La langue de Cervantès insolite : l’espagnol en 12 anecdotes !

Apprendre l’espagnol avec Babbel, c’est déjà une excellente idée. Il est temps pour vous d’en apprendre plus sur la langue de Cervantès… grâce à ces 12 anecdotes illustrées !
La langue de Cervantès insolite : l’espagnol en 12 anecdotes !

Le point commun entre une liste de fromages vieille de plus d’un millénaire, le pape, une pomme de terre et une quantité record de syllabes prononcées par seconde ? C’est la langue de Cervantès et de Christophe Colomb, de Pablo Picasso et de Pedro Almodóvar, de Pablo Neruda et de la Casa de Papel : l’espagnol, donc. Et au cas où la perspective des chouettes cours de Babbel n’ait pas encore suffi à vous convaincre de franchir le pas, ces 12 anecdotes illustrées sur la langue espagnole vous décideront-elles de plonger sans plus attendre dans l’apprentissage de la deuxième langue la plus parlée dans le monde !

Clémentine Latron illustre 12 anécdotes insolites sur la langue de Cervantès. Découvrez-les sur le Babbel Magazine !

#1 – Le tout premier texte en espagnol : une liste de fromages écrite par un moine vers l’an 975

Il s’agit plus exactement d’un inventaire effectué par le moine en charge des denrées du monastère San Justo y San Pastor, dans le village de La Rozuela. Il y consigne les fromages consommés par la communauté. Ce texte conservé dans la cathédrale de León est appelé Nodicia de Kesos (littéralement “Liste de fromages”). Pour le mystère et le romantisme, on repassera.

#2 – La langue de Cervantès est la langue la plus rapide au monde 

Du moins si l’on en croit une étude menée par l’Université de Lyon, qui fit lire à cinquante-neuf personnes le même texte à voix haute et dans sept langues différentes. La rapidité d’une langue se mesure à la quantité de syllabes que peut prononcer un locuteur moyen par seconde. Et si vous avez essayé de suivre une discussion animée entre hispanophones, vous ne pourrez qu’acquiescer.

#3 – L’espagnol est parlé sur 5 continents… et même en Antarctique 

Langue officielle de ving-et-un pays, la langue espagnole est parlée sur cinq continents différents ! En Europe, tout d’abord, avec l’Espagne, en Amérique, avec tous les pays d’Amérique centrale et d’Amérique du sud à l’exception du Brésil (où il est cependant la seconde langue de beaucoup), en Afrique sur les îles de Ceuta et Melilla, aux Canaries, en Guinée Équatoriale et dans le Sahara occidental, en Océanie sur l’Île de Pâques, et enfin en Antarctique, où l’on parle espagnol dans les petites localités chiliennes de Fortín Sargento Cabral et Villa La Estrella !

#4 – La petite souris espagnole a un nom :  El Ratoncito Pérez.

Chez nous, elle est anonyme, mais en Espagne, elle s’appelle El Ratoncito Pérez. Au Mexique, au Guatemala, au Pérou et au Chili, il s’agit du Ratón de los Dientes (la Souris des Dents), tandis qu’en Argentine, au Venezuela, en Uruguay et en Colombie, on le connaît simplement sous le nom d’ El Ratón Pérez.

#5 – Avec le latin, l’arabe est la langue ayant eu la plus grosse influence historico-culturelle sur l’espagnol

La conquête arabe en Espagne a laissé des traces (en même temps elle a duré près de neuf siècles) : la langue de Cervantès comprend en effet près de 4 000 mots d’origine arabe comme azúcar (sucre), aceituna (olive), arroz (riz) et almohada (oreiller), soit 8 % du vocabulaire espagnol total.

#6 – Jusqu’en 1994, l’alphabet espagnol officiel comptait deux lettres de plus qu’aujourd’hui !

Jusque-là, la lettre CH et la lettre LL faisaient en effet partie de l’alphabet et du dictionnaire. Mais en 1994, l’Académie royale espagnole (Real Academia Española, ou RAE) décide de les éliminer car il ne s’agit pas de lettres en soi mais de digrammes, un assemblage de deux signes. L’alphabet espagnol compte cependant toujours vingt-sept lettres, une de plus que l’alphabet français, grâce au bien connu ñ.

#7 – Le tilde, l’accent que l’on trouve sur le n en espagnol (ñ) était à l’origine un petit n placé au-dessus d’un autre n. 

Avec le temps, ce petit n a fini par s’aplatir pour arriver à la forme qu’on lui connaît aujourd’hui, mais à l’origine il s’agissait tout simplement d’une abréviation : lorsque deux “n” se suivaient comme dans “anno”, les copistes (qui avaient sûrement la flemme) en mettaient un, plus petit, au-dessus de l’autre pour gagner du temps et économiser l’encre.

