Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

13 expressions gourmandes à travers le monde

Voici 13 expressions gourmandes venues du monde entier. À consommer sans modération !

C’est l’heure du déjeuner ! Votre ventre gargouille, vous vous agitez sur votre chaise, vos tickets-restaurants vous font de l’œil… Bref, vous avez faim. En fait, vous avez toujours faim : vous faites partie de ces gens qui ne se lassent jamais de manger. Mais comme vous êtes quelqu’un de raisonnable, vous essayez malgré tout de vous en tenir aux horaires imposés par la norme (du moins en public). Vous avez donc une fois de plus tenu bon jusqu’à midi. Vous vous tournez alors vers votre collègue dans l’intention de lui proposer de partager la pause déjeuner. Mais là, horreur : il est en pleurs. Vous jetez un regard paniqué vers le carnet de tickets-restaurant. Car vous le savez pertinemment, ces larmes appellent la question : « Pourquoi tu pleures ? », en général suivie d’une réponse-fleuve. Ne feriez-vous pas mieux d’ignorer cet incident ? Après tout, vous pourriez très bien filer discrètement en passant sous le bureau. En même temps, vous appréciez votre collègue et son bien-être vous tient à cœur. Vous auriez mauvaise conscience à le laisser ainsi démuni… Vous vous retrouvez donc face à un dilemme cornélien : soulager votre estomac ? Ou votre collègue ?

Et voilà qu’il vous vient subitement une idée de génie : pourquoi ne pas lui poser la question fatidique, tout en orientant subtilement la conversation vers le déjeuner, afin d’être sûr de pouvoir vous attabler à une heure décente, autrement dit, le plus tôt possible ?

Vous vous décidez enfin à demander à votre collègue pourquoi il pleure : sa copine a rompu hier soir.

Ce à quoi vous vous empressez de répondre : « Je ne voudrais pas casser du sucre sur son dos, mais je vois que tu en as gros sur la patate. Si ça peut te consoler, je me ferais un plaisir d’ajouter ma moutarde à tout ça (en allemand seinen Senf dazugeben – donner son avis) et de te dire dans une coque de noix (en anglais in a nutshell – en quelques mots) ce que j’ai toujours gardé pour moi :

Elle est persuadée d’être un gros fromage (en anglais the big cheese – une personne importante) alors qu’en fait, elle n’a que de la purée dans la tête (en russe у него каша в голове – ou nego kacha v golove ­– avoir l’esprit embrouillé). Elle était toujours de lait tourné (en espagnol tener mala leche – être de mauvaise humeur), une vraie tomate infidèle (en allemand eine treulose Tomate – déloyal) et pendait tout le temps des spaghetti à tes oreilles (en russe лапшу на уши вешать – lapchou na ouchi vechat – mentir).

En gros, on ne peut pas dire que c’était le jaune de l’œuf (en allemand das Gelb vom Ei – la crème de la crème) et le fait que tu l’aimes prouve surtout que tu es un vrai cœur d’artichaut. Arrête d’y penser et tu auras de nouveau la banane !

Votre collègue, tout en s’essuyant les yeux, lève alors vers vous un regard reconnaissant : « Tu as raison, merci de m’avoir remonté le moral. Tu es vraiment bon comme du pain (en italien sei buono come il pane – être doux comme un agneau). Allons manger ; je ne sais pas pourquoi, mais cette conversation m’a donné faim ! »

Vous aussi, ça vous a ouvert l’appétit ? Alors lisez la suite !

Français

  • Avoir de la brioche
  • Être haut comme trois pommes
  • Raconter des salades

Allemand

  • Du gehst mir auf den Keks (tu me vas sur les biscuits) : tu me casses les oreilles
  • Die beleidigte Leberwurst spielen (jouer au pâté vexé) : faire la gueule
  • Es geht um die Wurst (il s’agit de saucisse) : jouer son va-tout

Anglais

  • So that’s the way the cookie crumbles! (c’est donc comme ça que le biscuit s’effrite !) : ah c’est comme ça !
  • Not my cup of tea : pas ma tasse de thé
  • To cut the cheese (couper le fromage) : péter

Hindi

  • Bandar kya jaane adrak ka swad? (qu’y connaît le singe au goût du gingembre ?) : expression sarcastique pour signifier à quelqu’un qu’il n’y connaît rien
  • Muft ki rotiyan todna (couper les chapatis – pain indien – pour rien) : être un pique-assiette
  • Kis khel ki mooli hai (de quelle ferme vient ce radis ?) : expression pour rabaisser quelqu’un qui se prend trop au sérieux

Italien

  • Meglio un uovo oggi che una gallina domani (mieux vaut un œuf aujourd’hui, qu’une poule demain) : un tiens vaut mieux que deux tu l’auras
  • Se non è zuppa è pan bagnato (si ce n’est pas de la soupe, c’est du pain mouillé) : c’est du pareil au même

Japonais

  • 逃がした魚は大きい。(Nigashita sakana wa ookii – Le poisson qui s’est échappé était le plus gros) : on a toujours l’impression que l’occasion qu’on a laissée filer était la meilleure
  • 花よりだんご。(hana yori dango – Mieux vaut une boulette de viande que des fleurs) : les choses pratiques sont plus utiles que la décoration

Néerlandais

  • Dat zal me worst wezen (ça va m’être saucisse) : ça m’est complètement égal
  • Ergens geen kaas van gegeten hebben (ne pas avoir mangé de ce fromage) : n’en avoir aucune idée

Polonais

  • Żyć jak pączek w maśle (vivre comme un donut dans du beurre) : être joyeux
  • Masło maślane (beurre beurré) : redondant
  • Rzucać grochem o ścianę (jeter des pois contre les murs) : faire quelque chose qui n’a aucun sens, en vain

Portugais brésilien

  • Comer o pão que o diabo amassou (manger le pain préparé par le diable) : traverser une mauvaise passe
  • Se achar o último biscoito no pacote (se sentir comme le dernier biscuit du paquet) : se sentir très important

Portugais européen

  • Afoga-se mais gente em vinho do que em água (il y a plus de gens qui se noient dans le vin que dans l’eau) : expression sur les alcooliques
  • O que não mata engorda (ce qui ne te tue pas te rend plus gros) : ce qui ne tue pas rend plus fort

Espagnol

  • Para comer pescado hay que mojarse el culo (si on veut manger du poisson, il faut se mouiller le derrière) : dans la vie, il faut se donner du mal pour obtenir quelque chose

  • Tocarle los huevos a alguien (prendre les œufs de quelqu’un) : mettre quelqu’un en colère

Suédois

  • Inte för allt smör i Småland! (pas pour tous les beurres de Småland !) : pour rien au monde !
  • Nu är det kokta fläsket stekt! (le lard cuit est grillé maintenant !) : c’est trop tard maintenant !
  • Nu blir det andra bullar! (c’est au tour des autres pains !) : fini de rigoler !

Turc

  • Armudun iyisini ayılar yer (les bonnes poires sont mangées par les ours) : les bonnes choses vont à ceux qui ne le méritent pas
  • Üzüm üzüme baka baka kararır (les raisins noircissent à force de s’observer l’un l’autre) : à force de vivre ensemble, les gens finissent par se ressembler

Faim de savoir ? Soif de culture ?

Venez vous rassasier ici !