Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Top 10 des choses à voir et à faire absolument à New York

Vous préparez un voyage à New York ? Ajoutez ces quelques endroits à votre liste de lieux et d'activités incontournables pour rendre votre séjour inoubliable ! Vous pourrez même faire quelques économies.

Visiter une ville comme New York, où sont rassemblés plus de 8 millions d’habitants et qui semble offrir une infinité de choses à voir, peut facilement donner le vertige. J’habite moi-même dans The Big Apple (la Grosse Pomme) et j’ai souvent du mal à décider où aller et quoi faire durant mon temps libre… Il y a tout simplement trop de possibilités ! Mais ne vous en faites pas pour moi : en bon New-yorkais névrosé, faire des listes m’aide à me sentir plus organisé et moins débordé !

Voici donc le top des 10 choses à voir et à faire à New York, concocté par l’équipe new-yorkaise de Babbel. À coup sûr, ces suggestions contribueront à rendre votre prochain voyage inoubliable.

1. Visiter un musée

La ville de New York constitue à elle seule l’un des plus grands centres culturels du monde. Et qui dit culture, dit musées… beaucoup de musées. New York en compte des centaines, couvrant toutes les disciplines artistiques, cultures et périodes historiques imaginables. Bien que je vous recommande de vous baser sur vos propres intérêts pour décider des musées où vous souhaitez vous rendre, certains sont un passage obligé.

Les deux plus célèbres sont sans doute le Metropolitan Museum of Art et le Museum of Modern Art, plus connus sous les noms de MET et MOMA. Le MET est immense et abrite une vaste collection d’art, allant des temples égyptiens jusqu’aux peintures contemporaines. Munissez-vous d’un plan à l’entrée afin de vous orienter dans les pièces de ce musée labyrinthique. Bon à savoir : comme le musée est subventionné par des fonds publics, les tarifs d’entrée indiqués sont des suggestions. Vous n’en revenez toujours pas que votre sandwich de midi vous ait coûté 20 $ ? Ça ne vous empêchera pas de visiter les collections du MET, pour le prix que vous estimez juste. Le MOMA donne à voir la collection d’art moderne et contemporain la plus fascinante du monde. C’est un incontournable pour tous les amateurs d’art.

Mais si l’art ne vous tente pas, il existe pleins d’autres options ! Le Museum of Natural History (musée d’histoire naturelle) constitue un bon choix pour une sortie familiale, tandis que le Museum of Sex (musée de l’érotisme) séduira plutôt les couples.

2. Se balader dans un parc

Un grand nombre d’espaces verts viennent aérer la densité du paysage urbain et le flot de circulation incessant qui traverse la ville. Parmi ces oasis, la plus populaire est Central Park, qui s’étend sur un peu plus de 340 hectares en plein centre de Manhattan. Louez une barque auprès de Loeb Boathouse pour ramer paisiblement autour du lac, faites-vous caricaturer par un dessinateur ou bien pique-niquez dans une prairie ensoleillée.

D’autres parcs new-yorkais valent également la peine d’être visités, comme par exemple le Washington Square Park, un petit espace vert très animé situé en plein cœur du charmant quartier de West Village, ou encore le très touristique Battery Park, qui surplombe l’eau à la pointe sud de Manhattan. Enfin, ne manquez pas le Pelham Bay Park, le plus grand parc de New York, qui offre plus de 1000 hectares de sentiers de randonnée, de parcours de golf et de vues splendides sur le détroit de Long Island.

3. Faire du shopping sur un marché

L’un des meilleurs moyens d’apprendre à connaître une ville et sa culture est d’aller explorer un de ses marchés. Le Chelsea Market est le marché couvert le plus beau (mais aussi le plus bondé) de New York. La nourriture y est chère, mais le bâtiment et son agencement valent de toute façon le coup d’œil. Il est ouvert toute l’année, sept jours sur sept. Si vous préférez quelque chose de plus petit et de moins touristique, allez voir le Gansevoort Market, juste à côté. Vous y trouverez toute une série de stands de nourriture simplement alignés les uns à côté des autres, dans un ancien entrepôt du quartier de Meatpacking District. Le marché est ouvert les lundis, mercredis, vendredis et samedis, toute l’année.

