Quelle langue désirez-vous apprendre ?Right Arrow
Apprenez une langue où et quand vous voulez

11 traditions de Noël insolites à travers le monde

Oubliez lutins, rennes, clochettes et traineaux : nous vous proposons de découvrir des traditions de Noël insolites à travers le monde.
11 traditions de Noël insolites à travers le monde

Quel que soit l’endroit du monde, Noël est probablement la fête la plus populaire, et la plus attendue. Une tradition joyeuse, familiale et universelle chérie par petits et grands depuis des siècles. Avec en tête d’affiche, l’incontournable père Noël, ses lutins, son traineau et ses cadeaux qui font briller les yeux de millions de bambins à travers le monde. Mais saviez-vous que dans certains pays, on fête Noël de façon plus… farfelue ? Partons à la découverte des traditions de Noël insolites que l’on célèbre ailleurs dans le monde.

Nos traditions de Noël insolites préférées à travers le monde

1. Krampus (Allemagne, Autriche, Hongrie)

Avez-vous déjà entendu parler de Krampus ? En Allemagne, en Autriche ou en Hongrie, c’est un nom qui fait frissonner. Et pour cause : Krampus n’est autre que l’alter-ego diabolique et poilu du père Noël.

D’après la légende, si le père Noël apporte des jouets aux enfants « gentils », le Krampus a lui pour mission de punir les enfants figurant sur la liste des « vilains ». La plupart du temps, il se contente d’effrayer les enfants avec son allure bestiale, mais on dit qu’il jette les enfants particulièrement méchants dans son sac, ou qu’il les enchaîne dans son panier pour les emmener en enfer. C’est pour cette raison qu’en Autriche et dans les pays voisins, les gens se déguisent souvent en Krampus début décembre et parcourent les rues pour effrayer les enfants.

2. La nuit des radis (Mexique)

Si les fêtes de Noël en France sont souvent associées à une consommation accrue de chocolats, ce n’est pas le cas de la ville d’Oaxaca au Mexique. En effet, on y célèbre chaque 23 décembre La Noche de Rabanos (« La nuit des radis »), un festival au cours duquel les commerçants et les artisans vendent des radis finement sculptés pour représenter des scènes de la nativité, la faune et l’architecture locales, ainsi que d’autres représentations pertinentes. Les sculptures de radis sont vendues comme centres de table de Noël, et le créateur du meilleur dessin de radis gagne un prix en argent. Une tradition de Noël insolite, certes, mais garantie sans crise de foie.

3. KFC pour Noël (Japon)

Un seau de poulet frit comme repas de Noël ? Figurez-vous qu’il ne s’agit pas d’une tradition insolite américaine, mais belle et bien japonaise ! Ce n’est pas une blague : au Japon, la chaine KFC est prise d’assaut chaque veille de Noël : on estime que 3,5 millions de familles japonaises y viennent se délecter de poulet frit ! Cette tradition de Noël tout à fait insolite a vu le jour grâce à un coup marketing de KFC dans les années 1970, intitulé Kurisumasu ni wa Kentakkii (« Kentucky pour Noël »), s’appuyant sur l’absence de réelles traditions de Noël dans un pays très minoritairement chrétien. Le repas de Noël de KFC est si populaire que de nombreux clients commandent leur dîner – qui comprend du poulet frit, du gâteau et du champagne – des mois à l’avance !

4. Cacher les balais (Norvège)

En Norvège, on croit mordicus que les sorcières et les mauvais esprits errent dans le ciel nocturne la veille de Noël. Et quel est le mode de transport préféré des sorcières ? Un manche à balai. Par prudence, les Norvégiens cachent donc tous les balais dans leurs maisons pour empêcher les sorcières d’y mettre la main. Parfois, les gens vont plus loin en tirant un coup de feu d’avertissement en l’air pour les effrayer.

5. La sorcière qui donne des cadeaux (Italie)

En parlant de sorcières, connaissez-vous la version italienne du père Noël ? Il s’agit en fait une vieille sorcière laide (mais gentille) appelée La Befana. Selon la légende, les Trois Mages se seraient arrêtés chez elle pour demander leur chemin avant de rendre visite à l’Enfant Jésus. Ils auraient alors invité Befana à les accompagner dans leur périple, mais la sorcière aurait décliné l’invitation, du fait de ses nombreuses tâches ménagères à accomplir. Ce n’est qu’après leur départ qu’elle aurait changé d’avis et aurait essayé de les retrouver, en vain.

Depuis, elle enfourche son balai chaque nuit du 5 janvier (la veille de la rencontre des Mages avec l’Enfant Jésus). Tout comme le père Noël, La Befana livre des jouets aux enfants. Au lieu du lait et des biscuits, les Italiens lui laissent une assiette de saucisses et de brocolis et un verre de vin.

6. Le chant du cheval mort (Pays de Galles)

Vous connaissez probablement les chants de Noël, mais vous ne connaissez certainement pas les chanteurs qui se présentent à votre porte au Pays de Galles. En décembre ou en janvier, vous pouvez ouvrir votre porte et trouver quelqu’un caché par un drap orné de rubans et de cloches, tenant un véritable crâne de cheval sur un bâton, avec quelques autres fêtards à ses côtés. Dans le cadre de cette tradition de Noël insolite, appelée Mari Lwyd (« Jument grise »), le groupe chantera pour vous, puis vous défiera dans une bataille d’insultes rimées en gallois (appelée pwnco). Après le concours, les participants sont généralement invités à l’intérieur pour déguster des rafraîchissements.

