7 bonnes raisons de découvrir la langue polonaise en 2020 !

Sixième langue la plus parlée en Europe, le polonais est souvent oublié dans les cursus scolaires. Voici donc 7 bonnes raisons de vous mettre au polonais l’an prochain.
Author's Avatar
7 bonnes raisons de découvrir la langue polonaise en 2020 !

Sixième langue la plus parlée d’Europe, la langue polonaise reste pourtant étrangement absente du cursus scolaire français. Une langue trop compliquée, pas assez répandue… Vraiment ? Chez Babbel, nous proposons l’apprentissage du polonais, car nous sommes convaincus du contraire.

Vous souhaitez découvrir une nouvelle langue en 2020 ? Voici 7 bonnes raisons de vous mettre au polonais l’année prochaine !

1. La langue polonaise, une rareté au cœur de l’Europe

Commençons par une précision géographique importante. La Pologne est un pays d’Europe centrale… et non un pays de l’Est. Pourquoi le préciser ? Parce que cette conception erronée, qui fait de la Pologne un pays éloigné, participe au désintérêt pour sa langue. Or, Paris ne se situe qu’à 1 500 kilomètres de Varsovie, soit 200 km de plus que Madrid, et seulement 100 km de plus que Rome !

La singularité de la Pologne, c’est surtout sa situation au cœur de l’Europe. Pont entre l’Europe de l’Ouest (Allemagne), de l’Est (Ukraine et Biélorussie) et du Nord (Lituanie), la Pologne est à la croisée des cultures. Paradoxalement, malgré sa position centrale, le polonais reste une langue rare. Imaginez tous les avantages qu’il pourrait y avoir à faire partie des rares étrangers à parler cet idiome…

2. Le polonais, l’autre langue slave

Le polonais fait partie des langues slaves, une famille qui compte près de 400 millions de locuteurs. Le russe seul en recense plus de la moitié. C’est d’ailleurs souvent l’unique langue slave qui intéresse les Occidentaux.

De fait, la langue polonaise n’est que la deuxième langue slave, et n’est pas seulement parlée en Pologne. Sur les 60 millions de locuteurs, 40 millions seulement vivent en Pologne. Le tiers restant se répartit principalement entre les États-Unis, l’Allemagne, le Brésil et même la France.

Alors que le russe est une langue slave orientale, le polonais est une langue slave occidentale, proche du tchèque et du slovaque. Autrement dit, vous mettre au polonais vous permettra de comprendre en partie ces autres langues même sans les avoir étudiées.

3. Une langue à la beauté sous-estimée

To jest piękny język!(« C’est une belle langue ! »)

Comment rester indifférent face à l’esthétisme du polonais ? Le parfait équilibre entre sons durs et doux et la richesse des consonnes alternant avec celle des voyelles laissent rarement insensibles ceux qui entendent du polonais pour la première fois. Et ce n’est rien comparé à la construction de la langue, ses structures grammaticales et sa syntaxe originale.

Si la langue polonaise est réputée pour sa beauté, c’est aussi pour ses expressions poétiques. En voici deux pour vous donner un petit aperçu :

  • Czuć do kogoś miętę” (« ressentir de la menthe pour quelqu’un » en français) signifie « être attiré par une personne ».
  • Myśleć o niebieskich migdałach” (« penser à des amandes bleues » en français), une bien jolie façon de dire que l’on rêvasse.

Les mois de l’année sont eux aussi particulièrement créatifs. Janvier se dit Styczeń  – du verbe stykac  qui signifie « rejoindre » — le mois faisant la jonction entre deux années. Quant à Kwiecień (avril), il dérive de kwiecie (fleurs). La beauté de la langue polonaise serait presque une raison suffisante pour l’apprendre. Après tout, si ça l’est pour l’italien, pourquoi pas pour le polonais ?

4. Un pays magnifique à explorer

Nous l’avions élue une de nos 10 destinations immanquables pour 2019. La plupart des étrangers limitent leur voyage en Pologne à un week-end à Cracovie. Une ville à l’architecture certes remarquable entre rues pavées, châteaux et bons restaurants, mais le pays a bien plus à offrir.

