Quelle langue désirez-vous apprendre ?Right Arrow
Apprenez une langue où et quand vous voulez

Comment intégrer la répétition espacée dans votre apprentissage des langues ?

La répétition espacée est un incontournable des méthodes d’apprentissages. Comment bien l’utiliser dans votre quête d’une nouvelle langue ?
Comment intégrer la répétition espacée dans votre apprentissage des langues ?

D’innombrables trucs et astuces existent pour booster votre apprentissage des langues. Si vous recherchez les bonnes méthodes qui fonctionnent pour vous, vous arriverez à progresser plus rapidement. Pourtant, quelle que soit la vitesse à laquelle vous apprenez, rien ne peut remplacer l’un des plus anciens outils d’apprentissage : la répétition espacée.

Ce terme ne vous fait pas rêver ? Pourtant, la répétition espacée est un concept important dans toutes les disciplines. La partie « répétition » est assez simple à comprendre : il suffit de faire quelque chose plusieurs fois pour l’intégrer. L’idée la plus importante ici est la partie « espacée ». Vous ne pouvez pas répéter quelque chose encore et encore en une seule nuit et espérer vous en souvenir pour toujours. Pour retenir ce que vous souhaitez apprendre, vous devez répéter et répéter, et ce dans la durée.

La répétition espacée du point de vue scientifique

Peut-être avez-vous, comme beaucoup de gens, eu des enseignants qui vous ont mis en garde contre le bachotage la veille d’un examen. « Mouais »… avez-vous dit… « Je révise la veille, et ça passera. » Et ça marchait ! Vous aviez une très bonne note. Des anecdotes de ce type pourraient vous convaincre que regrouper tout votre apprentissage en une seule soirée est une méthode efficace. Certes, cette méthode peut fonctionner à court terme, mais certainement pas à long terme. Par ailleurs, on ne peut pas comparer l’apprentissage d’une langue étrangère avec le fait d’apprendre par cœur les dates les plus importantes de l’histoire. Vous pouvez bachoter juste avant de partir en voyage, mais la maîtrise d’une langue prend du temps.

Vous êtes sceptique ? Des années de recherche ont confirmé ce phénomène, et il faut remonter à 1965 pour lire un premier article dans The Journal of General Psychology intitulé « The Effect of Spaced Repetition on Meaningful Retention » (L’effet de la répétition espacée sur la mémorisation consciente). Bien que l’étude comporte de nombreuses particularités, le résultat général est que grâce à la répétition espacée les personnes qui ont pu étudier un texte deux fois étaient plus susceptibles de retenir des informations à son sujet que celles qui ne l’avaient étudié qu’une fois. 

Des dizaines d’articles ont confirmé cette hypothèse depuis lors. Un article de 2019 s’est penché sur l’utilisation des flashcards pour apprendre une langue étrangère. Les chercheurs ont découvert que les étudiants qui utilisaient régulièrement des flashcards retenaient mieux les informations à long terme que ceux qui ne les utilisaient pas. Alors oui, la répétition espacée a été justifiée une fois de plus.

Mais alors, si cette technique est si efficace, pourquoi la répétition espacée n’est-elle pas une évidence ? Tout d’abord, toujours selon l’article de 2019, malgré l’amélioration de leurs performances, les étudiants n’ont pas vraiment apprécié la technique de répétition espacée des flashcards. Cela a amélioré leurs résultats et leur a permis de se sentir mieux dans leur apprentissage, mais ils étaient réticents à l’idée d’étudier. Cela montre une nouvelle fois que l’apprentissage des langues n’est pas toujours très amusant, mais les récompenses en valent la peine.

Utilisez la répétition espacée dans votre apprentissage linguistique

Le conseil le plus évident est celui-ci : « étudiez la langue que vous apprenez tous les jours, pendant longtemps ». Et c’est un bon programme ! Mais essayons d’être un peu plus spécifique.

Ajoutez vos séances d’apprentissage à votre emploi du temps

S’il y a un conseil que nous donnons le plus souvent, c’est d’intégrer l’apprentissage des langues dans votre routine. Vous pouvez vous dire « Je vais étudier pendant 20 minutes chaque jour », mais essayez d’être moins vague. Vous pouvez étudier chaque jour pendant votre petit-déjeuner ou pendant votre trajet (si vous ne conduisez pas). Ces plans concrets rendront votre apprentissage beaucoup plus régulier que si vous essayez simplement de l’intégrer dès que vous avez du temps libre.

