Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Petite leçon de gestuelle italienne

Un expert italien en communication non-verbale est venu exécuter devant la caméra ses quelques gestes préférés. Saurez-vous en deviner le sens ?

Si l’on vous dit « parler avec les mains », à quoi pensez-vous ? À l’italien, évidemment ! C’est d’ailleurs ce qui contribue à donner à cette langue une place à part dans le paysage linguistique. Mais si les gens associent spontanément le langage gestuel à l’Italie, ils en ont trop souvent une image stéréotypée, comme s’il ne s’agissait que de gesticuler dans tous les sens, de manière un peu caricaturale.

Pourtant, si l’on cherche à l’analyser dans toute sa complexité, ce sujet présente un intérêt véritablement scientifique. Car il s’agit non seulement d’un code linguistique élaboré, mais aussi d’une marque indélébile de la psyché italienne.

Afin de réaliser mon film documentaire The Voice of the Body, dans lequel je présente de façon didactique mes recherches autour de la gestuelle italienne (surtout sicilienne), j’ai entrepris un voyage avec comme but d’enseigner celle-ci dans des universités du monde entier, en collaboration avec de prestigieux théâtres, dont le National Theatre de Londres.

Ce périple aux quatre coins de la planète m’a permis de mieux comprendre comment nous, les Italiens, sommes perçus par d’autres cultures. Il a également été l’occasion d’une véritable introspection et d’une réflexion approfondie sur notre capacité à communiquer. Enfin, comme on pouvait si attendre, l’apprentissage a été réciproque, puisque j’ai pu découvrir comment le langage corporel est utilisé ailleurs. Cette expérience a considérablement enrichi le regard que je porte sur les coutumes et traditions des pays du monde entier.

Pour revenir à la gestuelle proprement italienne, une des fausses idées les plus largement répandues à son propos est qu’elle illustre les mots à la façon d’une charade. Mais c’est loin d’être aussi simple ! En réalité, il s’agit la plupart du temps d’un code abstrait, comme vous allez le voir.

Vattene!

La beauté du geste italien réside certainement dans sa polysémie, en fonction de la façon dont il est exécuté : en tapant plusieurs fois le côté d’une main contre la paume de l’autre, vous signifiez à votre interlocuteur qu’il est temps pour lui de déguerpir – dit de façon moins élégante : « Dégage d’ici ! ». Mais le même geste peut aussi vouloir dire « Il est temps de quitter le navire ! ».

Perfetto!

Un simple mouvement peut parfois s’apparenter à un poème ; c’est le cas de perfetto (parfait !). Le pouce et l’index arrondis en cercle et les trois autres doigts joints, la main décrit un mouvement horizontal juste en dessous de la poitrine, comme une danse légère, soulignée par une expression de satisfaction du visage.

Non c’è niente

Certains gestes traduisent très littéralement une expression verbale et viennent ainsi remplacer la parole. Par exemple, non c’è niente (il n’y a rien), dans lequel le pouce et l’index imitent un revolver qu’on fait tourner de gauche à droite. Un air désespéré vient normalement renforcer le côté dramatique de cette mimique.

Blablabla

Les gestes prennent parfois un ton ironique ou satirique, et ont un caractère presque théâtral. « Blablabla » imite par exemple très clairement des marionnettes en train de bavarder. On l’utilise pour dire que quelqu’un parle trop, et qu’il peut avoir tendance à s’éloigner de la vérité…

Paura?

Une mimique n’exprime pas toujours un concept : elle peut aussi signifier un sentiment, un état d’esprit. Pour demander à quelqu’un s’il a peur, rassemblez le bout des doigts de la main tournée vers le haut, puis ouvrez les et fermez-les alternativement, comme si vous vouliez décrire un artichaut.

Rubare

Personnellement, je considère le geste pour « voler » comme un trésor d’imagination. Les quatre doigts flottent harmonieusement dans l’air, imitant un jeu de piano, en même temps qu’un clin d’œil vient signifier que la personne est un train de faire quelque chose pas tout fait autorisé.

Ti faccio un &%$? cosí!

Durant mon périple, j’ai pu vivre des situations assez drôles, dont une que j’aimerais beaucoup raconter ici. Le geste qui fait l’objet de cette anecdote était trop vulgaire pour être inclus dans la vidéo, mais j’ai malgré tout décidé de l’évoquer.

Pendant un de mes workshops, un étudiant m’a un jour demandé :

« Si j’étais à Naples et que je voulais commander une pizza, je pourrais faire ce geste ? » – en faisant, pour accompagner sa question, un mouvement circulaire décrivant une pizza. Sauf qu’en italien, ce même geste se traduit verbalement par ti faccio un &%$ ? cosí!, ce qui veut dire à peu près, « je vais te massacrer ! ».

J’ai donc expliqué à cet étudiant qu’il aurait peu de chance d’obtenir une pizza, mais risquait plutôt de se prendre une châtaigne. Je me souviens de sa tête en entendant ma réponse : le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne lui a pas plu !

Et pourtant, je n’ai fait que l’avertir ! Car ce geste passablement vulgaire, qu’on utilise pour critiquer, voire menacer quelqu’un, aurait bien pu lui causer des ennuis.

On peut cependant l’utiliser, dans un contexte différent, pour dire Mi sono fatto un culo così ( « Je me suis donné un mal de chien ! ») pour dire qu’on s’est donné du mal afin de réaliser un projet, auquel cas l’expression du visage vient clarifier le sens. Mais en aucun cas il n’est approprié pour commander une pizza !

Ces six gestes typiques ne sont qu’un minuscule échantillon du vaste champ que représente en Italie la communication non-verbale. Pour mieux connaître celle-ci, il faudrait déjà chercher à saisir ce que veut dire être Italien dans toutes ses facettes, gestes compris. Il est parfois étonnant d’observer la réaction incrédule des gens lorsqu’on leur explique la signification d’une mimique, car ils ont du mal à en comprendre l’origine. Mais c’est justement parce que les origines de ce langage si extraordinaire remontent à des temps immémoriaux de l’humanité.

Ah, et soyez prévenu ! En tant que Sicilien, il est possible qu’à la fin de votre lecture, je me tienne juste devant vous pour vous embrasser et vous donner l’accolade… Âme méditerranéenne oblige !

Envie d'apprendre une nouvelle langue ?

Essayez dès maintenant avec Babbel !