Ce que votre façon de parler anglais dit de vous

Il y aurait énormément de choses à dire sur l’accent que vous avez lorsque vous parlez anglais. En attendant, avec plus d’humour que de sérieux, voici une petite liste très subjective de l’image que vous êtes susceptibles de renvoyer à vos interlocuteurs, suivant l’accent anglais que vous avez.
Author's Avatar
Ce que votre façon de parler anglais dit de vous

Vous êtes vous déjà demandé combien d’accents anglais différents existaient dans le monde ? Si la réponse est non, rassurez-vous : certaines personnes l’ont fait à votre place. Elles ont ainsi développé une passion pour répertorier, cartographier, recenser de façon exhaustive les mille et une façons de parler anglais. Mais, plus intéressant encore, un nombre incroyable d’études s’est penché sur les différences socioculturelles liées à ces variations linguistiques – et leurs conséquences.

En effet, ceux qui n’ont pas l’anglais comme langue maternelle ne s’en rendent peut-être pas compte, mais, aux États-Unis par exemple, l’intelligence et le crédit donné à un individu sont souvent corrélés à sa maîtrise de l’anglais standard. Dans un pays pourtant multiculturel, où on croise des gens des quatre coins du monde, votre accent anglais ne laissera jamais vos interlocuteurs indifférents et pourra provoquer des réactions négatives ou positives, d’amusement, de discrimination, de séduction, de rejet, d’incompréhension, de mépris…

Il y aurait énormément de choses à dire sur votre accent anglais. Le sujet mériterait plusieurs thèses de doctorat (en lire une ici). En attendant, avec plus d’humour que de sérieux, voici une petite liste très subjective de l’image que vous êtes susceptibles de donner à vos interlocuteurs, suivant l’accent anglais que vous avez.

Attention tout de même : cet article contient de vrais morceaux de clichés !

– Parler anglais avec un accent britannique

Ce à quoi ça ressemble : « It’s the wrong soid of the roade ye was droivin down, innit ? » (Vous conduisiez sur le mauvais côté de la route, non ?)

Ce qu’on pensera de vous : vous êtes très distingués (sauf quand vous avez bu), et on ne manquera pas de vous proposer du thé à toute heure de la journée pour vous parler de Docteur Who, de Manchester United, ou de la famille royale.

– Parler anglais avec un accent américain

Ce à quoi ça ressemble : « Oh my god this is so AWESOME !!!!! » (Oh mon dieu c’est GÉNIAAAAAL !!!!!)

Ce qu’on pensera de vous : vous avez tendance à vous extasier sur tout et n’importe quoi, vous êtes riches, et votre pays est responsable de tous les maux de la planète. Bref, soit on vous adore, soit on vous déteste : vous ne laisserez jamais personne indifférent.

– Parler anglais avec un accent canadien

Ce à quoi ça ressemble : « What a boot my weef, eh? » (Qu’est-ce qu’elle a, ma femme ?)

Ce qu’on pensera de vous : vous êtes sympathiques, probablement un peu naïfs, militants de la paix, et vous aimez les vêtements à carreaux. Et c’est déjà bien qu’on ait un avis sur vous, sachant que la densité du Canada dépasse péniblement les trois habitants au km2.

– Parler anglais avec un accent écossais

Ce à quoi ça ressemble : « Ye’re richt crabbit gettin the day! He said that Ah’m are, but Ah’m arnae. » (Tu es vraiment de mauvaise humeur aujourd’hui ! Il a dit que je l’étais aussi, mais je ne le suis pas.)

Ce qu’on vous dira probablement : « Erm, say that again please ? » (Euh, tu peux répéter s’il te plaît ?)

– Parler anglais avec un accent japonais

Ce à quoi ça ressemble : tous vos R deviennent des L, et tous vos F deviennent une aspiration : Fish = Hish. Vous dites « ittsu beri korudo in hiaa » pour dire qu’il fait très froid.

