Quelle langue désirez-vous apprendre ?Right Arrow
Apprenez une langue où et quand vous voulez

Comment bien utiliser le mode impératif en français… et dans les autres langues ?

Souvent utilisé à l’oral, le mode impératif est parfois compliqué à assimiler. Comment bien utiliser l’impératif en français… et dans les autres langues ?
Comment bien utiliser le mode impératif en français… et dans les autres langues ?

Le mode impératif est une forme quotidiennement utilisée par les francophones. Et pourtant ! Plus souvent utilisée à l’oral qu’à l’écrit, la forme impérative est parfois un peu malmenée. Alors, comment bien utiliser l’impératif en français, mais aussi en espagnol, en anglais, et en italien ? C’est ce que nous vous proposons de revoir aujourd’hui. Allez, reprenons ensemble l’impératif !

Qu’est-ce que le mode impératif ?

Rien à voir avec Sissi l’impératrice ! Le mode impératif est celui que vous utilisez lorsque vous donnez un ordre ou un conseil à quelqu’un

Les 2Be3 le chantaient, souvenez-vous : Donne, donne un sens à ta vie, oublie ce qu’on t’a appris ! Mais aussi Lucienne Boyer, qui suppliait : Parlez-moi d’amour ! Il paraît aussi que Jésus l’aurait utilisé (ou du moins c’est ainsi qu’on l’a traduit) : Aimez-vous les uns les autres.

Plus proche de nous, le mode impératif est largement utilisé par les parents pour faire preuve d’autorité : Fais pas-ci, fais pas ça ! Rangez vos chambres, débarrassez la table, brossez-vous les dents, éteignez la lumière ! 

On utilisera également l’impératif dans un cercle amical. Quel meilleur moyen de prodiguer un conseil amoureux que de le suggérer sur le mode impératif : Vas-y, invite-le à boire un verre ! Ne lui réponds pas avant demain ! Quitte-le ! Fais-moi confiance, oublie-le.
Enfin, c’est bien sûr le mode qu’utilisent nos professeurs durant toute notre scolarité, que ce soit dans les énoncés de contrôles : conjuguez le verbe accueillir à l’impératif.

Ou dans les salles de classe parfois pour annoncer les mauvaises nouvelles : Allez, sortez une copie double !…

Du bon usage de l’impératif en français 

“Le verbe lire ne supporte pas l’impératif. Aversion qu’il partage avec quelques autres: le verbe «aimer»… le verbe «rêver»…” Daniel Pennac

C’est une jolie tirade de Daniel Pennac, mais à ne pas prendre au mot. 

La règle de l’impératif

En réalité, la règle de l’impératif est plutôt simple en français ! Tout d’abord, il faut noter que l’impératif ne se conjugue qu’à trois personnes :

  • La deuxième personne du singulier, tu
  • La première personne du pluriel, nous
  • La deuxième personne du pluriel, vous. 

La suite dépend du groupe auquel appartient le verbe que vous souhaitez conjuguer.Souvenez-vous, on distingue trois groupes de verbes en français :

  • Premier groupe : les verbes terminant en -er
  • Deuxième groupe : les verbes terminant en -ir
  • Troisième groupe : globalement, tous les autres verbes

Dans le cas du deuxième et du troisième groupe, la règle est plutôt simple :
– à la deuxième personne du singulier, le verbe se conjugue comme au présent de l’indicatif, et prend donc un -s à la fin.
Exemple : Prendre devient : Prends ton sac !
Partir devient : Pars ! 

Dans le cas du premier groupe, même si c’est la deuxième personne, la conjugaison suit la forme de la celle de la première personne du singulier au présent de l’indicatif. Autrement dit qui finit en -e : 

Le verbe chanter devient Chante !

Le verbe s’envoler devient : Envole-toi !

Par exemple, si on prend le titre du film Va, vis et deviens ! On retrouve les formes impératives des verbes aller, venir et devenir.

Aller appartient au premier groupe, il prend donc une forme sans -s. Venir et devenir eux, prennent le -s, comme tout verbe du troisième groupe.

Effectivement, lorsque le verbe conjugué à l’impératif est suivi immédiatement  de “en” et/ou de “y”, alors on ajoute un -s, après le -e, même si c’est un verbe du premier groupe. 

L’exception la plus couramment utilisée étant Vas-y ! (versus va ! dans sa forme impérative normale).

Pour les formes plurielles, il n’y a pas de différence entre les groupes : le verbe se conjugue comme au présent de l’indicatif
Nous nous promenons dans les bois, devient Promenons-nous dans les bois !

