Les 10 fautes de grammaire les plus courantes en anglais

Quelles sont les fautes des grammaire courantes en anglais… et comment les éviter ? Déjouez les pièges classiques de la grammaire anglaise !
Les 10 fautes de grammaire les plus courantes en anglais

Lorsqu’on apprend une langue en autodidacte ou avec une application comme Babbel, on a souvent tendance à négliger la grammaire. Trop ennuyeuse, trop scolaire, souvent jugée rébarbative, cette partie de l’apprentissage est toujours la mal-aimée de l’acquisition d’une nouvelle langue… et les fautes de grammaire peuvent vite s’accumuler !

Les apprenants ont donc tendance à apprendre les règles de grammaire “sur le tas”, à force de pratique, de lecture et d’écoute passive et active de la langue qu’ils souhaitent maîtriser. Apprendre une langue grâce aux séries télévisées en version originale est, par exemple, très tendance, surtout lorsqu’on est confiné. On se dit : “puisque les anglophones parlent comme cela, c’est que cela doit être correct”.

Mais cet apprentissage passif présente un énorme inconvénient : les acteurs font beaucoup de fautes de grammaire et de syntaxe, parfois sciemment (lorsqu’ils veulent incarner un personnage non anglophone ou issu des classes les plus défavorisées par exemple), parfois inconsciemment (fautes de grammaire passées dans le langage courant). Ainsi, cette célèbre réplique du film Le Parrain II :

Keep your friends close, but your enemies closer.

Vito Corleone aurait eu 0 à un test de grammaire

… est grammaticalement incorrecte. Il aurait fallu dire : “Keep your friends close, but keep your enemies closer.” D’accord, ça sonne moins bien, mais si vous devez passer un entretien d’embauche en anglais, mieux vaut ressembler à Shakespeare qu’à un mafieux de la Cosa Nostra.

Les 10 fautes de grammaire les plus courantes en anglais

1. L’utilisation abusive d’adverbes

Ces mots qui, en anglais, ce finissent souvent par -ly (badly, really, daily, wisely, strangely, etc) sont très souvent utilisés de façon abusive. A l’oral, cela ne pose pas de problème particulier ; à l’écrit, cela dénote une certaine pauvreté lexicale, et fera un très mauvais effet dans un cadre formel ou professionnel. Mieux vaut privilégier un verbe précis comme “sprinter” plutôt que d’écrire “courir vite“.

Ainsi, plutôt que de dire :

He ran really fast to catch his train

On dira plutôt :

He sprinted to catch his train

2. Les pronoms incorrects

Une utilisation incorrecte des pronoms est une erreur grammaticale extrêmement courante, y compris par ceux dont l’anglais est la langue maternelle.

La règle théorique est pourtant simple : si un nom est au singulier, le pronom sera également au singulier. En pratique, de nombreuses fautes sont souvent commises. Plutôt que de dire :

Twenty-two beers is a lot to digest

On dira plutôt :

Twenty-two beers are a lot to digest

3. Une mauvaise utilisation des virgules

Une virgule ne sert pas à séparer. Une virgule sert à joindre, à lier ou à connecter deux idées. A contrario, ne pas utiliser de virgule entre deux bouts de phrases indépendantes est une erreur. Ainsi, plutôt que d’écrire :

I played football but I could not win any competition.

Cette phrase peut sous-entendre que la personne n’a jamais remporté de compétition quelque soit le domaine (escrime, échecs, pétanque …)

Il faudra écrire :

I played football, but I could not win any competition.

La virgule sert à marquer le fait que la personne parle de compétitions de football.

4. Les accords sujet-verbe

Les problèmes d’accords sujet-verbe sont à la source de nombreuses fautes de grammaire, en anglais comme en français. Les règles de base sont les suivantes :

  • si le sujet est au singulier, le verbe doit être au singulier
  • si le sujet est au pluriel, le verbe doit être au pluriel
  • s’il y a deux sujets connectés par un and (ex: the boy and the girl), le verbe doit être au pluriel
  • si le sujet est précédé de each ou every, le verbe doit être au singulier
    • Every boy and girl has to eat something
  • si deux sujets expriment la même idée, le verbe doit être au singulier
    • Bread and croissant is my daily breakfast
    • Fish and chips was my favourite meal in England
    • Cheese and wine is the standard meal in France
  • si le sujet est un pronom indéfini comme everyone, anybody, everybody, le verbe est au singulier

Et deux règles méconnues qui sont souvent sources de confusion et d’erreurs :

  • Un nom collectif prend un verbe au singulier lorsqu’il se réfère au groupe
    • The group is loosing its time.
  • Un nom collectif prend un verbe au pluriel lorsqu’il se réfère aux membres du groupe
    • The group are not working well together.

5. Des modificateurs mal placés

La notion de “modificateur” désigne un mot ou une expression qui n’est pas un adverbe, mais “modifie” ou “complète” le sens d’une phrase, d’un verbe ou d’un groupe de mots. Ainsi, ces deux phrases peuvent avoir un sens très différent selon qu’on ajoute un modificateur ou non :

  • Il joue bien de la clarinette pour un débutant
  • Un joue très bien de la clarinette pour un débutant

La première phrase laisse transparaître une forme de tolérance et de bienveillance, tandis que la seconde va davantage sous-entendre une forme d’admiration et d’enthousiasme.

