Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Cette année, j’apprends une 16ème langue

Aux côtés de son frère jumeau Matthew, Michael Youlden a appris plus d’une douzaine de langues depuis ses huit ans. Alors quand il s’agit de prendre la résolution d’en apprendre une de plus, autant dire que Michael est de bon conseil.

La nouvelle année, c’est l’occasion de se donner de nouveaux buts, de réaliser de nouveaux rêves… et c’est aussi le moment où l’on se montre plein de détermination pour mettre ses plans en oeuvre. Qu’il s’agisse d’économiser pour le voyage de sa vie, d’enfin aménager la pièce vacante ou de se mettre à l’italien, il n’y a pas meilleur moment que le 1er janvier pour décider de ce que vous entreprendrez en 2016. Pour ma part, j’ai décidé d’apprendre le cornique et le bengali, et d’entretenir les langues que j’étudie en ce moment (le hongrois et l’albanais). J’ai déjà hâte de me plonger dans le premier de mes deux livres en cornique : Kernewek mar plek! (Cornique, s’il vous plaît !) et dans mon manuel allemand de bengali, intitulé Lehrbuch des Bengalischen (Manuel de bengali). Évidemment, une résolution pour la nouvelle année ne signifie pas forcément qu’il faille s’y attaquer dès janvier, mais je pense tout de même que commencer en début d’année confère un avantage psychologique. Se baser sur une date marquante permet de mieux mesurer ses progrès, de se faire un calendrier. Ainsi, mon but est de terminer le chapitre 20 de Kernewek mar plek! fin mars, ce qui représente un peu moins de sept chapitres par mois. On le sait tous, les bonnes résolutions sont connues pour n’être pas tenues. Après quelques semaines on les jette aux oubliettes, on les dénigre en plaisantant ou on les enfouit carrément dans l’inconscient pour éviter d’avoir à se confronter avec son propre manque de persévérance. Je les ai moi-même vécues de la sorte, et j’imagine que c’est pour tout le monde le cas. Cependant, même si je n’ai pas toujours suivi mes bonnes résolutions par le passé, je pense qu’il est absolument indispensable, pour réussir, de se faire un programme, même très vague. Alors sortez l’agenda que vous avez reçu à Noël et commencez à noter les moments de la journée pendant lesquels vous avez du temps pour l’étude. Surtout, pensez à un calendrier qui soit réalisable, restez raisonnable lorsque vous vous fixez vos objectifs : inutile de réserver deux heures à l’espagnol tous les mercredi si vous savez déjà que vous ne pourrez y accorder qu’une demi-heure maximum. Le secret de la réussite, ce sont des sessions courtes, mais efficaces et régulières.

Beaucoup d’entre vous ont déjà choisis leurs bonnes résolutions, et je suis sûr que certains se sont décidés à apprendre une nouvelle langue…et se demandent peut-être encore laquelle. Les gens disent parfois : « Tu devrais apprendre le chinois, comme ça tu auras du travail toute ta vie », ou encore : « Apprends l’espagnol, c’est parlé partout de nos jours ! ». De mon point de vue, toutes les langues valent le coup d’être apprises. Mes choix sont motivés uniquement par l’intérêt et la curiosité : le cornique ressemble au gaélique irlandais, l’une de mes langues maternelles ; le breton m’a toujours fasciné. Tout comme le gaélique irlandais, le cornique est une langue très ancienne et qui connaît depuis quelques années un regain d’intérêt, ce qui est très appréciable. On raconte que son dernier locuteur natif est mort à la fin du XVIIIème siècle, mais que la langue a continué à vivre sous différentes formes. Les vidéos des « Cornish Oafs » (« Les balourds corniques »), deux jeunes loufoques qui enseignent le cornique sur YouTube, m’ont donné encore plus envie de découvrir le kernewek. Internet est devenu une ressource incroyable pour tous les débutants en langue : dictionnaires en ligne, tutoriels vidéo, forums et cours complets, autant de matériel pédagogique accessible et qui facilite énormément l’apprentissage. L’enseignement interactif et autoguidé des langues a connu une avancée remarquable depuis le temps où mon frère et moi avons commencé à donner des cours de portugais.

En ce qui concerne le bengali, même s’il s’agit d’une langue indo-européenne, ce sera la première langue non parlée en Europe que j’apprendrai - l’hébreu mis à part. Cela signifie apprendre un nouvel alphabet (le sixième le plus utilisé au monde). J’ai toujours voulu m’aventurer au-delà des limites des langues européennes. Et après avoir regardé un documentaire sur le Bangladesh, j’ai décidé qu’il n’y avait pas meilleur moment pour s’y mettre que…maintenant ! Mes livres n’attendent que d’être ouvert, le lecteur CD est déjà prêt pour la lecture. Les amateurs des nouvelles technologies et autres fans d’applications en tous genres seront ravis d’apprendre qu’il n’y a jamais eu autant d’outils interactifs disponibles pour qui a pris l’excellente résolution de parler une nouvelle langue. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, utilisez les astuces données ci-dessus pour vous aider à atteindre vos objectifs. Go 2016 !

Apprendre une langue

Toutes les langues