Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Comment devenir Brésilien en 10 étapes

Être Brésilien, qu'est-ce que c'est ? Et pourquoi la plupart des touristes tombent-ils amoureux de ce pays lorsqu'ils le visitent ? Cette liste de dix caractéristiques authentiquement brésiliennes s'adresse à ceux qui désirent en savoir plus sur la Nation du football… ou devrait-on dire, du carnaval ?

Jamais l’attention ne s’est autant portée sur le Brésil que lors de ces dix dernières années. L’essor économique du pays, une influence accrue sur la scène internationale, l’accueil de la Coupe du Monde en 2014 et des Jeux Olympiques en 2016, ont braqué tous les projecteurs sur cet immense territoire encore méconnu et semé à travers le monde l’envie de le découvrir. Les fausses idées reçues tout comme l’assomption selon laquelle l’espagnol serait la langue nationale et Buenos Aires la capitale, sont peu à peu en train de disparaître. Mais qu’en est-il de l’identité brésilienne ? Et pourquoi tant de visiteurs tombent-ils amoureux de ce pays ?

Les dix caractéristiques ci-dessous constituent un bon point de départ pour ceux qui ont envie de mieux comprendre la « Nation du Football » (ou devrait-on dire « la Nation du carnaval » ?)

1. Partagez une bière entre amis dans un boteco

On trouve des bars dans presque tous les pays du monde. Mais c’est seulement au Brésil que vous pourrez déguster des cervejas estupidamente geladas (bière « stupidement froides » – oui, c’est bien comme ça qu’on les appelle), différentes sortes de cachaça et ces délicieux (parfois un peu moins bons) gâteaux apéritifs, tous trois réunis dans un même endroit, espèce de guinguette ouverte dès 6h du matin pour le petit-déjeuner, et qui ne ferme qu’à l’heure où seuls les plus vaillants buveurs sont encore debouts. Si vous voulez boire votre boteco comme un authentique Brésilien, dites adieu à la bouteille individuelle. Ici, on commande une (ou plusieurs, selon la façon dont vous envisagez la soirée) bouteille pour mieux la partager, chaque invité étant muni d’un petit verre ; sauf s’il s’agit d’une chope (une bière pression aqueuse typiquement brésilienne) : dans ce cas, l’individualisme vous sera pardonné.

2. Célébrez le carnaval

Ce n’est pas sans raison que le carnaval brésilien est l’une des fêtes les plus réputées au monde. Célébrer le carnaval au Brésil, c’est déjà mettre un pied dans la culture nationale. Toutes sortes de danses et de musiques (et pas seulement la samba) sont représentées lors d’une immense fête de plusieurs jours, qui envahit jusqu’aux coins les plus reculés du pays, chaque région ayant sa propre façon de célébrer. Alors peu importe où vous vous trouvez, enfilez votre costume et en piste !

3. Cuisinez à base de riz et de haricots

Le riz blanc et les haricots (blancs ou noirs selon les régions) sont les ingrédients de base de la cuisine brésilienne. Ils sont présents dans la plupart des plats et déclinés dans de multiples variantes (accompagnés de viande rouge, de volaille, de légumes grillés, d’une omelette ou d’œufs frits). Vous verrez : une fois que vous y aurez goûté, vous ne pourrez plus vous en passer !

4. Faites la bise

Les hommes et les femmes et les femmes entre elles se saluent normalement par une bise, même lorsque les personnes se connaissent à peine. Là encore, on trouve des variantes régionales (il ne faut pas oublier que le Brésil est un immense pays) : à São Paulo par exemple, une seule bise est de mise ; dans certaines parties du Nordeste, c’est plutôt trois. Généralement, les hommes se serrent la main entre eux. Si en revanche il s’agit d’amis de longue date, il n’est pas rare de les voir se donner une accolade longue et affectueuse, accompagnée de quelques tapes dans le dos.

5. Préparez-vous aux embouteillages

Dans les grandes villes brésiliennes, la circulation est pour le moins chaotique et les transports publics franchement déficients. Le métro, s’il existe, est loin de desservir la ville entière. Alors à moins de vivre dans une petite ville ou d’avoir l’incroyable chance de travailler et d’habiter près d’une station de métro, il va falloir s’armer de patience et s’habituer à des bouchons interminables.