Gardez une trace de ce que vous avez appris

Pour appliquer la répétition espacée de manière efficace, vous devez savoir ce que vous avez déjà appris. Selon la façon dont vous apprenez une langue, votre capacité à garder une trace de ce que vous savez sera différente. Si vous utilisez une application comme Babbel pour apprendre l’anglais, par exemple, vous pouvez voir exactement les leçons que vous avez suivies. D’ailleurs, la fonction de révision de Babbel est un moyen très utile pour pratiquer la répétition espacée. Mais si vous suivez d’autres méthodes, assurez-vous d’en garder la trace. Vous pouvez créer des flashcards des nouveaux mots que vous apprenez ou tenir un journal d’apprentissage des langues. 

Donnez-vous suffisamment de temps pour apprendre

Imaginons que vous avez un voyage en Allemagne de prévu. Bien sûr, vous pouvez emporter un dictionnaire français-allemand dans l’avion pour avoir les bases à l’atterrissage. Il n’y a rien de mal à cela, tant que vos attentes sont réalistes. Mais si vous voulez vraiment apprendre la langue, vous devez vous donner du temps (il n’y a pas de « répétition espacée » si vous ne pouvez pas espacer votre apprentissage). Pensez à l’apprentissage des langues comme vous le feriez pour toute autre compétence ; vous ne commenceriez pas à apprendre le piano à deux jours d’une audition. Il est tentant d’essayer de tout apprendre en un minimum de temps, mais ce n’est pas ainsi que fonctionne le cerveau.

Révisez ce que vous pensez savoir

Si vous apprenez en autonomie, vous avez peut-être l’habitude de vouloir toujours apprendre de nouveaux mots et de nouveaux concepts. En multipliant les connaissances, vous avez l’impression de faire des progrès. Mais souvenez-vous, dans la répétition espacée, il y a « répétition ». Si vous ne révisez pas ce que vous avez déjà appris de temps en temps, vous risquez de l’oublier. Et il est démoralisant de réaliser que vous devez réapprendre à lire l’heure, par exemple. Alors, assurez-vous de revoir régulièrement les sujets de base.

Espacez vos séances

Entrons un peu plus dans le vif du sujet de la répétition espacée. Une des clés de l’apprentissage à long terme est que si vous augmentez progressivement l’écart entre chaque séance de révision d’un sujet spécifique, vous avez moins de chances de l’oublier. Autrement dit, la durée entre la première et la deuxième répétition doit être plus courte que celle entre la quatrième et la cinquième. Certains passionnés de la question de la mémoire sont allés jusqu’à trouver la durée idéale entre deux séances sur un sujet donné (la première répétition doit avoir lieu après un jour, la deuxième après sept jours, la troisième après 16 jours et ainsi de suite). Ce niveau de précision n’est pas forcément nécessaire, mais gardez à l’esprit que vous ne devez pas rafraîchir votre vocabulaire des transports chaque semaine. 

Apprenez une nouvelle langue avec Babbel
Thomas Moore Devlin
Thomas a grandi dans la banlieue du Massachusetts et a déménagé à New York parce qu'il voulait vivre dans un endroit qui était exactement l'opposé de sa ville natale. Il a étudié la littérature anglaise et la linguistique à l'Université de New York, mais a passé la plupart de ses études à travailler pour le Washington Square News. Suivez-le sur Twitter.
Thomas a grandi dans la banlieue du Massachusetts et a déménagé à New York parce qu'il voulait vivre dans un endroit qui était exactement l'opposé de sa ville natale. Il a étudié la littérature anglaise et la linguistique à l'Université de New York, mais a passé la plupart de ses études à travailler pour le Washington Square News. Suivez-le sur Twitter.

Sur le même sujet

Comment Babbel intègre le renforcement positif pour vous aider à apprendre une nouvelle langue

Comment Babbel intègre le renforcement positif pour vous aider à apprendre une nouvelle langue

Motivé·es, motivé·es : découvrez pourquoi et comment vous pouvez désormais recevoir les encouragements de nos experts… directement dans notre application !
3 conseils en anglais pour vous exprimer en toute confiance au travail !

3 conseils en anglais pour vous exprimer en toute confiance au travail !

L’idée même de devoir parler anglais au travail vous terrorise ? En appliquant nos 3 conseils en anglais, vous allez pouvoir parler la langue de Shakespeare avec plus d’aisance et gagner en confiance, au téléphone comme en réunion.
7 astuces imparables pour tenir vos résolutions en 2022

7 astuces imparables pour tenir vos résolutions en 2022

Tenir vos bonnes résolutions en 2022 ? Rien de plus simple… si vous suivez ces 7 astuces !