Le pidgin nigérian ou ‘Broken English’ : à la découverte de l’anglais parlé au Nigéria

Quelles sont les spécificités du pidgin nigérian (ou broken english) ? Quel est le vocabulaire le plus utile pour voyager au Nigéria ?
Le pidgin nigérian ou ‘Broken English’ : à la découverte de l’anglais parlé au Nigéria

How you dey ? Si vous savez ce que veut dire cette expression typique du Pidgin nigérian, il y a trois possibilités : soit vous êtes originaires d’Afrique de l’Ouest ou d’Afrique Centrale, soit vous connaissez des gens qui viennent de là-bas, soit vous êtes fan de Nollywood.

En effet, le pidgin nigérian (aussi appelé broken english) est un créole utilisé officieusement comme langue vernaculaire au Nigéria. En effet, le pays le plus peuplé du continent africain (et septième pays le plus peuplé au monde) utilise bien l’anglais comme langue officielle, mais trois autres langues ont également le statut de langues nationales : le yoruba, le haoussa et l’igbo… auxquelles il faut rajouter au moins 529 langues différentes !

Si la plupart des Nigérians sont parfaitement polyglottes et maîtrisent souvent à la fois l’anglais en plus d’une langue nationale, on estime qu’entre trois et cinq millions de personnes utilisent quotidiennement le pidgin nigérian pour communiquer. En outre, elle serait utilisée comme seconde langue par plus de 75 millions de Nigérians – c’est-à-dire la moitié de la population du pays.

Les spécificités du pidgin nigérian

Les origines du pidgin

Le pidgin anglais ouest-africain, également connu sous le nom de créole de la côte guinéenne, était le langage utilisé dans le commerce d’esclave au cours des XVIIe et XVIIIe siècle entre les marchands britanniques et les esclavagistes africains.

Cette langue s’est ensuite répandue dans toutes les colonies d’Afrique de l’Ouest, devenant ainsi une langue vernaculaire pour le commerce entre les très nombreux différents groupes ethniques locaux, jusqu’à devenir le pidgin nigérian d’aujourd’hui.

Aujourd’hui, le “broken english” est très couramment utilisé au Nigéria, au Ghana, en Guinée équatoriale et au Cameroun…

Le pidgin nigérian pour lier les 529 langues du Nigéria entre elles

Malgré le fait que le pidgin anglo-nigérian soit utilisé dans tout le Nigéria, il n’a pas le statut de langue officielle. Les écoliers nigérians sont mêmes punis lorsqu’ils sont surpris en train de le parler.

Néanmoins, de plus en plus de personnes l’utilisent car sa spécificité est de servir de liant entre les différentes langues du Nigéria en mêlant à l’anglais des mots de langues régionales, cassant ainsi la barrière de la langue entre différents groupes ethniques.

Par exemple, les Yorubas utilisent souvent les mots “Ṣebi” et “Abi” au début ou à la fin de leurs phrases pour marquer une certaine intonation, ou donner un sens particulier à une phrase. En pidgin nigérian, “You are coming, right?” devient alors “Ṣebi you dey come ?“.

Les Igbos, quant à eux, utilisent souvent le mot Nna au début de certaines phrases pour donner un côté chaleureux et amical à ce qu’ils disent. Sous leur influence, on dira donc, en pidgin nigérian : “Nna mehn, that test hard no be small” pour dire “Man, that test was very hard“. Un autre mot très souvent utilisé en broken english est Una, dérivé de l’igbo “unu” qui signifie un “vous” très appuyé : “vous, vous êtes fous” ( “You people are crazy”) sera traduit par “Una dey mad“.

Enfin, les Haoussas aiment souvent rajouter un “ba” à la fin d’une question pour marquer une intonation : “you no wan come ba ?” se traduira donc en anglais classique par “You don’t want to come, right ?”.

Les spécificités du pidgin nigérian

Le pidgin nigérian est une langue fascinante, extrêmement expressive et très vivante. Le fait qu’elle ne soit régulée par aucune institution ou académie lui permet d’être en constante évolution et d’inventer de nouvelles expressions, de nouveaux mots, instinctivement compris par ces locuteurs.

Ainsi, lorsqu’il manque un vocabulaire spécifique, il n’est pas rare qu’une onomatopée soit utilisée comme un mot, qui pourra avoir plusieurs orthographes différentes. Détail fascinant : la qualité des mots ou des onomatopées que vous créez, et l’inventivité dont vous êtes capables, seront socialement très appréciées, voire admirées. La qualité et l’originalité du pidgin que vous parlez est une marque de distinction sociale. Ainsi, un homme interviewé par la BBC s’amuse à parler de “gunshots that went ‘gbagbagba’” pour parler de “coups de feu extrêmement bruyants”.