En anglais, des modificateurs mal placés peuvent souvent créer de la confusion et de l’ambiguïté. C’est une des fautes de grammaire les plus fréquentes ! Ainsi, plutôt que de dire :

At twenty years old, my mother gave me this necklace

Cela peut être compris comme : “Quand ma mère était âgée de 20 ans, elle m’a donné ce collier”

On dira plutôt :

When I was twenty years old, my mother gave me this necklace

“Quand j’avais vingt ans, ma mère m’a donné ce collier”

6. Finir une phrase sur une préposition

Cette faute de grammaire extrêmement courante ne pose pas de problème particulier à l’oral, mais elle est extrêmement dommageable à l’écrit. Une préposition (in, near, beside, on top of, to, till, about, etc) introduit toujours un autre mot. Ainsi, au lieu de dire :

What reason did he come here for?

Quelle raison est-ce qu’il est venu ici pour ?

Il faut dire :

For what reason did he come here?

Pour quelle raison est-il venu ici ?

7. Me / Myself / I

Selon vous, quelle est la phrase grammaticalement correcte entre :

  1. My mother sent cheese to Julia and myself
  2. My mother sent cheese to Julia and me
  3. My mother sent chesse to Julia and I

La bonne réponse est la deuxième phrase car le sujet de la phrase est “My mother”. Or, le pronom I est toujours un sujet, jamais un objet. Quant à myself, il ne faut l’employer que lorsque vous êtes le sujet de la phrase. Exemple : I want to do that myself.

8. Les pléonasmes

Un pléonasme est une figure de style où l’expression d’une idée est soit renforcée soit précisée par l’ajout d’un ou plusieurs mots qui ne sont pas nécessaires au sens grammatical de la phrase, et qui sont synonymes. Parmi les exemples les plus connus, que les Français commettent également : “je monte en haut” (on ne peut pas monter en bas), “de faux prétexte” (un prétexte est nécessairement faux), ou encore “aujourd’hui” (en vieux français, “hui” signifie jour).

En anglais, les pléonasmes sont extrêmement courants, notamment dans les séries TV et dans les films. “A large crowd“, “she made this with her own hands“, “Repeat that again !”, etc.

9. La concordance des temps

La concordance des temps est une source infinie de confusion pour les Français qui apprennent l’anglais, car elle ne fonctionne pas de la même manière dans les deux langues.

En gros, il faut retenir ceci : lorsque vous avez deux verbes dans une même phrase, le temps employé est influencé par le verbe de la proposition principale.

Il y a trois principaux cas :

  • Futur (proposition principale) / Présent (proposition secondaire)

I will eat this cheese if you don’t take it

  • Conditionnel présent / Prétérit (proposition secondaire)

I would eat a lot of cheese if I was French

  • Conditionnel passé / Plus que parfait (proposition secondaire)

He would have eaten a lot of cheese if he had come visit me

10. Les phrases mal construites

Deux idées ou pensées indépendantes l’une de l’autre doivent être séparées soit par :

  • un point
  • un point-virgule
  • ou une conjonction de subordination (because, but, therefore, despite, unless, since, etc)

En anglais, cette règle ne souffre d’aucune exception. Ainsi, au lieu d’écrire :

After feeling cold for hours, the fireplace finally warmed me up.

La virgule n’est pas suffisante ! Pourquoi ? Parce que.

Il faudra écrire :

I was feeling cold for hours before the fireplace warmed me up.

Apprenez l'anglais avec Babbel
Author Headshot
Chris Chriv
Chris est journaliste et vit essentiellement de son blog de voyage sur lequel il raconte des histoires d'amour et de vies glanées aux quatre coins du monde. Il partage sa vie entre Paris et les endroits les plus désertiques du globe, où il aime prendre le temps d'avoir de longues conversations avec les rares humains qu'il y croise.
Chris est journaliste et vit essentiellement de son blog de voyage sur lequel il raconte des histoires d'amour et de vies glanées aux quatre coins du monde. Il partage sa vie entre Paris et les endroits les plus désertiques du globe, où il aime prendre le temps d'avoir de longues conversations avec les rares humains qu'il y croise.

Sur le même sujet

8 fautes de français courantes faciles à éviter

8 fautes de français courantes faciles à éviter

Ces fautes-là sont plutôt courantes au quotidien que l’on soit natif ou que l’on apprenne le français. Reprenons ces quelques règles pour les éviter !
Grammaire : comment apprivoiser les phrasal verbs en anglais ?

Grammaire : comment apprivoiser les phrasal verbs en anglais ?

Les anglophones les utilisent constamment et il est temps que vous vous y mettiez aussi. Apprenez les 4 types de « phrasal verbs » et vous pourrez ainsi les utiliser correctement. Never give up !
LEA ou LLCER : quelles études de langues choisir après le bac ?

LEA ou LLCER : quelles études de langues choisir après le bac ?

LEA ou LLCER : quelle est la filière idéale pour étudier les langues après le bac ? Découvrez nos conseils pour choisir le meilleur cursus !