Littérature : 9 des plus belles histoires d’amour jamais écrites en français

La langue française est-elle la langue du romantisme ? Pour fêter la Saint-Valentin, voici selon nous les plus belles histoires d’amour jamais écrites dans l’histoire de littérature française.
Author's Avatar
Littérature : 9 des plus belles histoires d’amour jamais écrites en français

Illustration de Berat Pekmezci

À l’approche de la Saint-Valentin, nous avions envie de vous parler d’amour. De livres d’amour, plus précisément. Mais, si l’italien est souvent considéré comme étant la langue de l’amour à cause de la sensualité qu’elle dégage, la langue française a pour sa part élevé le romantisme au statut de patrimoine national. Nous avons donc eu envie de dresser la liste des plus belles histoires d’amour que la littérature française ait jamais écrites. Un excellent prétexte pour déclamer quelques-unes des plus belles phrases de notre sélection à votre Valentin·e !

1. L’Écume des jours – Boris Vian

Est-ce l’histoire d’amour la plus touchante jamais écrite en français? Poétique et fantastique, L’écume des jours raconte l’histoire d’amour épurée entre Colin et Chloé ; mais la mort et la maladie ne sont malheureusement jamais loin… À la fois simple et onirique, L’Écume des jours fait la part belle au jazz, aux inventions, à l’imagination et à la beauté qui dominent un récit porté par l’absurde et la fatalité. Une fantastique plongée dans l’univers de Boris Vian, en 214 pages.

2. Cyrano de Bergerac – Edmond Rostand

C’est l’une des pièces de théâtre les plus célèbres et les plus populaires de la littérature française. L’histoire est connue : Cyrano est un mousquetaire à la fois brave, courageux et intrépide. Il est éperdument amoureux de Roxane – une très belle femme, alors que lui-même se trouve très laid, notamment à cause de son énorme nez. Convaincu que son amour est condamné à rester à sens unique, il décide d’accepter la demande de Christian, son grand rival, de l’aider à conquérir le cœur de Roxane.

Cyrano de Bergerac est une fresque épique où se mêlent amour, honneur, combats et grandes envolées lyriques. On est dans le grandiose, où les preuves d’un amour sincère dessinent quelques-uns des gestes les plus romantiques qui aient jamais été écrits. Le rôle de Cyrano a été immortalisé par l’interprétation de Gérard Depardieu dans l’adaptation signée Jean-Paul Rappeneau en 1990.

3. Belle du Seigneur – Albert Cohen

Belle du Seigneur, c’est d’abord l’histoire de Solal et d’Ariane, un couple qui se consume sous la flamme de leur passion fusionnelle. Mais ce qui fait de ce livre l’un des plus beaux romans d’amour de la littérature, c’est la beauté du style, de l’écriture d’Albert Cohen. Belle du Seigneur est ainsi porté par la puissance des mots et des sentiments, l’intensité des descriptions d’évènements qui, en réalité, sont tout à fait banals.

C’est peut-être là que réside le merveilleux dans Belle du Seigneur : arriver à raconter toutes les facettes de l’amour, vécues par des milliards de personnes, en les sublimant complètement pour leur faire atteindre l’immatériel et l’immortalité.

4. Paul et Virginie – Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre

Paul et Virginie raconte l’histoire de… Paul et Virginie. Élevés comme frère et sœur, sur une île paradisiaque, Virginie tombe pourtant amoureuse de Paul ; mais lui-même ne se rend compte de son amour que lorsque Virginie doit partir sur le continent.

Voici une description féroce des sentiments amoureux et de la nostalgie du paradis perdu. Paul et Virginie, c’est un roman sur la mélancolie, la séparation et l’absence de l’être aimé. On y ressent parfaitement l’impression d’une fatalité incurable : ce qui a existé dans le passé est condamné à ne plus jamais exister, même si tout est fait pour essayer de le faire revivre.

5. Les Contemplations – Victor Hugo

Œuvre majeure de Victor Hugo, Les Contemplations n’est pas un roman, mais un recueil de poésie. Paru en 1856, Les Contemplations rassemble plus de 11 000 vers, dont certains garnissent les anthologies de référence. Parmi les plus célèbres, Demain, dès l’aube, écrit par Victor Hugo à l’attention de sa fille Léopoldine, et dont les premières strophes sont passées à la postérité.

«Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. »

6. La nuit des temps – René Barjavel

La nuit des temps s’ouvre sur une découverte étonnante : en Antarctique, des chercheurs découvrent une civilisation éteinte depuis près de 900 000 ans. Mais, surtout, ils trouvent le corps d’un homme et d’une femme… encore vivants.

Voici une histoire d’amour qui perdure depuis 900 000 ans ; en miroir à une autre histoire d’amour, désintéressée, La nuit des temps met en scène un coup de foudre à sens unique. C’est une grande fable, aussi, sur un moment de l’humanité – les années 60 – qui se lit à travers le fantastique, l’épique. Un grand classique de la science-fiction qui devait être, au départ, un film ; mais, devant les coûts de production trop élevés, le film s’est transformé en livre qui, à son tour, n’eut pourtant beaucoup de succès à sa sortie. La postérité est venue après, par le bouche-à-oreille.

7. Aurélien – Louis Aragon

Pour Aurélien, rentier bourgeois, tout semble vain. Il rencontre néanmoins Bérénice et vit, avec elle, une passion dévorante, interrompue par l’arrivée de la Seconde Guerre mondiale. Ils se retrouvent 18 ans plus tard…

Aurélien est une histoire d’amour magnifique, qui explore les profondeurs du côté sombre du sentiment amoureux. Ici, ni romantisme, ni bons sentiments, ni grandes déclarations : il n’y a que la vie, furieuse et réelle, déclinée sous tous ses aspects : ce qu’il y a avant l’amour, ce qu’il y a après, ses origines et ses conséquences, ses illusions et son hypothétique existence dans laquelle une ou deux personnes se projettent, parfois de façon similaire, parfois très différemment.

8. Manon Lescaut – Abbé Prévost

De la France à La Nouvelle-Orléans, Manon Lescaut raconte l’histoire d’amour du Chevalier des Grieux et de son amante éponyme, Manon Lescaut, qui a la fâcheuse habitude de le quitter dès qu’il devient pauvre.

Écrit au XVIIIe siècle, Manon Lescaut ressemble en quelque sorte à Aurélien : une narration à la fois belle et sombre, mais qui, contrairement au précédent, porte l’amour comme un étendard invincible face aux vicissitudes de la vie, même dans ses aspects les plus sombres. La prison, l’exil, la mort, la prostitution, les crimes et le vol : peu importe, tant qu’il y a de l’amour.

9. La Vie devant soi – Romain Gary

Peut-être la plus belle histoire d’amour de la littérature française, tout simplement. La Vie devant soi ne parle ni d’amour filial, ni d’amour passionné, mais d’un amour totalement désintéressé. Celui de Madame Rosa, une vieille femme juive, ancienne déportée, ancienne prostituée, qui ouvre une pension pour les enfants « nés de travers », rejetons de prostituées. Celui de Momo, un jeune adolescent musulman, qui raconte sa vie auprès d’elle. C’est l’histoire de l’amour d’un fils pour une femme qui n’est pas sa mère, où la tendresse est portée à son paroxysme.

Aimez comme vous en avez toujours rêvé
Cliquez ici pour commencer
Quelle langue désirez-vous apprendre ?