6. Arrivez toujours un peu en retard

Il serait trop facile de blâmer la circulation infernale et la lenteur des transports en commun. La vérité, c’est qu’indépendamment de ces deux facteurs, les Brésiliens aiment prendre leur temps, ce qui ne va pas sans de légers retards… En particulier si plus de deux personnes sont attendues au rendez-vous, donnez-vous une marge d’au moins une demi-heure – sauf bien sûr si des circonstances extérieures exigent explicitement la ponctualité. Attention cependant à ne pas vous montrer trop bon élève en appliquant cette règle lors d’un entretien d’embauche. Votre employeur potentiel ne saurait faire cas de vos aptitudes à intégrer les mœurs du pays et ne verra certainement pas un retard d’un bon œil.

7. Allez à la plage

De São Paulo aux frontières Nord du Brésil, l’été est quasiment permanent. Autrement dit, c’est toujours le bon moment pour aller à la plage. Si vous aimez le surf et la fête, préférez Florianópolis, au Sud du pays. Pour des températures élevées tout au long de l’année, des plages paradisiaques et des environs calmes, le Nordeste est la destination idéale. Et si vous désirez à la fois prendre un bain de soleil et visiter l’une des plus belles villes du monde, alors Rio de Janeiro est faite pour vous (attention cependant à vous montrer prêt au combat au moment d’étendre votre serviette sur le sable). Mais le choix ne se réduit pas à ces trois options : plus de 700 km de plage sauront satisfaire les plus exigents. Un picolé de frutas (bâtonnet glacé aux fruits) ou un açaí na tigela (bol d’açaï glacé) à boire, accompagnés de lula à doré (calamars frits), vous aideront à apprécier pleinement l’ambiance balnéaire.

8. Votre programme du samedi : feijoada et samba

Détendez-vous, personne n’attend de vous que vous dansiez la samba une fourchette de saucisses à la main. Mais sachez qu’un samedi décontracté, au Brésil, débute dans l’après-midi par une dégustation de feijoada accompagnée de caipirinha. Pour ceux qui l’ignorent, la feijoada est un plat à base de haricots rouges et de différentes viandes de porc. Il est accompagné de choux frisé sauté, de riz blanc, de quartiers d’oranges et de farofa (semoule de manioc frite). Une fois le déjeuner bien calé dans votre estomac, vous pouvez entamer les premiers pas de samba.

9. Supportez une équipe de football brésilienne locale

Il est facile de s’éprendre de l’équipe nationale de foot du Brésil et des athlètes qui jouent en Europe. Au contraire, supporter un club local qui laisse s’échapper ses meilleurs joueurs attirés par les salaires mirobolants de pays plus prospères, exige un véritable engagement. Mais le football est le sport national et en dépit d’un niveau très inégal, les ligues nationales et régionales continuent d’attirer les foules. Alors élisez l’équipe de votre cœur et n’oubliez pas d’apprendre à titiller l’adversaire de manière efficace !

10. Au Nouvel An, vêtissez-vous de blanc

Le Nouvel An, au Brésil, est rythmé par des rites bien spécifiques. Tout d’abord, sachez que beaucoup, à cette occasion, s’habillent en blanc. Si cela n’est pas obligatoire, le blanc est traditionnellement associé, dans les esprits, aux festivités du réveillon. Et si vous vous trouvez non loin d’une plage, il vous faudra sauter sept fois dans les vagues en formulant sept vœux, dans l’espoir qu’ils se réalisent dans l’année. Ces traditions trouvent leurs origines dans les religions afro-brésiliennes qui prescrivent aussi parfois d’offrir des fleurs à Yemoja, une orisha (divinité) africaine connue comme la déesse de l’océan. Enfin, certains mets traditionnels promettent l’abondance pour l’année qui vient, comme par exemple les lentilles, le raisin ou encore les pommes grenades.

BONUS : apprenez le portugais

Toutes ces portes d’entrée à la culture brésilienne s’ouvriront d’autant plus largement que vous pratiquerez le portugais ! De plus, cette langue est l’une des cinq les plus parlées à travers le monde. Même quelques notions de base suffiront à enrichir votre expérience et vous faire découvrir les aspects les plus authentiques du pays.



Ça vous a plu ? Découvrez toute la série ici !
Comment devenir Allemand en 10 étapes
Comment devenir Italien en 10 étapes
Comment devenir Suédois en 10 étapes
Comment devenir Espagnol en 9 étapes
Comment devenir Mexicain en 13 étapes
Comment devenir Français en 11 étapes

Envie d'apprendre une langue ?

Toutes nos langues