Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

7 mots portugais impossibles à prononcer – sans nos conseils !

7 personnes ont été mises au défi de prononcer 7 mots portugais imprononçables. Découvrez sans attendre ce que ça donne dans la vidéo !

Le Brésil est un pays à l’histoire relativement récente mais fascinante, dont le nom seul évoque mille couleurs et musiques, et certainement l’une des destinations qui fait le plus rêver le commun des mortels. Un territoire immense, une variété infinie de cultures et de paysages, des plages de sable fin à la dense forêt amazonienne, en passant par d’incroyables panoramas… Les grands évènements sportifs qui ont eu ou vont avoir lieu (la Coupe du Monde en 2014, les Jeux Olympiques à venir), ont encore un peu plus propulsé ce pays sur le devant de la scène internationale. Sans oublier que le portugais est la sixième langue la plus parlée au monde…

D’ailleurs, prenez garde ! L’anglais n’est pas une langue couramment pratiquée au Brésil. Si vous avez l’intention de vous envoler un jour pour cette destination paradisiaque, mieux vaut préparer son voyage en assimilant au moins quelques rudiments de la langue. Or, bien que le portugais soit une langue latine et comme telle proche du français, sa prononciation reste un défi pour les francophones, tant elle compte de règles et de sons subtils. Voici donc quelques exemples et conseils qui vous aideront à vous lancer.

Exceção (exception)

xc : avec le -x, entrons directement dans le vif du sujet. Cette lettre représente un cas particulièrement délicat, puisqu’elle peut se prononcer de quatre façons différentes selon la lettre qui suit – et ce, sans compter les exceções (les exceptions, justement) ! Dans ce cas-là, c’est-à-dire associé à un -c, le -x est prononcé comme un [s] sourd (sans l’aide de la vibration des cordes vocales), comme dans serpent, par exemple.

ç : de même qu’en français, la cédille du -c n’est pas un simple ornement mais en modifie la prononciation, et de même qu’en français, elle transforme le son [k] en [s]. La lettre se prononce donc là aussi comme le -s de serpent.

ão : nous y sommes, le pire cauchemar de ceux qui désirent apprendre le portugais, j’ai nommé la nasale. Même si le français comprend un certain nombre de nasales, celles-ci se prononcent différemment en portugais, et d’une façon extrêmement subtile. L’accent ~, qu’on appelle le tilde, permet la nasalisation de la lettre qu’il surmonte. Le son se rapproche d’un [in] et [on] prononcés à la suite. Arriver à le prononcer correctement demande un peu d’exercice.


Amanhã (demain)

nh : là encore, pas de réel équivalent en français. Ce son se rapproche toutefois du son [gn], comme dans gagner ou agneau.


Lagartixa ( lézard)

x : comme nous l’avons expliqué un peu plus haut, il existe au moins quatre façons de prononcer le -x en portugais. Dans ce cas, il est prononcé [ch], comme dans cheval. De manière générale, c’est ainsi qu’on prononce le -x au commencement ou bien à la fin d’un mot, ainsi qu’avant ou après une consonne.


Trocadilho (calembour)

lh : s’il est suivi d’un -h, le -l devient un -l mouillé, proche du [ll] de bouteille, par exemple.


Cabeleireiro (coiffeur)

r : il existe de multiples façons de prononcer le -r, qui elles-mêmes varient en fonction du pays et de la région. De manière générale, la lettre -r peut être roulée ou pas, mais même dans le premier cas, elle l’est beaucoup moins qu’en espagnol ou en italien. Ici, le -r, qui est précédé et suivi d’une voyelle, est très légèrement roulé et ne présente donc pas une difficulté insurmontable pour un locuteur francophone.


Paralelepípedo (parallélépipède)

Allez, on vous accorde un peu de répit. Mis à part la longueur du mot et le risque de trébucher sur une syllabe, aucune difficulté particulière ici pour un francophone, la seule différence par rapport au mot français résidant dans la terminaison en -o.


Otorrinolaringologista (ORL)

rr : le double -r ne se roule pas en portugais. Il se prononce généralement de façon assez similaire au français, mais avec tout de même une minime différence, comme s’il venait du fond de la gorge et était légèrement aspiré.

gi : le -g se prononce ici aussi comme en français lorsqu’il est suivi d’un -i ou d’un -e, soit comme dans gitan ou geôle.

Envie d'améliorer votre prononciation en portugais ?

Découvrez Babbel !