Vous vous taisez ou je me fâche se transforme en Taisez-vous ou je me fâche !

Venez ou partez ! Abandonnez le navire ! etc

Les exceptions à l’impératif (il en faut !)

Et ce serait bien étonnant de la part de la langue française si nous n’avions pas quelques exceptions… Les coupables sont les trois verbes suivants : 

  • être : sois, soyons, soyez
  • avoir : aie, ayons, ayez
  • savoir : sache, sachons, sachez

Pronoms et forme impérative

Un dernier point important concerne la place des pronoms lorsqu’on utilise le mode impératif : ils suivent toujours le verbe et lorsqu’il y a en deux, le COD a toujours la priorité sur les autres pronoms.

Prenons par exemple la phrase suivante : Chante-la-moi !
On se pose la question : chanter quoi ? “la” pour la chanson.

Et ce, SAUF si le COD est “en”, auquel cas il perdra la place prioritaire et se placera en deuxième position.

Par exemple : Sers-moi-en encore ! 
Sers quoi ? “En”, mais dans ce cas on le place après le “moi” même s’il est COI. 

Enfin, vous avez noté qu’on met des tirets entre le verbe et ses pronoms qui sont placés après lui !

C’est parti : conjuguez à l’impératif !

Le mode impératif en espagnol : imperativo

En espagnol aussi, il ne nous reste plus que deux formes à l’impératif : la deuxième personne au singulier et au pluriel, et vosotros. Mais comme en français, la conjugaison prend souvent une forme irrégulière, et dépend du groupe auquel appartient le verbe en question.

La règle générale en espagnol est la suivante :

Pour la deuxième personne du singulier : il faut se baser sur la forme de l’indicatif présent à laquelle on enlève la terminaison en -s.
Au pluriel, cette fois on se base sur l’infinitif du verbe, puis on remplace le -r final par un -d.

Globalement, on retrouve donc les terminaisons suivantes :

  • verbes finissants en -ar : on a le radical + a / + ad 
  • verbes finissants en -er, alors c’est le radical + e / + ed 
  • verbes finissants en -ir, cette fois on a le radical + e / + id.

Exemples : 

  • Baila conmingo ! qui signifie Danse avec moi, et qui pourrait faire référence à une chanson que vous connaissez, oui.
  • Piensa an mi ! (Pense à moi) magnifiquement interprétée dans le titre de Luz Casal
  • Bailad juntos ! (Dansez ensemble !)

Attention cependant, la forme impérative en espagnol est bien utilisée pour exprimer un ordre ou un conseil, mais pas la défense ou l’interdiction ! Dans ces cas-là, on utilisera le subjonctif présent.

  • Baila se transforme alors en no baile
  • Bailad devient no bailéis.

💡 Retrouvez nos fiches de conjugaison sur le Babbel Magazine

L’impératif en allemand : imperativ

À vrai dire, l’utilisation du mode impératif est assez simple dans la langue de Goethe. On retrouve trois personnes, équivalentes aux tu (du), nous (wir), vous (sie) ; auxquels on ajoute la forme de politesse (Sie). 

Pour l’allemand, à la deuxième personne du singulier, il faut garder la racine du verbe, et enlever la terminaison. 

Par exemple, on a Du fragst, qui devient : Frag !
Attention, parfois, on ajoute un -e, notamment lorsque la terminaison termine par -d-,-t,-ig, pour des raisons de prononciation !

Pour la deuxième personne du pluriel, c’est facile : la forme est la même qu’au présent de l’indicatif.

  • Ihr kommt : Kommt !
  • Ihr singt : Singt !

Et comme quoi, l’allemand, c’est facile : pour la forme de politesse Sie, il suffit d’inverser le verbe et le sujet. 

  • Sie trinken devient Trinken Sie !

L’impératif en anglais : imperative

Un peu comme l’impératif en allemand, la conjugaison de l’impératif en anglais consiste, lorsqu’on est à la deuxième personne, à prendre la base verbale du verbe sans y ajouter de terminaison. 

Pour la première personne du pluriel en revanche, on ajoute “let’s” devant le verbe ! 

Exemples :

  • Play your role !
  • Let’s play our roles !
  • Play your roles ! (pluriel)

Attention : lorsqu’on utilise la forme négative de l’impératif en anglais, on ajoute Don’t devant le verbe à la deuxième personne du pluriel et du singulier. Et on ajoute “not” entre let’s et le verbe en question.