7. Brûler le diable (Guatemala)

Les Guatémaltèques s’enflamment pour Noël. Littéralement. Le 6 décembre marque La Quema del Diablo (« le bûcher du diable » en espagnol). À cette occasion, les familles guatémaltèques allument des feux de joie à l’extérieur de leurs maisons et brûlent des effigies de Satan pour chasser les mauvais esprits et célébrer la victoire du bien sur le mal. Autrefois, les gens sortaient tous les déchets de leur maison et y mettaient le feu, et certains le font encore, même si la majorité s’en tiennent à brûler des piñatas en forme de diable. Cette célébration est accompagnée des traditionnels beignets et du punch chaud aux fruits, et elle signifie le début de la saison de Noël.

8. Fête sur la plage (Australie)

Noël au balcon, Pâques au tison ? Dans l’hémisphère sud, c’est soleil à volonté, puisque les fêtes de Noël se déroulent en été. Les températures australiennes peuvent facilement atteindre la trentaine degrés à Noël, ce qui incite naturellement de nombreux Australiens à se rendre à la plage. Les familles et les amis se baignent, pique-niquent et font du volley-ball. Souvent, des pères Noël surfeurs font une apparition. Certaines plages de Sydney, en particulier, sont connues pour être des lieux de prédilection pour les voyageurs étrangers et les routards.

9. Du patin à roulettes à la messe (Venezuela)

Pendant que les Australiens font du surf, les Vénézuéliens font du roller. Cette tradition de Noël, insolite, veut que toute la capitale de Caracas se rende à la messe de Noël en rollers le jour de Noël. En fait, les véhicules sont interdits dans de nombreux quartiers de la ville avant 8 heures du matin. Comme si ce mode de transport n’était pas assez étrange, la veille, les enfants attachent une extrémité d’une ficelle à leur gros orteil et suspendent l’autre extrémité à la fenêtre de leur chambre, de sorte que les patineurs à roulettes de passage puissent tirer amicalement sur la ficelle en se rendant à la messe le lendemain matin.

10. Toiles d’araignées porte-bonheur (Ukraine)

Vous vous sentiriez chanceux si vous trouviez une toile d’araignée sur votre arbre de Noël ? Probablement pas. Mais les Ukrainiens associent les toiles d’araignée aux heureux présages. Cette légende est en fait tirée d’un conte populaire, dans lequel une famille pauvre faisait pousser un arbre de Noël à partir d’une pomme de pin. Les enfants étaient enthousiastes à l’idée de le décorer, mais la famille n’avait pas les moyens d’acheter des décorations. Sentant le désespoir de la famille, les araignées ont tissé des toiles de soie scintillantes autour de l’arbre, qui se sont transformées en argent et en or lorsque le soleil s’est levé le matin, laissant la famille avec un arbre magnifiquement décoré. Aujourd’hui encore, les familles ukrainiennes décorent leurs arbres de toiles d’araignée pour leur porter chance.

11. La bûche de Noël qui fait… caca (Catalogne)

Rassurez-vous, nous avons gardé la plus farfelue des traditions de Noël insolites pour la fin. En Catalogne, il existe une tradition unique appelée Tió de Nadal, qui se traduit vulgairement « bûche de Noël ». La bûche creusée est dotée d’un visage, de jambes et d’un petit chapeau rouge, et à partir du 8 décembre, les familles la « nourrissent » chaque soir en la remplissant de cadeaux et de bonbons. Elles mettent également une couverture sur la bûche pour la garder au chaud.

La veille de Noël, la bûche est placée dans la cheminée (non allumée), et les membres de la famille se relaient pour la frapper avec un bâton, lui ordonnant de déféquer les cadeaux et les bonbons, tout en chantant des chansons traditionnelles. Après le passage à tabac, les membres de la famille passent la main sous la couverture de la bûche pour récupérer les cadeaux.

Apprenez une nouvelle langue avec Babbel
Author Headshot
Dylan Lyons
Dylan a vécu un peu partout aux États-Unis avant de s’installer à New York. Il a fait des études de journalisme et de politique à l'université d'Ithaca, puis a travaillé comme responsable des réseaux sociaux pour CBS Evening News. Il aime le café, le chocolat, les petits chiens, Games of Thrones, le football, lire et écrire – mais surtout les petits chiens.
Dylan a vécu un peu partout aux États-Unis avant de s’installer à New York. Il a fait des études de journalisme et de politique à l'université d'Ithaca, puis a travaillé comme responsable des réseaux sociaux pour CBS Evening News. Il aime le café, le chocolat, les petits chiens, Games of Thrones, le football, lire et écrire – mais surtout les petits chiens.

Sur le même sujet

Découvrez les plus belles chansons de Noël du monde

Découvrez les plus belles chansons de Noël du monde

Quelle est la plus belle chanson de Noël ? Préparez les fêtes comme il se doit et découvrez les paroles des plus beaux chants de Noël du monde !
Les fêtes païennes, aux origines de Noël ?

Les fêtes païennes, aux origines de Noël ?

Au-delà de l’essor du christianisme et des traditionnelles fêtes de fin d’année, pourquoi célèbre-t-on Noël ? Découvrez les fêtes païennes emblématiques !
Les fêtes de fin d’année et autres traditions hivernales en Europe

Les fêtes de fin d’année et autres traditions hivernales en Europe

Lorsqu’arrivent les fêtes de fin d’année en Europe, l’hiver s’adoucit. La preuve avec les différentes traditions que nous vous présentons aujourd’hui !