#8 – Dans la langue de Cervantès, les noms des membres des familles royales européennes sont traduits

Devinette : quel est le lien entre Elizabeth II et Isabel II ? Ce sont une seule et même personne : la Reine d’Angleterre. Les Espagnols traduisent en effet les noms des membres des familles royales européennes… Allez, on vous laisse deviner qui sont Catalina Middleton, Carlo de Inglaterra, ou encore Guillermo Alejandro de Holanda – c’est cadeau !

#9 – En Espagne, les noms de famille sont doubles

En Espagne, on porte traditionnellement un nom de famille… double. Le premier nom de famille est le premier nom de famille du père et le second le premier nom de famille de la mère. Ça suit derrière ? Par exemple, si monsieur Calderón Fernandez et madame López Ortega ont un petit Felipe, il s’appellera Felipe Calderón López. Il ne reste plus qu’à espérer que vos parents n’aient pas le même premier nom de famille…

#10 – En 2050, les USA pourraient devenir le pays comptant le plus grand nombre de locuteurs hispanophones au monde

Il y a actuellement aux Etats-Unis 45 millions de locuteurs de l’espagnol, ce qui fait du pays  le deuxième pays au monde derrière le Mexique en termes de locuteurs de l’espagnol. On s’attend même à ce qu’il devienne le premier d’ici 2050. C’est Trump qui va être content.

#11 – En espagnol, le genre grammatical est primordial

Comme le français, la langue espagnole a deux genres : masculin et féminin. Deux genres qu’il vaut mieux ne pas confondre, au risque de créer des situations inconfortables. Pour donner un exemple tout bête mais qui peut tout changer, “El Papa” signifie “le Pape,” alors que  “la papa” veut dire “la patate”.

#12 – Sur l’île de La Gomera, aux Canaries, on parle le Silbo…ou plutôt, on le siffle.  

Le silbo (« sifflement » en espagnol) est le nom du langage sifflé toujours utilisé par les habitants de l’île hispanophone de La Gomera, aux Canaries. Il s’agit de l’un des rares langages au monde uniquement constitué de sifflements, et il s’agit en fait de la transcription en sifflements du castillan parlé à la Gomera. La portée de ces sifflements peut atteindre huit à dix kilomètres… Qui a besoin de la wifi ? 

Commencez aujourd'hui !
Author Headshot
Clémentine Latron
Traductrice, illustratrice et rédactrice voyage, Clémentine est également une globe-trotteuse incontrôlable, une incorrigible maladroite et une championne incontestée du carton de déménagement depuis son plus jeune âge. Après avoir trimballé ses valises dans 13 villes de 4 pays différents, c’est sur les canaux d’Amsterdam qu’elle a fini par les poser et qu’elle tente depuis trois ans de dompter le néerlandais. Retrouvez également ses aventures sur sa page Facebook !
Traductrice, illustratrice et rédactrice voyage, Clémentine est également une globe-trotteuse incontrôlable, une incorrigible maladroite et une championne incontestée du carton de déménagement depuis son plus jeune âge. Après avoir trimballé ses valises dans 13 villes de 4 pays différents, c’est sur les canaux d’Amsterdam qu’elle a fini par les poser et qu’elle tente depuis trois ans de dompter le néerlandais. Retrouvez également ses aventures sur sa page Facebook !

Sur le même sujet

15 “fun facts” sur la langue anglaise

15 “fun facts” sur la langue anglaise

Connaissez-vous l’origine du mot goodbye ? Quelle est la langue officielle des États-Unis ? Découvrez sans plus attendre 15 anecdotes illustrées sur la langue anglaise, approuvées par Shakespeare lui-même !
Semaine de la francophonie : découvrez la langue de Molière illustrée en 15 « fun facts » !

Semaine de la francophonie : découvrez la langue de Molière illustrée en 15 « fun facts » !

La langue française, vous la comprenez probablement puisque vous lisez ces lignes. Mais la connaissez-vous… vraiment ? Vérifiez vos connaissances et découvrez la langue de Molière comme vous ne l’avez jamais vue grâce à notre infographie originale !
Les secrets du point d’interrogation et d’exclamation en espagnol

Les secrets du point d’interrogation et d’exclamation en espagnol

Vous avez remarqué que la ponctuation espagnole des exclamations et des interrogations à des particularités surprenantes ? Pourquoi l’espagnol est-il la seule langue qui utilise les signes d’ouverture ? Nous vous en dévoilons la raison et comment, quand et où les utiliser.