Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Comment devenir Espagnol en 9 étapes

Apprendre la langue, ce n'est pas tout. Si vous voulez réellement vous fondre dans le décor, vous devez aussi connaître les us et coutumes du pays. Découvrez ici comment passer pour un véritable Espagnol.

Comme tout expat qui se respecte, j’ai mon stock d’astuces pour éviter le mal du pays, comme bavarder sur skype avec ma famille et mes amis, écouter à fond la musique de ma jeunesse, manger un bon plat de fabada pour mieux supporter le long hiver allemand.

Lorsque pour les fêtes de Noël (ou pour une occasion quelconque) je rentre en Espagne, je retrouve le ciel bleu, sans nuages. Et ma famille, en costume traditionnel, m’accueille en frappant des rythmes de flamenco avec les mains et les pieds. Sitôt franchi le seuil de la maison, je suis reçue avec de la bière légère servie dans de tout petits verres, une gigantesque paella et des tapas, préludes d’une longue sieste.

Pensez-vous !

On ne compte plus les clichés concernant les Espagnols. Certains d’entre eux sont assez drôles et contiennent sans doute une once de vérité. D’autres sont tout simplement faux, voire même nuisibles. Et pourtant, comme le dit un proverbe espagnol : cuando el río suena, agua lleva (litt. quand le fleuve fait du bruit, il transporte de l’eau) – en français : il n’y a pas de fumée sans feu. Je pense que certains traits de caractère sont si largement répandus qu’ils méritent d’être retenus dans notre guide d’astuces pour devenir Espagnol. Et si vous envisagez de vous rendre en Espagne, ces 9 astuces vous permettront de dire, vous aussi : « Mi casa es tu casa. »

1. Ne passez jamais inaperçu

Cette première règle est bien connue. Un Espagnol, en effet, ne passe jamais inaperçu. Non pas qu’il s’agisse de vouloir être toujours au centre de l’attention. C’est simplement que pour nous, la ligne de démarcation entre « se faire entendre » et « crier » est très mince. Et elle est franchie presque à chaque fois, lorsque nous sortons dans les bars ou bien rencontrons la famille. Et comme nous exportons volontiers nos mœurs à l’étranger, le bruit permet de se reconnaître facilement lorsque s’organise un botellón dans un espace public… Si vous passez par là, n’hésitez pas à vous joindre à nous !

2. Prenez tout ce qui est gratuit, même si en principe vous ne seriez pas intéressé

Non, ceci n’est pas un concert de Justin Bieber. S’il y a autant de monde ici, c’est que nous autres Espagnols ne ratons jamais une occasion, lorsque quelque chose est gratuit – qu’il s’agisse de l’inauguration d’une nouvelle salle du musée géologique ou d’un spectacle de zarzuela au théâtre national. Pourvu qu’il y ait à boire et à manger gratuitement… À combien d’événements n’ai-je pas participé, qui ne m’intéressaient pas le moins du monde, mais où il y avait du vin et des petits fours ! Et pourquoi pas, une fois le vin bu, faire de petites provisions de nourriture pour plus tard ?

3. Faites toujours la bise

Nos mères nous ont bien éduqué et en Espagne, bonne éducation rime avec respect des règles sociales et intrusion dans la vie des autres. Un Espagnol ne se contente pas de saluer quelqu’un par une simple parole : les deux bises sont obligatoires, même lorsqu’il s’agit des amis de la mère d’un ami ou de collègues de travail. Parfois même, l’équation entre le nombre de personnes et le nombre de bises ne tombe pas juste. Ça m’est déjà arrivé, dans un bar où je voulais saluer des amis, de faire aussi la bise à des gens que je ne connaissais pas et qui se trouvaient simplement à côté d’eux !

4. Ne vous attendez pas à être servi rapidement

Comme le disait mon père, la paciencia es la madre de la ciencia (litt. la patience est la mère de la science). C’est probablement pour ça que les affiches avec l’inscription « Stay calm and… » ont un si grand succès en Espagne. Détendez-vous, les meilleures choses prennent du temps et chacun a son propre rythme. Si vous arrivez dans un bar rempli de monde, ne vous attendez pas à être servi tout de suite. Ni même au bout de dix minutes. Les serveurs ont de l’expérience, ils savent ignorer vos regards et ne feront attention à vous que lorsque ça leur chantera – peu importe si d’ici-là vos réserves de patience sont épuisées. Lorsqu’ils se seront enfin décidés à prendre votre commande, il faudra encore attendre tout aussi longtemps avant d’être servi. Mais ne perdez pas votre calme, car dès que vous aurez obtenu votre bière et vos tapas, vous vous rendrez compte que ça valait vraiment la peine d’attendre.

