Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Comment la musique peut-elle aider à apprendre les langues ?

Découvrez pourquoi la musique est l'outil idéal afin d'apprendre une langue étrangère.

« Lorsque les mots échouent, la musique parle. » – Heinrich Heine

Si la musique dépasse parfois la parole quant à son pouvoir d’expression, l’une et l’autre ne s’excluent pas pour autant. La musique est même un merveilleux moyen de s’approprier une langue étrangère. La preuve, on connaît tous par cœur une chanson des Beatles, de Zucchero, de Manu Chao, ou le refrain de 99 Luftballons.

Une étude à laquelle ont participé 60 adultes a été menée par l’université d’Édimbourg. Elle démontre que chanter peut favoriser l’apprentissage d’une nouvelle langue. Chaque adulte devait écouter des phrases en hongrois parlées ou chantées pendant 15 minutes, pour ensuite les répéter, soit en parlant, soit en chantant. Les chercheurs ont constaté que les participants qui apprenaient avec la chanson comme support avaient plus de facilité à accomplir cette tâche. Une bonne nouvelle pour tous les amateurs de musique !

Si vous avez envie de joindre l’utile à l’agréable, découvrez comment la musique peut vous aider à maîtriser une langue étrangère.

La mémoire

L’apprentissage par la musique possède un énorme atout sur la répétition classique : il permet d’inscrire naturellement des éléments dans la mémoire sans vraiment exiger d’effort conscient. Apprendre l’alphabet en musique est une méthode largement répandue, d’une efficacité déconcertante et qu’on peut étendre à n’importe quelle chanson. Pour peu que vous aimiez fredonner un air et que les paroles soient simples à comprendre, vous devriez pouvoir répéter le texte après seulement quelques écoutes. Une bonne partie des trentenaires de France et de Navarre sont probablement capables de réciter l’intégralité de King of Bongo de Manu Chao tant cette chanson a marqué leur génération… Madalena Cruz-Ferreira, docteur en linguistique, explique sur son blog Être multilingue que la force de la musique réside dans le fait de « découper le langage » (chunking language). De plus, le rythme de la chanson facilite la mémorisation des paroles.

Le plaisir d’apprendre

Si vous souhaitez réellement parler la langue que vous étudiez plutôt que d’apprendre des règles de grammaire comme s’il s’agissait de formules mathématiques, la musique est l’outil rêvé. Pendant une conversation, des personnes qui parlent leur langue maternelle tendent à avoir un débit très rapide et peuvent parfois être difficiles à suivre. À l’inverse, les paroles mises en musique sont souvent récitées sur un rythme plus lent et répétitif, ce qui facilite l’écoute et aide à se familiariser avec la prononciation (sans oublier qu’une chanson, elle, peut s’écouter en boucle, avec des pauses ou bien des retours en arrière !). On imagine par exemple facilement que le groupe Queen a permis à beaucoup de francophones de prononcer à la perfection le mot « champion » en anglais, grâce à la chanson culte We are the Champions, sortie en 1977. Dans un article publié sur le site du Guardian, le journaliste Jonross Swaby raconte par exemple qu’il a appris à rouler le R en écoutant et en fredonnant chaque jour la même chanson en espagnol, simplement grâce à l’effet de répétition.

Le contexte

Au-delà du vocabulaire et de la prononciation, les paroles de chanson permettent de découvrir des expressions idiomatiques et une façon réellement authentique de s’exprimer. Comme évoqué plus haut, un grand nombre de textes mis en musique ont tout d’abord l’avantage de proposer un débit plus lent (vous devrez peut-être mettre de côté les rappeurs comme Eminem pour un temps). Cela permet de repérer aisément des bribes de texte ou quelques phrases qu’on trouve particulièrement accrocheuses. Second atout de taille : ces phrases et expressions ne sont pas isolées mais imbriquées dans un contexte, ce qui permet d’en retenir plus facilement le sens et de mieux savoir quand et comment les utiliser dans une conversation. Et pour finir, la mémorisation d’une chanson relève beaucoup plus du plaisir que de l’effort (au contraire de certains textes scolaires). C’est un peu comme apprendre sans même s’en rendre compte !

La musique est une excellente ressource quand on veut s’approprier une langue étrangère. Si vous souhaitez tester cette méthode, voici quelques suggestions qui pourraient vous donner l’inspiration nécessaire. Il ne vous reste plus qu’à brancher vos écouteurs !

PLAYLIST

Me Gustas Tú de Manu Chao (espagnol)
Sempre di domenica de Daniele Silvestri (italien)
Get up, Stand up de Bob Marley (anglais)
One de U2 (anglais)
Stadtaffe de Peter Fox (allemand)
Samba da Benção de Bebel Gilberto (portugais)

Envie d'apprendre une nouvelle langue ?

Toutes les langues de Babbel