Ces 6 villes russes à découvrir absolument

Et si au lieu de suivre les touristes à Moscou et à Saint-Pétersbourg, on changeait de cap ? La Russie est tellement grande et surprenante qu’elle mérite qu’on s’attarde également dans des régions plus reculées. Voici 6 villes originales à ajouter à un périple en Russie.
Author's Avatar
Ces 6 villes russes à découvrir absolument

Illustration de Marine Ropton

Vous prévoyez votre premier voyage en Russie et cherchez à sortir des sentiers battus ? À moins que vous ne pensiez avoir déjà tout connaître des villes russes après avoir visité Moscou, Saint-Pétersbourg et fait toutes les gares desservies par le Transsibérien ?Vous êtes sûrs qu’il n’y a plus rien à explorer ?

Détrompez-vous ! La taille de la Russie et la diversité de sa culture permettent d’y voyager à l’infini sans jamais s’ennuyer. Voici six villes russes à ajouter absolument à votre itinéraire dans le plus grand pays du monde.

1. Kaliningrad, la ville russe méconnue

Kalilingrad, aux portes de l'Europe

Si Saint-Pétersbourg est une « fenêtre vers l’Europe », alors que dire de Kaliningrad (Калининград) ? Elle se situe littéralement en Europe, entre la Pologne et la Lituanie. Cette ville russe – bien qu’étant totalement isolée du reste du territoire – elle intéresse rarement les touristes.

Quelle erreur ! Kaliningrad est considérée comme l’une des plus agréables à vivre du pays. En empruntant ses ruelles autour de la place de la Victoire (Площадь победы), on se rend vite compte de la richesse unique de son patrimoine. Son passé germanophone (Königsberg) a laissé un héritage bien visible, en particulier l’architecture. Une cathédrale bien préservée au milieu de vieilles fortifications qui résistent : voilà ce qui vous attend si vous sortez des sentiers battus. Et si vous choisissez de vous éloigner du centre-ville, vous pourrez vous détendre sur des plages absolument magnifiques à seulement quelques kilomètres . Du sable en Russie ? Vraiment ?

2. Sotchi, entre mer et montagnes

Bien sûr qu’il y a du sable en Russie ! Et pas seulement à Kaliningrad. Sur les côtes de la Mer Noire, Sotchi (Сочи) offre un parfait compromis aux éternels indécis entre séjour à la mer ou séjour à la montagne. Pratiquement inconnue il y a encore quelques années, elle est sortie de l’ombre en 2014 en organisant les Jeux olympiques hivernaux.

Le port de Sochi, un air de Riviera

Depuis, cette ville du Caucase attire de plus en plus de visiteurs. Située sur la même latitude que Cannes, elle partage également son climat. Grâce à cela, elle est devenue une des destinations de vacances préférées des Russes. Entre son front de mer, son jardin botanique (le dendrarium) et les forêts de la région, elle a tout pour plaire.

3. Volgograd, la patriotique

Renommée Stalingrad (Сталинград) durant l’URSS, Volgograd (Волгоград) est dans le cœur de tous les Russes. Pourquoi ? Pour sa statue de la Mère-Patrie ! Cette sculpture de femme est colossale, puisqu’elle est deux fois plus grande que la statue de la Liberté (sans son socle). La seule épée, brandie vers le ciel, mesure la taille du célèbre Corcovado qui domine Rio de Janeiro !

La statue rend hommage à la Bataille de Stalingrad

La statue rend évidemment hommage à la bataille de Stalingrad et aux Russes tombés pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour autant, l’intérêt de la ville et sa région ne se limite pas à cela. Les amoureux de la nature ne manqueront pas l’impressionnant Lac Elton, l’un des plus grands lacs salés d’Europe. L’eau est un élément clé à Volgograd. Comme son nom l’indique, Volgograd est « la ville (город) sur la Volga ». Tout comme Nijni Novgorod et Kazan, Volgograd jouit d’une position idéale sur les bords du plus long fleuve d’Europe. Un parfait point de départ pour une croisière !

4. Rostov, deuxième du nom

Si l’intérêt visuel de Rostov Veliki (Ростов Великий) et ses fameuses cathédrales sur l’Anneau d’Or n’est plus à prouver, Rostov-sur-le-Don (Ростов-на-Дону) n’est pas encore devenue une capitale du tourisme. Notre conseil est simple : foncez-y avant qu’elle ne soit prise d’assaut par les touristes !

Le Don attire de nombreux touristes à Rostov

Située dans le Caucase du Nord, Rostov-sur-le-Don est une ville verte qui compte de nombreux parcs et cafés. Il y a différentes manières de découvrir l’atmosphère provinciale de Rostov.  Profitez d’une promenade en remontant la jolie rue Pouchkine, longez son fleuve et enjambez ses ponts pour admirer l’un des plus grands ports du pays. Pas de doute, la Russie a un Don, et c’est à Rostov qu’il se trouve !

5. Samara, la tête en l’air

Samara, en hiver

Ville fermée sous le régime soviétique, Samara (Самара) accueille désormais la modernité à bras ouverts. Sur les rives de la Volga (encore une fois !), les buildings et bâtiments futuristes de cette ville russe tournée vers l’avenir font désormais de l’ombre aux vestiges soviétiques. Samara se visite la tête en l’air, les yeux rivés vers les façades de verre.

Pour autant, la ville n’oublie pas son histoire. Les habitants ont depuis longtemps la tête tournée vers les étoiles.  À l’époque communiste, Samara était en effet l’un des principaux centres de construction de fusées. C’est notamment ici que fut construite celle qui a envoyé le premier homme dans l’espace : Youri Gagarine (Юрий Гагарин). De ce passé glorieux, il reste aujourd’hui l’incontournable Musée de l’Espace. À ne rater sous aucun prétexte !

6. Saransk, la petite qui a tout d’une grande

Au premier regard, Saransk (Саранск) n’est qu’une petite ville de Russie. À y regarder de plus près, la capitale de la République de Mordovie est une destination de choix. Sa cathédrale (Собор Святого Феодора Ушакова) aux murs bleus, colonnes blanches et dômes dorés n’a rien à envier aux plus beaux édifices de Saint-Pétersbourg.

Saransk, vue de la rivière

Le russe n’est pas la langue dominante à Saransk : on y parle aussi le moksa et l’erzya. Deux langues, respectivement de la famille du finnois et du hongrois, qui témoignent de l’extraordinaire diversité culturelle de la région. Depuis quelques années, Saransk tente même de se mettre au français. En effet, l’une des stars les plus célèbres du pays y a élu domicile : Gérard Depardieu (Жерар Депардьё) !

Au-delà des splendeurs de Moscou et de Saint-Pétersbourg, c’est en s’enfonçant dans la Volga, le Caucase et les républiques autonomes, qu’on découvre les richesses insoupçonnées de la Russie. Alors, quelle sera votre prochaine destination ?

Parlez le russe comme vous l'avez toujours rêvé
Cliquez ici pour commencer
Quelle langue désirez-vous apprendre ?