Quelle langue désirez-vous apprendre ?Right Arrow
Apprenez une langue où et quand vous voulez

Combien de personnes parlent le catalan, et où est-il parlé ?

C’est une erreur courante de penser que le catalan est un dialecte de l’espagnol. En réalité, il s’agit d’une langue régionale à part entière.
Combien de personnes parlent le catalan, et où est-il parlé ?

Le catalan est principalement associé à la région de la Catalogne en Espagne, mais il n’est pas tout à fait exact de dire qu’il s’agit d’une langue espagnole ou d’un dialecte de l’espagnol. Le catalan est, dans certains cas, plus proche du français que de l’espagnol et, de plus, c’est une langue régionale distincte dont l’histoire est antérieure à l’ordre géopolitique actuel.

Les voisins linguistiques les plus proches du catalan sont l’espagnol et l’occitan parlé dans le sud de la France, mais il diffère de ces deux langues de manière significative, notamment en ce qui concerne les diphtongues, certains sons vocaliques et consonantiques, et certaines conventions grammaticales.

Une brève histoire du catalan

Le catalan est une langue romane issue du latin, parlé par les Romains qui avaient colonisé la région de Tarragone, en Catalogne.

Sous le royaume d’Aragon, fondé en 1035, la Catalogne était une province autonome. Les premiers écrits en catalan remontent au 12e siècle.

Lorsque le mariage de Ferdinand et d’Isabelle a uni les royaumes d’Aragon et de Castille au XVe siècle, l’espagnol castillan est devenu la langue officielle de facto, alors même que le catalan est resté une langue vernaculaire généralement parlée par les habitants de la région.

Lorsque la Catalogne perd finalement son autonomie, précipitée par la conquête de Barcelone par l’Espagne en 1714, l’usage du catalan est officiellement restreint. C’est à la même période que le roi de France Louis XIV commence à réprimer l’usage de la langue catalane en interdisant sa pratique dans la partie nord de la Catalogne, en 1659. Une décision confirmée par la première République française, qui succède à la Révolution française, et qui restreint l’utilisation des langues régionales et des dialectes dans l’enseignement.

Tous ces évènements ont pour conséquence d’ouvrir la voie au mouvement nationaliste dit de la Renaixença (la Renaissance en français) qui émerge au XIXe siècle, lorsque le catalan est remis au gout du jour par le monde littéraire et les artistes. C’est ce mouvement artistique qui remet au goût du jour une tradition médiévale nommée Jocs Florals (« jeux floraux »), une compétition entre poètes pour voir qui pouvait écrire le meilleur poème d’amour ou le meilleur poème patriotique dans la langue. Toutefois, l’instauration du régime fasciste de Franco à l’issue de la guerre civile de 1936 précipite l’abolition du catalan en Espagne, contraire au nationalisme espagnol prôné par le pouvoir.

Ce n’est qu’après la mort de Franco et la restauration de la démocratie en 1978 que le catalan redevient enseigné dans les écoles catalanes comme langue d’enseignement primaire. En 1983, le parlement de Catalogne fait du catalan la langue officielle de la région.

L’avenir du catalan

Bien que le catalan fasse l’objet d’un processus de renaissance actif depuis quelques décennies, l’espagnol castillan reste la principale langue parlée en Catalogne, grâce en partie à sa longue histoire dans la région, ainsi qu’à l’arrivée plus récente de nombreux immigrants latino-américains de langue maternelle espagnole. Pourtant, grâce aux programmes d’immersion dans les écoles mis en place depuis le début des années 1980, pratiquement toutes les personnes de moins de 40 ans de la région espagnole de Catalogne maîtrisent à la fois le catalan et l’espagnol.

Bien que le mouvement de récupération de l’identité nationale catalane ait impliqué de nombreux facteurs, la langue a joué un rôle important. Certains nationalistes espagnols ont même reproché à l’enseignement de la langue catalane d’être à l’origine des velléités séparatistes. En 2015, la Cour suprême d’Espagne fixe le nombre minimum de cours obligatoirement dispensés en espagnol castillan à 25 % dans les écoles de Catalogne.

