Quelle langue désirez-vous apprendre ?Right Arrow
Apprenez une langue où et quand vous voulez

Difficile de vous concentrer pour apprendre ? Voici 10 exercices de méditation

Prendre du temps pour soi, se détendre et se mettre à apprendre une langue : ces exercices de méditation pourraient bien vous être utiles !
Difficile de vous concentrer pour apprendre ? Voici 10 exercices de méditation

On aimerait tous en être capables : apprendre en un rien de temps de nouvelles langues. Malheureusement, la concentration n’est pas toujours au rendez-vous, notre attention se détourne facilement de notre objectif et l’apprentissage n’avance pas toujours comme on le souhaiterait. Mais pas de panique ! Il est possible d’améliorer notre capacité à intégrer de nouveaux contenus grâce des exercices de méditation, aussi appelés exercices « de pleine conscience » – mindfulness exercises en anglais.

En effet, les differents exercices et techniques de méditation permettent de renforcer sa capacité à se concentrer et à apprendre efficacement des nouvelles choses. En portant consciemment notre attention sur notre esprit et notre corps, on peut rapidement en sentir les bienfaits dans notre vie de quotidienne. Voici 10 exercices de méditation faciles à intégrer dans votre quotidien afin de booster votre endurance mentale à l’apprentissage : 

1. Pratiquer la méditation au quotidien

La méditation s’avère non seulement un excellent remède contre le stress mais aussi facteur de concentration prouvé. Prendre conscience des détails et vivre plus intensément l’Ici et Maintenant.

____

Il nous faut de la concentration et de l’endurance lorsqu’on apprend une nouvelle langue. Ainsi, plus vous marquerez de courts temps d’arrêt dans votre vie quotidienne, plus vous serez en mesure de vous concentrer au fil du temps : Pour cela, vous devrez régulièrement vous recentrer sur la tâche que vous êtes en train d’effectuer.

____

Que vous épluchiez des patates ou que vous fassiez la vaisselle : prenez le temps de ressentir la consistance de la peau de la pomme de terre ou bien la température de l’eau dans l’évier. Oubliez un instant tout le reste. Plus vous réaliserez ce simple exercice dans votre quotidien, mieux vous entraînerez votre cerveau. C’est comme le sport, la pratique est indispensable ! Si vous vous concentrez désormais sur une seule chose à la fois, vous constaterez que l’apprentissage du vocabulaire devient beaucoup plus facile.

2. Faire de courtes pauses régulièrement

Choisissez un symbole qui vous rappellera dans votre journée de faire vos exercices de méditation. Par exemple le bonhomme rouge du feu au passage piétons ou encore les emplacements de files d’attente comme au supermarché. À chaque fois que vous rencontrez ce symbole, interrompez vos préoccupations actuelles et ressentez votre corps. Comment vous sentez-vous ? Plutôt tendu·e, stressé·e ? Alors relâchez tranquillement vos épaules. Vous courrez sans arrêt d’une réunion à une autre ? Arrêtez-vous un instant. Pensez au soleil dans le ciel et aux oiseaux dans les arbres. Tout ce qui vous ramène au moment présent et à l’endroit où vous êtes fait du bien à votre cerveau. Toutes ces petites pauses permettent à votre cerveau de se reposer régulièrement. Et seul un cerveau reposé peut apprendre efficacement de nouvelles choses.

3. Méditer régulièrement

C’est prouvé scientifiquement : La méditation modifie la structure de notre cerveau. La clé réside dans la régularité. Avec le temps, vous trouverez votre équilibre interne grâce à la méditation. Vous deviendrez ainsi plus calme, plus tranquille et parviendrez à ne plus vous distraire aussi facilement lorsque vous vous mettrez à apprendre. Vous serez capable de vous replonger plus rapidement dans vos tâches. Dix minutes par jour sont largement suffisantes pour commencer. Vous pouvez vous aider d’une application de méditation ou bien rejoindre un groupe de pleine conscience, à vous de trouver la solution qui vous convient le mieux. Ce qui compte c’est de faire de votre entraînement mental un élément à part entière de votre journée.

4. Faire de brefs exercices de respiration

Notre respiration est cruciale. Elle assure automatiquement l’apport nécessaire en oxygène à notre cerveau. Pourtant il arrive parfois, lorsqu’on réfléchit beaucoup et longtemps, que l’on « oublie » de respirer correctement.  Au lieu de prendre de longues et profondes inspirations, le quotidien peut tellement nous stresser que l’on en vient à ne respirer que par de brèves prises d’air et des souffles courts. C’est l’une des causes d’une concentration amoindrie lorsqu’on veut apprendre quelque-chose. Notre cerveau a besoin d’oxygène pour pouvoir penser de manière claire et efficace.

____

De simples exercices de pleine conscience permettent de respirer correctement :  Inspirez profondément en comptant dans votre tête jusqu’à quatre. Retenez votre souffle pendant quatre secondes, puis expirez en comptant jusqu’à huit. Recommencez plusieurs fois.