Enfin, les règles de grammaire n’existent pas en pidgin nigérian. Il n’est pas rare que des verbes disparaissent, que des mots soient contractés, hachurés, raccourcis, jusqu’à ne garder qu’une seule lettre ! I dey H signifie par exemple : I am hungry (j’ai faim).

Petit lexique d’expressions pidgin

Voici une liste d’expressions idiomatiques du pidgin nigérian, tirée du Matador Network et du site de la BBC en pidgin. Pour plus de clarté, nous avons préféré donner leur traduction vers l’anglais “classique” afin de mieux comparer les différences lexicales.

  • Abi ? : le mot le plus utile du pidgin nigérian, utilisé à la fin d’une phrase pour dire “n’est-ce pas” ou “isn’t it ?” (voir paragraphes précédents).
  • How bodi ? / How you dey ? : How are you doing today ? (réponse : I dey ou I dey fine)
  • How far ? : Hey, Hi
  • Di : The
  • Wetin ? : What ?
  • I no no : I don’t know
  • I no sabi : I don’t understand
  • Wetin dey happen ? : What’s going on? What’s happening?
  • Wahala : une expression pour signifier “problème”. La phrase “Why you dey give me wahala ?” signifie ainsi “Pourquoi tu me crées autant de problèmes ?” ou “Pourquoi tu me donnes autant de soucis ?”.
  • Comot ! : Get out of here ! (très utilisée à Nollywood)
  • Comot for road : Make way
  • Gi mi : Give it to me
  • Notin Spoil : All is well / Tout va bien / Ce n’est pas grave.
  • K-leg : Questionable. Par exemple : “Your story get k-leg !” signifie “Ton histoire a l’air louche / peu crédible !”
  • I wan chop ou I dey H : I want to eat. Vous pouvez également dire “Hunger dey tear my belle” pour signifier que vous êtes à deux doigts de mourir de faim.
  • Come chop : Come and eat
  • Abeg : Please, mais donné comme un ordre, pas comme une demande. “Abeg ! No waste my time !” signifie donc “Please ! Don’t waste my time !”
  • Vex : Upset. “Make you no vex me !” signifie “Don’t upset me !”
  • I no gree : I don’t agree, I disagree
  • I no get : I don’t have
  • Na so ? : Is that so?
  • Wayo : pour désigner quelque chose de contrefait, une arnaque. “That man be wayo” signifie donc “Cet homme est un imposteur”
  • God don butta my bread : God answered my prayers. Ou, littéralement : Dieu a mis du beurre sur mon pain !
  • Go slow : un bouchon ou un ralentissement sur la route
  • I go land you slap : I will slap you ! (également très utilisé à Nollywood)
  • Listen well well : Pay attention
  • Now now : Immediately
  • I dey miss you : I miss you
  • Wusai do dey go ? : Where are you going ?
  • Gbam ! : Exactly ! Precisely !

(Source : Matador Network & BBC)

Apprenez une nouvelle langue avec Babbel
Author Headshot
Chris Chriv
Chris est journaliste et vit essentiellement de son blog de voyage sur lequel il raconte des histoires d'amour et de vies glanées aux quatre coins du monde. Il partage sa vie entre Paris et les endroits les plus désertiques du globe, où il aime prendre le temps d'avoir de longues conversations avec les rares humains qu'il y croise.
Chris est journaliste et vit essentiellement de son blog de voyage sur lequel il raconte des histoires d'amour et de vies glanées aux quatre coins du monde. Il partage sa vie entre Paris et les endroits les plus désertiques du globe, où il aime prendre le temps d'avoir de longues conversations avec les rares humains qu'il y croise.

Sur le même sujet

Quelles langues parle-t-on en Afrique ?

Quelles langues parle-t-on en Afrique ?

L’Afrique compte 1 500 à 3 000 langues. Quelles sont les principales langues du continent ? Swahili, wolof, amharique… du Maroc à Madagascar, zoom sur la diversité linguistique et l’héritage colonial d’Afrique.
Littérature : qui sont les écrivains africains majeurs ?

Littérature : qui sont les écrivains africains majeurs ?

Qui sont les meilleurs écrivains africains du XXe et du XXIe siècle ? Nous avons sélectionné cinq auteurs africains les plus importants de leur génération.
Francophonie et langue créole : à la découverte du créole réunionnais

Francophonie et langue créole : à la découverte du créole réunionnais

Autrefois considéré comme un patois sans valeur, le créole réunionnais bénéficie enfin de la reconnaissance qu’il mérite. Nous vous invitons pour un voyage dépaysant sur les traces de ce parler riche et exotique. Alon bougé !