En 2017 se tient en Catalogne un référendum d’indépendance, déclaré illégal par le gouvernement central espagnol, qui entraîne l’Espagne dans sa plus grande crise politique depuis la fin du régime franquiste. Les rassemblements pour l’indépendance de la Catalogne continuent de se poursuivre, avec notamment la tenue d’une manifestation de grande ampleur en septembre 2021.

Où le catalan est-il parlé ?

Actuellement, le catalan est parlé dans les communautés autonomes d’Aragon, des Baléares, de Catalogne, de Murcie et de Valence en Espagne, dans le pays d’Andorre, dans la région du Roussillon en France et dans la ville d’Alghero en Sardaigne, en Italie.

En Andorre, qui est une petite principauté indépendante située dans les Pyrénées, entre l’Espagne et la France, le catalan est la seule langue officielle. En Catalogne, à Valence et dans les îles Baléares, la langue partage le statut officiel avec l’espagnol.

On considère qu’il existe six dialectes distincts dans cette langue : Le catalan du nord-ouest (parlé à Lleida, Tarragone et La Franja), le valencien (parlé à Valence), le catalan central (parlé à Barcelone et Gérone), le baléarique (parlé dans les îles Baléares), le roussillonnais (parlé en France) et l’alguerese (dialecte parlé à Alghero).

Quelles différences entre l’espagnol castillan et le catalan ?

table with differences between catalan spanish gallego and vascoUn rapide coup d’œil sur la façon dont le catalan diffère de l’espagnol… et du galicien, et du basque.

Combien de personnes parlent catalan ?

Le catalan est parlé sur un territoire linguistique varié. Dans les régions catalanophones d’Espagne, de France et d’Italie, un peu plus de 9 millions de personnes le parlent, dont environ 8,8 millions en Espagne.

Parmi ces 9 millions de personnes, il y a plus d’individus qui la parlent comme deuxième langue que comme langue maternelle : 4 millions la parlent en tant que langue maternelle, tandis que 5 millions la parlent en tant que deuxième langue.

En dehors de l’Espagne, environ 125 000 locuteurs vivent en France, 30 000 en Andorre et 40 000 à Alghero.

Apprenez une nouvelle langue avec Babbel
Author Headshot
Steph Koyfman
Steph est écrivaine, astrologue et danse le lindy hop. C'est aussi une New-Yorkaise amoureuse des livres, passionnée de langues et qui a grandi dans une famille bilingue. Elle a étudié le journalisme et l'anglais à Boston. Bonus : elle parle russe et espagnol (même si elle est un peu rouillée de ce côté-ci.)
Steph est écrivaine, astrologue et danse le lindy hop. C'est aussi une New-Yorkaise amoureuse des livres, passionnée de langues et qui a grandi dans une famille bilingue. Elle a étudié le journalisme et l'anglais à Boston. Bonus : elle parle russe et espagnol (même si elle est un peu rouillée de ce côté-ci.)

Sur le même sujet

La langue de Cervantès insolite : l’espagnol en 12 anecdotes !

La langue de Cervantès insolite : l’espagnol en 12 anecdotes !

Apprendre l’espagnol avec Babbel, c’est déjà une excellente idée. Il est temps pour vous d’en apprendre plus sur la langue de Cervantès… grâce à ces 12 anecdotes illustrées !
Langues singulières d’Europe : la mystérieuse langue basque

Langues singulières d’Europe : la mystérieuse langue basque

Ancienne et préservée, la langue basque a quelque chose d’unique. Isolée des langues indo-européennes, le basque continue d’intriguer sans rien révéler de ses mystères. Découvrons ensemble ses secrets !
Connaissez-vous ces mots espagnols d’origine arabe ?

Connaissez-vous ces mots espagnols d’origine arabe ?

Comment la langue arabe a-t-elle influencé le monde hispanique ? Découvrons ensemble les expressions et mots espagnols d’origine arabe !