Ce qu’on pensera de vous : si vos interlocuteurs ont déjà voyagé au Japon, ils se diront qu’il faut à tout prix vous aider, histoire de rendre la pareille aux dizaines de Japonais qui ont fait preuve d’une incroyable gentillesse et affabilité lors de votre séjour.

– Parler anglais avec un accent arabe

Ce à quoi ça ressemble : vos P deviennent des B, Th devient S ou Z. « Habby birsday! »

Ce qu’on pensera de vous si vous parlez avec un accent tonique trop fort et une voix haut perchée : oh, des Indiens !

Ce qu’on pensera de vous si vous parlez avec un accent tonique trop fort et une voix haut perchée (version stade de foot) : oh, des Qataris !

– Parler anglais avec un accent français

Ce à quoi ça ressemble : Vous snobez les H et vous dites « I’m angry ! » lorsque vous avez faim.

Ce qu’on pensera de vous : Vous appréciez l’élégance, la culture, vous aimez parler de politique autour d’une bouteille de vin, et râler sur tout et n’importe quoi – surtout sur le fromage produit en dehors des frontières françaises. Accessoirement, votre accent est vraiment charmant – et ce n’est pas une légende.

– Parler anglais avec un accent espagnol

Ce à quoi ça ressemble : vous mettez une voyelle avant tous les S.

Ce qu’on pensera de vous : « Oh, des Mexicains ! » (si vous êtes aux États-Unis). « Oh, des Espagnols ! » (si vous êtes en Europe). « Hummm, des Latinos ! » (si vous êtes ailleurs).

– Parler anglais avec un accent jamaïquain

Ce à quoi ça ressemble : « Mek mi tell unuh bout mi likkel bwoy; im luv kaan » (Laisse-moi te parler de mon petit garçon, il adore le maïs). Ou encore : « What going on mon, is everything ire? » (Qu’est-ce qui se passe mon gars ? Tout va bien ?)

Ce qu’on vous répondra immanquablement : « Hein ? »

– Parler anglais avec un accent indien

Ce à quoi ça ressemble : vous parlez SUPER rapidement et sans pause.

Ce à quoi vos interlocuteurs ne pourront pas s’empêcher de penser, même avec toute la bonne volonté du monde : à leur dernier appel dans un call-center.

– Parler anglais avec un accent australien

Ce à quoi ça ressemble : « G’day mate. How’s it goin’? »

Ce que vous provoquerez : L’aventure, la vraie… des images du bush et de chevauchées de grandes étendues remplies de kangourous : une furieuse envie de voyage, quoi !

– Parler anglais avec un accent sud-africain

Ce à quoi ça ressemble : vous mettez des mots afrikaans et bantous dans vos phrases. « I had a lekker day today. Braai with my boet ! » (J’ai passé une super journée. Barbecue avec mon frère !)

Ce qui passera par la tête de vos interlocuteurs : « Apartheid / Kezako Afrikaans ? / J’irais bien faire un safari au parc Kruger… / Est-ce que c’est dangereux de voyager en Afrique du Sud ? »

– Parler anglais avec un accent nigérian

Ce à quoi ça ressemble : avec plus de 250 langues parlées au Nigeria, il y a en fait de très, très nombreux accents nigérians. Plutôt que de dire « champion », vous direz « Sampion » si vous êtes Yorubas, « Yampion » si vous êtes Calabars, « Chafion » si vous êtes Hausas.

Ce qu’on pensera de vous : « Eh, j’ai l’impression d’être dans un film de Nollywood ! »

– Parler anglais avec un accent singapourien

Ce à quoi ça ressemble : « Two dollar onny, dis one » – « Wah! So espensive one, cannot leh » (Deux dollars seulement pour celui-ci – Wah ! Trop cher pour moi !)

Ce que vous en penserez : le « Singlish » (Singapore English) est une des langues officielles de Singapour. C’est en fait un mélange de mandarin, de malais, et de tamoul, réputé facile à apprendre, mais difficile à utiliser comme un local. Allez, on s’y met l’an prochain ?

Parlez l'anglais comme vous l'avez toujours rêvé
Découvrez Babbel
Quelle langue désirez-vous apprendre ?