____

Vous ralentissez ainsi votre respiration et cela vous détend. Une excellente habitude à prendre pour commencer une session efficace d’apprentissage.

5. Instaurer un rituel du thé

Le thé a des vertus trop souvent sous-estimées. La capacité de concentration d’un être humain étant limitée, des pauses régulières sont nécessaires dans sa journée : Idéalement, on recommande 15 minutes de pause toutes les 90 minutes. Un laps de temps parfait pour se préparer une bonne tasse de thé et reprendre ses esprits. Privilégiez le thé vert, qui détend les nerfs. Boire du thé deviendra ainsi un petit exercice de pleine conscience énergisant pour l’esprit, que ce soit le matin ou pendant l’habituelle baisse de régime de l’après-midi.

6. Pratiquer le yoga pour le corps et l’esprit

Le yoga vous aide également à trouver votre équilibre intérieur : Après une longue journée de travail dans la même position, votre corps mérite un moment de bien-être. L’exercice Shavasana en particulier, pour sa posture de repos, vous aide à détendre votre corps et votre esprit. Pour cela, il faut s’allonger à plat sur le sol, les bras et les jambes tendus, et inspirer et expirer lentement. Vos membres se reposent, vous faites le vide dans votre tête, et pouvez ensuite beaucoup plus facilement intégrer de nouvelles informations.

7. Méditer en marchant – Exercices de méditation pendant vos déplacements

C’est prouvé scientifiquement : Marcher est excellent pour la santé. En bougeant notre corps, nous pensons à tout autre chose qu’en restant assis à un bureau toute la journée. Nous pouvons alors utiliser les bienfaits de la marche pour nous aider à apprendre une langue : En prenant le temps de marcher comme exercice de pleine conscience, nous reposons non seulement notre cerveau après un effort mental d’apprentissage, on fait aussi le plein d’énergie. Vos yeux se reposent grâce au vert des plantes et des arbres et vos sens seront mobilisés par tous les stimuli de la nature. Tout ceci recharge nos batteries et nous aide ensuite à continuer notre apprentissage.

8. Évaluer ses progrès

Parfois vous ne savez plus ce que vous avez appris au cours des derniers jours ou des dernières semaines ? Il est important de prendre conscience de son avancement dans un processus d’apprentissage. Vous pouvez faire le point par exemple le weekend, le soir avant de vous endormir ou bien tenir un journal : Avec Babbel, vos progrès sont enregistrés chaque jour et toute votre activité est documentée sur l’application. Ainsi, vous pouvez à tout moment consulter votre avancement et prendre conscience de vos efforts et progrès au fur et à mesure. Inconsciemment, ces petits objectifs atteints feront du bien à votre corps et votre esprit. Peu à peu, vous ressentirez fierté et reconnaissance pour tout ce que vous aurez atteint. De quoi recharger votre motivation pour le reste de votre apprentissage !

9. Prendre le temps de ne rien faire, comme exercice mental

Saviez-vous que ne strictement rien faire améliore finalement votre apprentissage ? En général, on cherche toujours à optimiser les 24 heures dont nous disposons chaque jour, pour pouvoir barrer un maximum des choses à faire de notre liste. Mais pourtant, ne rien faire s’avère la solution miracle secrète pour les personnes travaillant longtemps et de manière très concentrée.

____

En effet, une personne assise dans un fauteuil et regardant par la fenêtre ne fait rien à proprement parler, du moins consciemment. En réalité, dans un tel cas notre cerveau continue de fonctionner à plein régime – en utilisant environ 90 % de la capacité initiale dont nous avons besoin lorsque nous nous concentrons consciemment.

____

Dans ces moments-là, des connexions importantes se forment et tout à coup, on a une idée de génie ! C’est aussi pourquoi on a souvent un éclair de génie justement lorsqu’on se lève de son bureau pour faire une pause. Et après avoir fait une leçon de vocabulaire, ce que vous venez d’apprendre est ainsi stocké dans votre cerveau. Conclusion :  Ne rien faire plus souvent ! Parfait pour les moments où vous constatez que votre concentration s’épuise. Les exercices de méditation peuvent être aussi simples que ça !

10. Suivre son rythme biologique pour travailler

Chaque personne a son propre rythme, selon qu’elle est lève-tôt ou plutôt couche-tard. Cela influe sur la période de la journée où votre productivité est au plus haut. Une fois cette période identifiée, il est judicieux de la réserver pour les tâches les plus importantes que vous devez réaliser. C’est sans doute l’exercice de pleine conscience le plus évident, mais aussi le plus difficile à mettre en œuvre. Car pour apprendre de manière vraiment efficace et concentrée, nous avons besoin d’un environnement de travail calme. Donc, si vous pouvez vous accorder régulièrement du repos et du temps pour apprendre une langue et travailler, vous constaterez très vite des progrès. Sans surmener votre cerveau.

Avec Babbel, vous pouvez aussi apprendre des langues hors ligne – sans aucune distraction, pour que vous puissiez tirer le meilleur parti de chaque session d’apprentissage.

Apprenez une nouvelle langue avec Babbel