4. Prendre le ferry

New York est entouré d’eau et une traversée en ferry s’impose comme un choix d’excursion évident. Par une belle journée ensoleillée, rien de tel que de contempler une vue impressionnante sur toute la ville de New York depuis le pont d’un bateau, tout en appréciant la fraîcheur de la brise marine. Prenez le ferry à Staten Island pour faire un tour relativement rapide (et gratuit !) sur l’eau. Le ferry traverse le port de New York et relie Lower Manhattan à Staten Island. Une autre option consiste à prendre le bateau taxi IKEA Express, qui transporte les passagers de Manhattan jusqu’aux quais du magasin IKEA à Brooklyn. C’est gratuit le week-end et ne coûte que 5 $ en semaine. Que ce soit pour faire des courses ou juste pour profiter de la traversée en bateau, c’est simple et bon marché.

5. Explorer une île

Une fois qu’on prend un ferry, logiquement, l’étape suivante est d’aller visiter une île. Et New York n’en manque pas ! Ellis Island et Liberty Island sont des destinations très prisées des visiteurs. Prenez un ferry jusqu’à Ellis Island et remontez dans le temps pour découvrir ce qu’ont vécu les immigrants qui sont arrivés aux États-Unis entre 1892 and 1954. Le musée de l’immigration (Immigratiom Museum) donne un aperçu captivant de ce chapitre essentiel de l’histoire américaine. Poursuivez ensuite votre excursion avec une autre brève traversée en ferry afin d’atteindre l’île voisine, Liberty Island, où la statue de la Liberté se dresse, immense, pour accueillir les migrants sur nos rivages.

Mon île préférée autour de New York est bien moins populaire (et par conséquent plus tranquille) ; il s’agit l’île de Roosevelt, située en plein milieu de l’East River, entre les quartiers de Manhattan et du Queens. Vous pouvez vous y rendre en train, en bus ou en voiture, mais pour une expérience plus passionnante, montez dans le tramway aérien de Roosevelt Island afin de jouir d’une vue imprenable sur l’île et ses environs. En arrivant là-bas, vous remarquerez à quel point l’île est calme et tranquille comparé au reste de la ville. Des terrains de foot et des aires de jeux donnent sur le fleuve, des boutiques pittoresques et des vendeurs de glaces se succèdent dans la rue principale. Cette atmosphère provinciale offre un doux répit aux foules et à l’agitation de Manhattan.

6. Voir un spectacle

La scène des arts du spectacle de New York, variée et de grande qualité, constitue l’une des attractions les plus réputées de New York. Assister une comédie musicale made in Broadway constitue à juste titre un incontournable pour beaucoup de visiteurs. Si les comédies musicales ne sont pas vraiment votre tasse de thé, la ville offre une multitude d’autres spectacles, et il y en a pour tous les goûts. La scène théâtrale de New York est prodigieuse et constitue une excellente alternative aux comédies musicales. Petit conseil : quelques-unes des meilleures pièces dramatiques et comiques sont dites « off-Broadway » ou « off-off-Broadway ». Plutôt qu’à leur distance par rapport à Broadway même, ce terme fait référence au nombre de places disponibles. Plus y a de “off", et plus le lieu de la représentation sera sobre et intimiste !

Si vous aimez l’humour, c’est également à New York qu’on trouve les plus fameux « comedy clubs ». Parmi eux, The Upright Citizens Brigade, The Comedy Cellar ou Caroline’s font partie des nombreux lieux qui accueillent régulièrement des humoristes et d’hilarants spectacles d’improvisation. Le lieu idéal pour passer une soirée à rire autour d’un bon verre !

Vous pourrez également assister à des spectacles de musique ou de danse, à d’incroyables lectures de poésie ou toutes autres réjouissances, et ce tous les soirs de la semaine. Pensez à jeter un coup d’œil aux agendas culturels disponibles en ligne pour voir ce qui se passe lorsque vous êtes en ville !

7. S’offrir une vue panoramique

Quoi de plus fascinant qu’un panorama de rêve ? Les plus belles vues de New York sont à captées d’en haut. Je suis d’avis que les nombreux bars - terrasses sont les meilleurs spots pour jouir d’une vue aérienne de New York. C’est non seulement l’idéal lorsqu’il fait beau, mais également pendant les mois plus frais puisque la plupart de ces bars sont équipés de lampes chauffantes ou de patios intégrés.