Exemples :

  • Let’s not be mistaken !
  • Don’t forget your purse !

L’impératif en italien : imperativo presente

Sans mauvais jeux de mots, la forme impérative en italien, ça se corse ! On n’a plus trois mais cinq personnes qui se conjuguent à l’impératif : tu, lui, noi, voi, loro.

Pour autant, la logique est la même qu’en français, avec les trois groupes de verbes pour lesquels chacune de ces cinq formes a sa propre déclinaison.

Par exemple :
Premier groupe (infinitif en –are), par exemple avec le verbe cucinare (cuisiner) qui parle bien à nos confrères gastronomes :

  • cucina
  • cucini
  • cuciniamo
  • cucinate
  • cucinino

Cuisine-moi des pâtes s’il-te-plait (un ordre qui peut s’avérer utile en IIalie) se dit donc : Cucinami la pasta per favore !

Les deuxièmes et troisièmes groupes ont également leur propre conjugaison.

Prenons par exemple le verbe lire, leggere :

  • leggi
  • legga
  • leggiamo
  • leggete
  • leggano

Exemple : Prima di farlo, leggi questo. (Avant d’en décider, lisez ceci !)

Venire
(venir, verbe du troisième groupe)

  • vieni
  • venga
  • veniamo
  • venite
  • vengano

Exemples :

  • Dai, venite con noi! qui signifie Allez, venez avec nous !
  • et le célèbre : Andiamo ! qui signifie allons-y !

Petite particularité de l’italien : à la forme négative, la terminaison est la même, sauf pour le tu, qui prend une forme à l’infinitif ! 

Et évidemment, comme en français, les auxiliaires être et avoir ne peuvent pas faire comme tout le monde, et possèdent leurs propres formes impératives. Mais c’est aussi le cas des verbes andare, dare, stare, dire, fare, sapere… Comme quoi, l’exception n’est pas forcément française !

La politesse avant tout !

Si vous savez bien maintenant donner des ordres dans toutes ces langues, n’oubliez pas que la courtoisie et la politesse sont tout de même recommandées ! Voici un petit lexique, car un “s’il-vous-plaît” est toujours le bienvenu, quelle que soit la langue que vous parlez ! 😉 

  • Anglais : Please
  • Espagnol : Por favor
  • Italien : Per favore, Per piacere
  • Allemand : Bitte ou bitte schön

À vous de compléter la suite !

Apprenez une nouvelle langue avec Babbel
Author Headshot
Aline Franconnet
Élevée à la baguette fraîche et au beurre salé, Aline a pris un jour ses cliques et ses claques pour aller voir ce qu’il se passait par-delà les frontières de la Bretagne. D’Édimbourg à Atlanta en passant par Lyon, Aix-en-Provence et Paris, c’est finalement à Berlin qu’elle a fini par poser ses valises. Depuis, elle profite de la folie douce berlinoise en entretenant sa collection de collants et de livres sur la méditation et la cuisine vegan. Suivez-moi sur Twitter !
Élevée à la baguette fraîche et au beurre salé, Aline a pris un jour ses cliques et ses claques pour aller voir ce qu’il se passait par-delà les frontières de la Bretagne. D’Édimbourg à Atlanta en passant par Lyon, Aix-en-Provence et Paris, c’est finalement à Berlin qu’elle a fini par poser ses valises. Depuis, elle profite de la folie douce berlinoise en entretenant sa collection de collants et de livres sur la méditation et la cuisine vegan. Suivez-moi sur Twitter !

Sur le même sujet

Conjugaison : les 20 verbes les plus utilisés en anglais

Conjugaison : les 20 verbes les plus utilisés en anglais

Vous voulez savoir quels sont verbes les plus utilisés en anglais ? Comment les conjuguer et comment les utiliser dans une phrase ? Nous vous avons concocté un petit guide pratique.
Avec ou sans accord ? L’accord du participe passé dans tous ses états

Avec ou sans accord ? L’accord du participe passé dans tous ses états

Comment bien accorder le participe passé avec les auxiliaires être et avoir en français ? Découvrez tous nos conseils pour maîtriser une des règles grammaticales les plus trompeuses de la langue française !
Grammaire : comment apprivoiser les phrasal verbs en anglais ?

Grammaire : comment apprivoiser les phrasal verbs en anglais ?

Les anglophones les utilisent constamment et il est temps que vous vous y mettiez aussi. Apprenez les 4 types de « phrasal verbs » et vous pourrez ainsi les utiliser correctement. Never give up !