7 bonnes raisons de découvrir la langue néerlandaise en 2020 !

Les canaux d’Amsterdam, les moulins du Waterland, les couleurs vives de Keukenhof… Les Pays-Bas sont un pays fabuleux ! Sa langue, en revanche, suscite moins de passion. Voici 7 raisons de se mettre au néerlandais en 2020 !
10/05/2020
7 bonnes raisons de découvrir la langue néerlandaise en 2020 !

Enseigné à tous les élèves en Belgique, mais trop souvent oublié des programmes scolaires français, le néerlandais est pourtant une langue qui recèle de nombreuses subtilités. Et si cette année était la bonne occasion de découvrir la langue néerlandaise ? Voici 7 bonnes raisons d’apprendre le néerlandais en 2020 !

Néerlandais ou hollandais ?

Le nom officiel de la langue des Pays-Bas est le « néerlandais ». Le mot vient directement de « Nederland », qui signifie Pays-Bas en néerlandais (« neder », bas en vieux néerlandais et « land », pays). En France, le mot « hollandais » est souvent utilisé comme synonyme, mais est imprécis, la Hollande ne représentant qu’une région du pays.

— Le néerlandais est une belle langue (si !)

Le néerlandais souffre de la même réputation que l’allemand. Ce serait une langue inélégante. Les mots sont souvent longs et semblent imprononçables pour les francophones — la faute à la prolifération de consonnes et de sons gutturaux (ou à une oreille peu habituée !)

Le néerlandais, comme l’anglais, l’espagnol ou l’arabe, dispose d’une poésie propre. Et c’est ce qui fait sa beauté. Prenez le mot gezellig par exemple. Proche du danois hygge, il désigne une atmosphère agréable et détendue. « Partager un repas avec sa famille, c’est gezellig… retrouver des amis dans un bar après le travail un vendredi soir, c’est gezellig… rester à la maison le dimanche à lire ou regarder une série sous la couette, c’est gezellig… », m’expliquait récemment un Utrechtois. Une belle vision de la vie qui donne envie d’en savoir plus sur le néerlandais, non ?

— Le néerlandais est une langue rare

À part l’anglais, l’allemand et l’espagnol, il est parfois possible d’apprendre l’italien, le portugais ou le chinois. Mais à quelques exceptions près, le néerlandais ne figure pas au programme des langues vivantes enseignées à l’école en France ! Et depuis la récente réforme du baccalauréat, il est encore plus difficile de choisir le néerlandais comme LV2 ou LV3.

Même les jeunes Wallons se détournent de son apprentissage. Ils vivent pourtant dans un pays bilingue, où le néerlandais trouve une utilité pratique au quotidien. Pas de doute, le néerlandais est bel et bien une langue rare. On peut s’en désoler… ou au contraire, en profiter pour se distinguer des autres. Exactement comme pour le polonais. Rejoignez la petite communauté de Français qui s’intéressent à la langue de Vondel !

Le néerlandais est une langue utile

Qui dit langue rare, ne dit pas langue inutile. Si l’apprentissage du néerlandais est souvent perçu comme un effort inutile, c’est principalement pour deux raisons :

À cela répondons par deux observations simples :

  • Les Néerlandais ont beau exceller dans l’art de maîtriser la langue de Shakespeare, parler néerlandais aux Pays-Bas vous fera immédiatement gagner la sympathie et l’admiration des habitants.
  • Le néerlandais compte environ 24 millions de locuteurs. Après l’anglais et l’allemand, il s’agit de la 3è langue germanique. 17 millions d’entre eux vivent aux Pays-Bas. Et les 7 millions restants, alors ? Ils se répartissent entre la Belgique, le Suriname, Aruba, Curaçao, et Saint-Martin. Des territoires exotiques parfaits pour les vacances !

— Le néerlandais est une langue symbolique

2020 restera une année marquante pour l’Union européenne, qui a vu partir le Royaume-Uni, l’un de ses plus anciens membres. En 1957, six pays européens marqués par les guerres signent le Traité de Rome et créent la CEE. La France et les Pays-Bas sont deux d’entre eux. Les deux pays sont unis par des liens historiques et culturels majeurs. Pensez au chanteur Dave… ou à André Rieu, Rembrandt, Vincent Van Gogh ou Theo Van Gogh et tous les Néerlandais qui ont marqué la culture du vieux continent.

En 2020, plus que jamais, apprendre la langue de ses voisins européens est une belle preuve d’amitié et d’optimisme pour notre avenir commun. Et la langue d’Érasme, humaniste qui a laissé son nom au programme Erasmus, est malheureusement trop souvent oubliée.

— Le néerlandais ouvre les portes à d’autres langues

Si vous n’apprenez pas le néerlandais pour Amsterdam, faites-le pour Bruxelles, le cœur des institutions européennes ! Le flamand est la langue principale de la Belgique avec plus de 6 millions de locuteurs pour un total de 11 millions de Belges.

Mais saviez-vous que le flamand était considéré comme un dialecte du néerlandais ? Il s’agit de la même langue ou presque, à quelques différences près. Par exemple, le mot frites se dit patat en néerlandais, mais frieten en flamand. Cela n’empêche pas Néerlandais et Flamands de se comprendre parfaitement ! Le néerlandais permet aussi d’apprendre l’afrikaans plus facilement, langue d’Afrique du Sud importée par les colons.

— Le néerlandais n’est pas une langue difficile

En quelque sorte, le néerlandais peut être considéré comme une combinaison de l’anglais et de l’allemand. Si vous parlez une de ces deux langues, voire les deux, vous n’aurez aucun mal à apprendre le néerlandais. Bonne nouvelle : la grammaire est beaucoup plus simple qu’en allemand. Pas de déclinaisons à apprendre ! Et si la prononciation continue à vous intimider, elle est bien plus facile à reproduire que celle du danois. Alors pourquoi pas ajouter ce défi à votre liste de bonnes résolutions pour 2020 ?

Author Headshot
Arnaud Bernier
Arnaud est un ch’ti junkie des langues. À l’âge de dix ans, son exil à la Réunion lui fait prendre conscience de la beauté et de la diversité des cultures. Devenu aujourd’hui blogueur passionné et voyageur insatiable, il est particulièrement fasciné par le monde russophone et rêve parfois de tout plaquer pour élever des ours en Sibérie.
Arnaud est un ch’ti junkie des langues. À l’âge de dix ans, son exil à la Réunion lui fait prendre conscience de la beauté et de la diversité des cultures. Devenu aujourd’hui blogueur passionné et voyageur insatiable, il est particulièrement fasciné par le monde russophone et rêve parfois de tout plaquer pour élever des ours en Sibérie.

Sur le même sujet

« Goedemorgen », « hoi » et autres façons de dire bonjour en néerlandais

« Goedemorgen », « hoi » et autres façons de dire bonjour en néerlandais

Comment se salue-t-on aux Pays-Bas ? Nous allons examiner toutes les différentes manières de dire bonjour en néerlandais (vous verrez, beaucoup de termes sont apparentés avec l’anglais !)
Les 20 verbes néerlandais les plus courants

Les 20 verbes néerlandais les plus courants

Quels sont les verbes les plus importants en néerlandais, comment se conjuguent-ils et comment s’emploient-ils ? Voici notre guide pratique !
7 bonnes raisons de découvrir la langue polonaise en 2020 !

7 bonnes raisons de découvrir la langue polonaise en 2020 !

Sixième langue la plus parlée en Europe, le polonais est souvent oublié dans les cursus scolaires. Voici donc 7 bonnes raisons de vous mettre au polonais l’an prochain.