Un autre moyen formidable d’admirer la ville d’en haut est l’un des observatoires situés au sommet des grands immeubles. Le Top of the Rock est une destination touristique populaire, offrant une vue panoramique exceptionnelle grâce à ses deux terrasses et plateformes d’observation à l’extérieur et à l’intérieur, aux derniers étages d’un gratte-ciel situé dans le centre du célèbre Rockefeller Center de Manhattan. L’observatoire qui se trouve en haut du One World Trade est une autre option pour ceux qui recherchent les vues aériennes époustouflantes de la ville. Un conseil : si vous allez visiter le One World Trade, faites un détour par les bassins de verre réfléchissants qui constituent un mémorial impressionnant pour les victimes du 11 septembre.

8. Admirer l’architecture

C’est le style architectural de ses bâtiments et monuments qui fait la spécificité d’une ville. À l’image de la diversité de sa population, New York offre une grande variété sur le plan architectural, du style gothique à l’architecture contemporaine en passant par l’Art déco. Vous aurez l’occasion de contempler tous ces différents styles en explorant la ville, mais certains lieux valent particulièrement le détour à l’instar de l’élégant Grand Central Terminal, une énorme gare de trains de banlieue de style Beaux-Arts en plein cœur de Manhattan. Outre ses nombreux quais, le bâtiment – inauguré en 1913 – renferme une magnifique salle de restaurant, un marché couvert et plusieurs boutiques.

New York compte quelques autres merveilles architecturales, comme le Flatiron Building, un gratte-ciel triangulaire néo-renaissance, le bâtiment principal de la New York Public Library (bibliothèque municipale), un splendide édifice Beaux-Arts ou encore la High Line, une ancienne voie de chemin de fer désaffectée aérienne convertie en une promenade plantée.

9. Savourer une diversité de mets délicieux

On ne peut pas vraiment apprendre à connaître une ville sans goûter ses spécialités culinaires, et New York est le lieu idéal pour trouver des plats exquis des quatre coins du monde. Chaque quartier à sa spécificité culinaire. Il suffit d’ouvrir l’œil quand vous êtes de sortie. Et si vous êtes en manque d’inspiration, voici quelques valeurs sûres pour votre palais.

Chinatown, dans Manhattan, est un quartier impressionnant par sa taille et l’animation qui règne dans ses rues (ce quartier regroupe à lui seul la plus grande population chinoise du monde occidental), et c’est un endroit formidable pour goûter à divers mets typiques de la cuisine chinoise à un prix très abordable. Si vous avez envie d’aller dans un lieu plus chic, dirigez-vous vers le quartier Theater District et son alignement de restaurants nommé Restaurant Row : vous pourrez y trouver des douzaines d’établissements haut de gamme, dont plusieurs restaurants brésiliens succulents qui constituent l’essentiel de Little Brazil. Pour finir, une dernière suggestion : faites le trajet jusqu’à Smorgasburg, magnifique marché situé à Brooklyn. Vous y trouverez une quantité incroyable de stands proposant les meilleures spécialités culinaires de la ville, dans une atmosphère animée. Un paradis pour les gourmets.

10. Oser visiter les quartiers éloignés du centre

D’ailleurs, à propos de Brooklyn, les arrondissements éloignés de New York - tels que Brooklyn, Queens, le Bronx et même Staten Island – présentent tous un grand intérêt, en termes de choses à voir ou à faire, et méritent une visite. Il vaut vraiment la peine de consacrer une excursion d’une journée à ces quartiers excentrés.** Ils sont généralement accessibles en moins d’une heure grâce aux transports en commun. Tout dépend bien sûr de votre point de départ.

Outre Smorgasburg, Brooklyn possède beaucoup d’attraits, comme par exemple sa scène artistique et musicale avant-gardiste, plusieurs musées intéressants et quelques bars vraiment atypiques. Dans le Queens, où se trouvent deux aéroports majeurs de la région métropolitaine de New York, on peut savourer une nourriture délicieuse, et en particulier des mets d’inspiration grecque, hispanique et asiatique. Toujours dans le Queens, le quartier d’Astoria abrite le plus ancien bar à bières de la ville ainsi que les studios Kaufman-Astoria, où sont tournés des films et des émissions et séries télévisées telles que « Orange Is the New Black ». Le Bronx est rempli d’espaces verts incroyables, ce qui autorise un grand nombre d’activités de plein air comme la randonnée, le bateau, ou une visite du zoo du Bronx, très prisé – il s’agit du plus grand zoo urbain des États-Unis. Enfin, Staten Island propose, en plus de ses quartiers résidentiels, de belles réserves naturelles qui valent la peine d’être découvertes.

Avec ces cinq arrondissements si différents, il y en a pour tous les goûts à New York !