8 mots néerlandais impossibles à traduire en français

Quand on vit à l’étranger, on se rend vite compte que certains mots, certains concepts, manquent à notre langue natale. Le néerlandais en compte pas mal : voici une petite sélection de mots très pratiques à adopter de toute urgence !
8 mots néerlandais impossibles à traduire en français

Toute personne qui a déjà expliqué à un étranger avec un peu (trop ?) d’enthousiasme que, chez nous, à 16 heures on fait son goûter ne pourra que le confirmer : lorsque l’on vit dans un autre pays, on se rend vite compte que certains mots français bien pratiques n’ont pas forcément d’équivalent dans toutes les langues.

Et vice versa, on se rend également compte que certains mots, intraduisibles, manquent à la langue française. Des mots désignant la réalité d’autres cultures locales et qu’on serait bien embêtés de devoir traduire… Aux Pays-Bas, ces mots intraduisibles sont légion. Voici donc une petite sélection de huit mots néerlandais impossibles à traduire en français !

8 mots néerlandais intraduisibles en Français, illustrés par Clémentine Latron

 

Gezellig

Quand on arrive aux Pays-Bas, gezellig est l’un des premiers mots néerlandais que l’on vous apprend. D’abord parce que tout Batave normalement constitué l’utilise minimum trois fois par jour, mais aussi parce qu’il est difficile – et donc très rigolo – à faire prononcer à un étranger. Proche du cosy anglais ou du hygge danois, l’adjectif gezellig désigne le sentiment de bien-être inhérent à ce qu’il qualifie. Et tout peut être gezellig : un café, une personne, un dîner entre amis… Compliqué à traduire, c’est l’un des mots néerlandais les plus faciles à employer !

Lekker

Dans la série des mots multi-usages, lekker peut aussi bien s’appliquer à de la nourriture (délicieux) qu’à une personne (agréable, voire sexy) ou une situation (« Ga lekker zitten » signifiant par exemple « Installez-vous confortablement »). À noter : lorsqu’il s’agit de nourriture, lekker bénéficie de son propre geste, mimant l’arrondi de la joue avec la main – geste qui pourrait passer en France pour une menace de gifle. Certains Néerlandais l’ont appris à leurs dépens !

Uitbuiken

De buik (ventre) et uit (dehors, à l’extérieur). Le verbe uitbuikenqui devrait exister dans toutes les langues, désigne le fait de se détendre – tout ventre dehors, donc – après un bon repas. Déboutonnage de pantalon optionnel !

Uitwaaien

De waaien (souffler) et uit (dehors, à l’extérieur). Le verbe uitwaaien désigne le fait de sortir prendre l’air, faire une balade pour se vider la tête – avec l’image du vent qui emporte les soucis.

Ijsberen

De ijsbeer (ours polaire). Le verbe Ijsberen désigne le fait de faire les cent pas parce que l’on est stressé ou que l’on s’ennuie – l’expression vient du comportement des ours polaires en captivité.

Uitzieken

De ziek (malade) et uit (dehors, à l’extérieur). Toute personne ayant déjà été malade aux Pays-Bas ne pourra que témoigner du large emploi de ce verbe par les médecins néerlandaisUitzieken signifie, en gros, attendre que la maladie s’en aille toute seule, sans médicaments – il s’agit de se reposer jusqu’à ce que l’on soit guéri.

Natafelen

De na (après) et tafel (table), le verbe natafelen désigne le fait de rester à table pour discuter et profiter de l’ambiance et de la compagnie bien après la fin du repas.

Verregenen

Utilisé pour décrire le fait de se faire tremper jusqu’aux os par la pluie, le verbe verregenen s’avère très utile aux Pays-Bas où une averse n’est jamais une excuse pour ne pas sortir de chez soi !

Parlez néerlandais comme vous l'avez toujours rêvé
Cliquez ici pour commencer
Quelle langue désirez-vous apprendre ?