème, alors qu’ils auraient certainement du mal à commander un repas dans le même restaurant.

6. Le portugais

Encore une langue qui se fait une place dans ce classement principalement en raison de son passé colonial. Le portugais compte aujourd’hui 215 millions de locuteurs natifs éparpillés entre autres au Brésil, à Goa, en Angola, au Mozambique, au Cap-Vert, en Guinée-Bissau, à São Tomé-et-Príncipe et à Macao.

7. Le bengali

Allez, avouez… vous ne vous attendiez pas à retrouver le bengali dans cette liste ! La partition du Bengale par les Anglais en 1947 a séparé l’ouest du Bengale, principalement hindu et qui fait aujourd’hui partie de l’Inde, de l’est du Bengale, à majorité musulmane, devenu le Bangladesh. Le bengali est la langue de Calcutta, des îles Andaman et d’environ 170 millions de personnes, dont un grand nombre est par ailleurs menacé par les conséquences liées au changement climatique. Les estimations prévoient que la population locale devrait doubler d’ici le siècle prochain, alors que 15 % de la surface du pays pourrait disparaître en raison de la montée du niveau des océans.

8. Le russe

Avec environ 130 millions de locuteurs natifs en 2010, le russe est la huitième langue la plus parlée au monde. Connu pour sa grammaire indéchiffrable et ses jolies lettres cyrilliques, le russe est la langue de grandes plumes telles que Dostoïevski, Nabokov, Tchekhov, Gogol, Tolstoï et Pouchkine. N’oublions pas non plus que c’est l’une des langues officielles de l’ONU.

9. Le japonais

Il s’agit sans conteste de la langue la plus concentrée géographiquement de notre liste, la quasi-totalité de ses 130 millions de locuteurs natifs vivant au Japon. Les Japonais jonglent entre deux systèmes d’écriture : les hiraganas et les katakanas. Ils utilisent aussi parfois les caractères chinois kanjis. En dehors du Japon, les plus grandes communautés de japonophones se trouvent aux États-Unis, aux Philippines et au Brésil.

10. Le pendjabi/Le lahnda

Avec des estimations qui tournent autour de 100 millions de locuteurs natifs, la dernière place de ce classement est attribuée au… pendjabi ! Salutations distinguées à l’allemand qui a été déclassé il y a quelques années. La région du Pendjab a été partagée par les Anglais lors de la décolonisation, ce qui a forcé des millions de personnes à abandonner leurs maisons, leurs emplois et leurs familles. Mais la revanche Bollywood-style est en marche : 50 % des chansons entrant dans les classements musicaux sont en pendjabi ! La langue est aujourd’hui parlée dans certaines régions de l’Inde et du Pakistan.

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé !

Essayez Babbel !