Les touristes se font plus rares à Varsovie, la dynamique capitale du pays. Et que dire de Zakopane, nichée dans les Carpates, des forêts de Podlachie, des églises de Wrocław ou encore du charme maritime de Gdańsk, la « perle de la Baltique » ?

L’anglais peut suffire pour visiter Cracovie, mais quelques notions de polonais seront les bienvenues pour poursuivre le périple vers d’autres régions. Et goûter ainsi à la convivialité authentique du pays.

Un dzień dobry (bonjour), jak się masz? (comment allez-vous ?), dziękuję (merci) ou un jestem Francuzem i uwielbiam Polskę (je suis Français et j’adore la Pologne) vous aidera à récolter des sourires sur votre chemin. Et peut-être même à partager quelques pierogi, un morceau de makowiec ou un verre de Żubrówka, la fameuse vodka polonaise à l’herbe de bison.

5. Un pays moderne, loin des clichés

La Pologne est un pays moderne, qui a déjà semé depuis longtemps le pays à la traîne qu’on imagine parfois du côté ouest de l’Europe. Les gratte-ciels poussent à Varsovie, les opportunités économiques sont bien présentes et de nombreux investisseurs étrangers parient sur le potentiel polonais.

Découvrir la langue polonaise en 2020 pourrait vous aider à donner un tournant inattendu à votre carrière !

6. Une culture monumentale à apprécier en polonais

Pays natal de Frédéric Chopin, la Pologne nourrit un lien privilégié avec la France depuis longtemps. Raison de plus de vous mettre au polonais ! En prime, vous pourrez mieux apprécier la culture de ce beau pays.

Les cinéphiles se plongeront dans le passé de la Pologne en regardant en version originale les films Człowiek z marmuru ou Ziemia obiecana d’Andrzej Wajda. Même Netflix s’y est mis avec sa série originale 1983.

Côté littérature, la Pologne n’est pas en reste avec 6 prix Nobel. Le dernier en date a été décerné cette année même à Olga Tokarczuk, célèbre pour son recueil de nouvelles Bieguni, que l’on peut traduire par « fugitifs » ou « vagabonds » en français.

Une œuvre qu’il est vivement conseillé de savourer en polonais. Sans parler des poètes Czesław Miłosz et Wisława Szymborska qui font la fierté de leur nation.

7. Le polonais, pas si difficile que ça !

Finissons-en pour de bon avec ce cliché injustifié : la langue polonaise n’est pas difficile à apprendre. Il est vrai que la grammaire et les déclinaisons ne s’apprennent pas en une nuit… mais c’est le cas de toutes les langues ! Le polonais est plus facile d’accès qu’on ne le croit, en particulier si on le compare aux autres langues slaves.

D’abord, la langue polonaise utilise l’alphabet latin. Cela est dû à l’influence majeure de la religion catholique en Pologne, à la différence des autres pays slaves, majoritairement orthodoxes, qui utilisent l’alphabet cyrillique.

Si l’alphabet polonais est proche de l’alphabet latin, il comprend néanmoins quelques lettres qui lui sont propres… mais qui ne sont pas compliquées à retenir pour autant :

  • le « Ć » se prononce comme le tch de match
  • le « Ś » se prononce comme le ch de chat
  • le « Ź » se prononce comme le j de jour
  • le « Ł » se prononce comme le w de week-end
  • le « Ń » se prononce comme le gn de soigner
  • le « Ó » se prononce comme le ou de loup

Le polonais est une langue phonétique : elle se prononce comme elle s’écrit. On ne peut pas en dire autant du français. Le polonais ne comporte aucun article et compte seulement 3 temps contre… 17 en français ! De quoi rendre les conjugaisons nettement plus agréables.

Enfin, bien qu’il s’agisse d’une langue slave distincte de la langue romane qu’est le français, le polonais est une langue indo-européenne au même titre que celle de Molière. Cela la rend plus abordable que d’autres langues européennes isolées telles que  le basque, le hongrois ou le finnois. Alors, qu’attendez-vous pour vous mettre au polonais en 2020 ?

Parlez polonais comme vous en avez toujours rêvé
Je découvre Babbel gratuitement
Quelle langue désirez-vous apprendre ?