Apprendre l'italien


“Application très bien conçue. (...) Parfait avant un voyage à l‘étranger”

“Les langues vivantes faciles”

“L‘un des leaders de l‘apprentissage de langues en ligne.”


Apprendre l’italien

Les avantages inhérents à l’apprentissage de la langue italienne sont nombreux. Il y a bien sûr l’aspect le plus prosaïque, celui qui permet de voir dans une telle initiation la possibilité d’enrichir son curriculum vitae. De fait, la maîtrise des langues étrangères est un atout. Il y a encore la perspective, plutôt enthousiasmante, de pouvoir échanger avec la population locale au cours des voyages.

Pourtant, apprendre l’italien, parler italien, implique l’acquisition de richesses moins concrètes a priori mais bien plus belles. Quel amoureux de littérature n’a pas déjà rêvé de lire Pétrarque, Giacomo Leopardi ou bien encore Eugenio Montale dans leur langue ? Qui n’a pas souhaité savourer les mots tels qu’ils ont été pensés, mûris, écrits plutôt que dans des traductions qui n’apparaissent souvent que trop pâles et infidèles au sens originel du texte ? Quel féru d’opéra n’a pas éprouvé l’envie, alors que son regard était retenu par l’écran du surtitrage plus que par la scène, de savoir la langue italienne pour mieux comprendre l’intrigue d’une oeuvre musicale qui l’émouvait pourtant ? Et même, au cours de simples voyages, si l’échange n’était pas nécessaire avec les Italiens, la connaissance de la langue ne permettrait-elle pas une meilleure appréhension du pays, de son architecture, de son art ?

Apprendre l’italien, c’est aussi questionner sa langue. A ce sujet, Goethe écrivait d’ailleurs : “Celui qui ne connaît pas les langues étrangères ne connaît rien de sa propre langue.”

Les cours d’italien, des possibilités nombreuses

Il existe, pour apprendre la langue, des cours d’italien de types divers : des cours de langues proposés par des professeurs particuliers, par des structures universitaires ou bien par des organismes spécialisés. Mais, apprendre l’italien peut aussi impliquer une instruction par la voie numérique, par le biais d’un site internet, d’une application ou d’un cd-rom. Il existe également la possibilité d’un apprentissage uniquement basé sur la lecture de manuels divers, dédiés les uns à la grammaire, les autres à la conjugaison ou au vocabulaire. Enfin, et plus radicale, la solution qui consiste dans une immersion totale : un séjour en Italie, dans un environnement dépourvu d’êtres familiarisés à la langue française, garantit sans doute de parler italien à terme.

Evidemment, chacune de ces méthodes présente avantages et inconvénients. Le recours à un professeur qui dispense des cours d’italien implique un cadre strict mais favorise l’apprentissage puisqu’il impose des échéances et suppose un travail régulier. Inconvénient cependant : le coût souvent élevé.

Quant à l’apprentissage effectué seul, au moyen de méthodes, il semble difficile pour celui qui serait incapable d’appliquer à son entreprise une rigueur certaine. Car les supports écrits ne permettent pas une formation à l’oral.

Apprendre l’italien avec Babbel

Face à la multiplicité des possibilités pour apprendre à parler italien, Babbel semble s’imposer comme une alternative efficace. Cette plateforme propose, via un site web et une application pour iPhone, des cours d’italien en ligne, dispensés de manière aussi sérieuse que didactique, et à un prix attractif. L’utilisateur progresse par paliers successifs grâce à la combinaison ingénieuse de la technologie et des méthodes traditionnelles. Les difficultés qu’il rencontre dans sa formation sont prises en compte dans ses révisions. Les cours sont choisis en fonction des centres d’intérêt de chacun et des exercices de contrôle des connaissances sont ensuite proposés, touchant tant à la grammaire qu’au vocabulaire. Enfin, pour parler italien, des entraînements sont prévus, permis par un outil de reconnaissance vocale. Il s’agit de reproduire dans le micro les mots et les phrases en usant de la bonne prononciation.

Apprendre L Italien