Babbel Logo

Apprenez une langue où et quand vous voulez

Avec cette application créée par plus de 150 experts en linguistique, commencez à parler une nouvelle langue en 3 semaines

Plus de cent experts en linguistique travaillent en permanence sur notre application d’apprentissage des langues en ligne afin d’améliorer le contenu et de l’adapter aux besoins des utilisateurs. Comment conçoivent-ils les cours en ligne de Babbel ?
Author's Avatar

Combien faut-il de spécialistes pour créer des cours de langues de qualité ? À Babbel, l’équipe didactique rassemble plus de 150 personnes et occupe le quatrième étage de nos bureaux berlinois. Et c’est certainement l’une des entreprises les plus internationales du monde… Honnêtement, quelle autre compagnie peut se targuer d’avoir dans son équipe une Italienne qui parle russe, français, allemand, anglais et finnois (rien que ça !) et, à ses côtés, un Allemand parlant couramment espagnol, portugais et anglais ?! Et comme si ça ne suffisait pas, chacun pense déjà à la prochaine langue qu’il va apprendre.

Au-delà de l’expérience anthropologique consistant à tester combien de polyglottes on peut faire tenir dans une même pièce, cette diversité linguistique répond à des besoins très précis. En effet, nos experts en linguistique créent sans cesse de nouveaux cours, dont l’objectif premier est de vous faire parler la langue de votre choix en un temps record. Une étude destinée à tester l’efficacité de l’application a d’ailleurs prouvé que même les débutants complets commencent à parler une langue au bout d’environ quinze heures de cours seulement. Comment nos linguistes rendent-ils cela possible ? Voyons ça de plus près.

1. Nos spécialistes tiennent compte de votre langue maternelle

L’application Babbel existe en sept langues : français, anglais, espagnol, allemand, portugais, italien et suédois. À partir de ces sept choix, il est possible d’apprendre quatorze langues étrangères. Ça fait donc plus de 90 combinaisons différentes, que les ingénieurs en informatique doivent constamment mettre à jour. Pourquoi ? Prenons un simple exemple… Si votre langue maternelle est le français et que vous apprenez l’italien, vous n’aurez pas besoin d’autant d’explications concernant les verbes dare (donner) ou cantare (chanter) qu’un Allemand. Pour ce dernier, ces verbes correspondent à geben et singen dans sa langue maternelle et sont donc complètement différents de l’italien.

C’est pour cette raison que chaque linguiste en charge de la conception d’un cours prend avant tout en compte la langue maternelle de l’utilisateur. Nous partons du principe que vous avez déjà accompli une partie de la mission en apprenant votre langue maternelle. C’est donc à nous de prendre le relais et de nous assurer que les leçons se basent sur des concepts grammaticaux que vous connaissez déjà, avant d’en présenter d’autres, toujours de la façon la plus simple et naturelle possible.

2. Ils vous enseignent dès le début ce qui est utile au quotidien

Vous connaissez peut-être cet extrait d’un sketch de Gad Elmaleh dans lequel il évoque ses « notions d’anglais » durement acquises à l’école et la « question existentielle » à laquelle nous avons tous appris à répondre : « Where is Brian ? ». Comme dans beaucoup de sketchs, ce scénario fait rire précisément parce que chacun peut se reconnaître dans cette situation.

Des décennies plus tard, ce sont des générations entières d’élèves studieux qui se souviennent de ce genre d’échange de questions et de réponses sans contexte, où on vous demandait de « localiser » les membres de la famille d’un personnage fictif sans que cela ait le moindre lien avec une situation réelle (à moins que vous ne connaissiez un Brian dont l’un des passe-temps préférés est de se cacher dans sa maison). Le jour où l’élève studieux que vous étiez a eu concrètement besoin de parler anglais, on doute que « Brian is in the kitchen » vous ait été d’une grande aide. N’aurait-il pas été plus utile de savoir demander où se trouve le rayon chips au supermarché, ou de savoir expliquer à un chauffeur de taxi où vous voulez vous rendre ?

Chez Babbel, nous pensons que se nourrir est plus important que de jouer à une partie de cache-cache avec Brian ou sa sœur. C’est pour cela que nous évitons les exemples qui, bien que censés illustrer la grammaire, s’avèrent inutilisables au-delà de cette fonction. Nous préférons nous concentrer sur des dialogues simples, mais efficaces. Ainsi, les cours de niveau débutant vous apprennent déjà à vous présenter, à dire d’où vous venez et ce que vous faites dans la vie, à demander comment aller à tel endroit et comment commander à boire et à manger. D’ailleurs, si vous en avez assez de l’anglais, vous pouvez commencer une toute nouvelle langue dès maintenant en cliquant ici et apprendre à commander une sangria dans un bar à tapas en Espagne !

3. Ils s’assurent que vos leçons s’intègrent facilement dans votre routine quotidienne

« Je n’ai pas le temps » est certainement l’excuse la plus répandue pour ne pas apprendre une nouvelle langue.

De nos jours, les gens sont très, très occupés. Les agendas sont pleins à craquer et chaque activité, minutée avec précision. N’est-il pas temps de prendre des vacances ? Toutefois, n’oubliez pas de réserver quelques minutes à Babbel avant votre départ ! Chaque leçon dure environ 15 minutes. C’est la durée idéale pour vous tenir compagnie pendant un trajet en métro ou une pause café, ou pour vous occuper judicieusement dans vos moments de détente.

4. Ils ont été récompensés pour leurs innovations techniques et le perfectionnement continu de l’application

Babbel n’est pas un manuel que l’on lit, relit et puis oublie. Il n’est pas nécessaire d’attendre la nouvelle édition pour trouver des mises à jour et des améliorations. Tout ce que contient l’application est testé, modifié et amélioré de façon à atteindre un niveau maximum de performance, et cela grâce à l’aide des utilisateurs. D’une part, l’analyse de données concernant l’utilisation de l’application permet d’en améliorer le contenu, par exemple quand le passage d’une leçon à une autre est trop difficile. D’autre part, les utilisateurs nous font parvenir par e-mail leurs plaintes ou leurs requêtes, qui sont ensuite transmises aux ingénieurs informatiques. Selon la pertinence des demandes et les possibilités techniques, l’application peut être modifiée en conséquence. Ça, c’est du service, n’est-ce pas ?!

Vous pensez que le 2.0 est déjà dépassé et qu’il est temps de faire place aux révolutions technologiques comme la réalité augmentée ou la 4D ? Pourtant, on ne peut pas dire que l’application Babbel soit à la traîne… L’entreprise a même été récompensée par le magazine FastCompany, qui l’a distinguée comme entreprise la plus innovante dans le domaine du e-learning (apprentissage en ligne).

5. Ils vous proposent de parler en un rien de temps, grâce à des cours simples et amusants

 « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement » – Boileau

On est tous capables d’apprendre une deuxième, une troisième ou même une quatrième langue. Malheureusement, on se décourage souvent en essayant d’apprendre la totalité du dictionnaire ou en se persuadant dès le début qu’on n’est pas fait pour ça, qu’on n’y arrivera jamais. Babbel privilégie l’approche au goutte-à-goutte, consistant à s’injecter une petite dose de façon régulière et en douceur. Grâce à des cours variés et ludiques, permettant d’entraîner à la fois la prononciation et la compréhension orale et écrite, votre motivation reste intacte jour après jour, leçon après leçon. Les exercices de répétition du lexique et de la grammaire ainsi que l’outil de révision pour le vocabulaire assurent des progrès constants et réguliers, sans que vous ne vous sentiez débordé à aucun moment.