5. Espagnolisez les mots étrangers

Il n’y a rien de pire pour les Espagnols que de devoir parler une langue étrangère. Si vous connaissez un peu l’espagnol, vous allez rapidement vous faire de nouveaux amis… c’est que nous adorons communiquer, et de préférence dans notre propre langue. Du coup, nous espagnolisons volontiers les mots étrangers, aussi bien à l’écrit – güisqui (whisky) ou beicon (bacon) – qu’à l’oral : si vous voulez demander à un Espagnol quel est son groupe de rock préféré, veillez à bien le prononcer à l’espagnole – on ne dit pas U2 mais U dos.

6. Soyez spontané, ne planifiez pas trop

La spontanéité est une qualité innée, et nous sommes vraiment TRÈS, peut-être même parfois trop spontanés. C’est pourquoi aussi nous passons souvent pour des êtres inconstants. Il nous arrive souvent de dire que nous ne voulons pas sortir, et on nous retrouve quelques minutes plus tard au bar ou au restaurant. Cette spontanéité a du bon : nous avons la boutade facile, un sens de l’humour absurde et nous sommes toujours ouverts aux rencontres imprévues et aux plans de dernière minute. Envie d’une bière ? Ça marche ! (Euh, en fait, est-ce que je peux vraiment sortir avec les cheveux dans cet état ?)

7. Apprenez l’art du small talk

Parlez de choses banales comme le temps qu’il fait, vos plans pour le week-end, un match de foot, les résultats électoraux de tel ou tel pays, qui en réalité ne vous intéressent pas du tout, la photocopieuse cassée au bureau, le dernier iPhone 7 ou encore les conseils de votre voisine contre le rhume des foins… Les Espagnols sont maîtres en conversations d’ascenseur. Une légende raconte qu’un Espagnol a parlé pendant sept années sans s’arrêter et sans prononcer une seule parole importante.

8. Prenez votre temps lors des repas

La notion de sobremesa , qui veut dire littéralement « sur la table », englobe le temps précieux que l’on passe ensemble à table, à la fin d’un repas. On se sert encore un café, un digestif ou un dessert, mais ce qui compte surtout, c’est de poursuivre une conversation agréable. Celui qui le souhaite peut aussi se lever et partir, personne ne lui en voudra – c’est son problème, s’il rate la sobremesa. À table, chacun parle de ce qui l’intéresse, mais personne ne laisse personne finir sa phrase, on se coupe la parole en permanence. Et pourtant, nous nous comprenons et trouvons un ordre dans ce chaos. À mon avis, la multiprogrammation a été inventée par un Espagnol qui cuisinait, buvait et en même temps configurait en les chaînes numériques d’une télévision.

9. Dormez dans le noir complet

Il faut dire qu’en Espagne, nous avons 4800 heures de lumière diurne par an, et c’est plus qu’assez. Quand vient le temps de dormir, pas question de faire les choses à moitié. Jalousies, rideaux ? Sûrement pas ! À défaut de volets, donnez-nous des stores ! À Berlin, en été, le soleil se lève dès 4 heures du matin. Pourquoi devrais-je me laisser réveiller par lui ? Je veux pouvoir faire la grasse matinée le dimanche, sans être dérangée par le soleil ! C’est mon bon droit d’éclairer mon visage le samedi à 11 heures du matin avec l’écran de mon portable et de continuer à dormir si j’en ai envie. Vous, vous faites ce que vous voulez… Mais chez moi il y a de vrais stores, et si un jour vous voulez dormir pour de bon, longtemps et profondément, sachez que ¡Mi casa es tu casa!



Ça vous a plu ? Découvrez toute la série ici !
Comment devenir Allemand en 10 étapes
Comment devenir Italien en 10 étapes
Comment devenir Suédois en 10 étapes
Comment devenir Mexicain en 13 étapes
Comment devenir Français en 11 étapes

Envie d'apprendre l'espagnol ?

Essayez maintenant !