Peinture, danse, musique : quand les expressions françaises s’inspirent de l’art

Il existe de nombreuses expressions françaises liées au monde de l’art. Inspirées de la musique, du théâtre, de la danse… Découvez-les avec nous !
11/11/2020
Peinture, danse, musique : quand les expressions françaises s’inspirent de l’art

L’art à la française a longtemps rayonné à travers le monde : de Molière à Edith Piaf, en passant par Cézanne et Béjart. De cet amour de l’art, de nombreuses expressions ont fleuri dans la langue française au fil du temps… Voici les plus célèbres !

Les expressions qui mènent la danse

On dit que le français est généralement admis comme la lingua franca du ballet et ce depuis la création par Louis XIV, de la première école de ballet en 1661. Si vous prenez des cours de danse classique aux États-Unis ou au Kenya, il est fort probable qu’on vous parle d’entrechats et de pas de bourrée.

De nombreuses expressions liées au ballet sont d’ailleurs communément utilisées. Pour parler des jeunes élèves de ballet, on parle d’ailleurs de petits rats de l’Opéra. L’histoire dit que cette expression viendrait du bruit des pointes des jeunes élèves, qui répétaient dans les combles de l’opéra…

Et pourtant ! Le mot ballet vient des termes italiens balletto et ballo », qui signifient « danse ».

Et d’ailleurs, une expression bien connue rappelle ces petits rats de l’Opéra, même si ces deux expressions ne sont pas liées historiquement : « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent ! » Une expression qui désigne cette situation où le chef est parti (le chat), et ses subalternes en profitent (les souris) ! ça peut aussi valoir lorsque les parents ont quitté la maison, laissant le champ libre aux enfants de s’amuser comme ils le souhaitent !

Le saviez-vous ?
Si l’expression Ohlàlà est aussi célèbre à l’étranger, c’est qu’il faut avouer que nous autres, Français, l’utilisons à tort et à travers pour signifier tantôt la surprise, tantôt l’inquiétude, parfois l’excitation, ou bien même la compassion… Et ce sont d’ailleurs les célèbres danseuses de French Cancan du Moulin Rouge qui l’ont rendue encore plus célèbre

La sémantique de la danse a d’ailleurs inspiré beaucoup d’autres expressions, comme par exemple entrer dans la danse, qui signifie prendre part à une activité qui a déjà commencé, rejoindre un groupe ou une action. Il existe aussi l’expression ne pas savoir sur quel pied danser, née probablement vers la fin du XVème siècle. On l’utilise dans une situation où la personne quel camp choisir ou quelle décision prendre. Lorsqu’elle hésite, c’est comme si elle se balançait d’un pied sur l’autre !

La prochaine expression, Zazie l’a rendue célèbre avec une de ses chansons :
« Moi je m’en moque, j’envoie valser, les trucs en toc, les cages dorées »

Et oui, l’expression envoyer valser signifie « repousser quelque chose violemment et sans égards. » L’expression est née des mouvements rapides et presque brusques de la valse.

Le saviez-vous ?
Le mot valse vient de l’allemand walzer qui signifie tourner en cercle !

Les expressions issues du théâtre

Le théâtre et plus généralement l’art de la comédie a aussi laissé quelques traces sur la langue française. Et pour cause, l’expression jouer la comédie est très utilisée. Cela consiste à emprunter une attitude théâtrale, un peu fausse, autrement dit de faire semblant.

On utiliser aussi parfois l’expression entrer en scène dans un contexte qui n’a rien à voir avec la comédie, pour justement signifier que quelqu’un intervient, fait son apparition. Et lorsqu’une personne prend beaucoup de place, ou attire l’attention, on parle d’ occuper le devant de la scène.

L’univers du cirque n’est d’ailleurs pas en reste niveau expressions. Cet univers est d’ailleurs souvent associé à l’exagération, au burlesque presque.

On parle d’en faire tout un cirque, lorsqu’une personne exagère ou s’agite inutilement, comme on dirait « N’en fais pas un drame ! ». N’avez-vous jamais dit à quelqu’un : arrête ton cirque ou arrête ton numéro !

De manière plus flatteuse, l’expression jongler avec les chiffres qui nous vient de l’imaginaire circassien. Cette expression est utilisée lorsque quelqu’un est particulièrement à l’aise dans un domaine et qu’il effectue par exemple des calculs, avec aisance !

Le saviez-vous ?
Le mot clown vient du verbe anglais to clown about qui signifie faire le pitre. Il serait arrivé en France au XIXème siècle.

Les expressions liées à la peinture

Se faire tirer le portrait, ça vous est déjà arrivé ? On l’utilise aujourd’hui lorsque quelqu’un nous dessine, ou plus communément lorsqu’on nous prend en photo. À l’origine, cette expression vient du fait de se tenir immobile pour que soit peint un portrait de soi, comme le faisaient beaucoup les rois, les nobles.

Vous regardez une photo de vous et cela vous insupporte ? Alors l’expression « je ne peux pas me voir en peinture ! » devrait vous plaire. Cette expression n’est pas récente, elle date du XVIIIème siècle et exprime vraiment cette idée de ne pas supporter de voir même une reproduction de quelqu’un qu’on déteste, ou qu’on ne peut vraiment pas encadrer !

Le saviez-vous ?
Les noms de couleur ont elles beaucoup voyagé ! Le bleu azur vient du mot arabe lazward qui désigne le bleu du ciel. La couleur indigo viendrait d’une déformation du mot indico (en espagnol).

Pour finir avec le monde de la peinture, l’expression ajouter une ombre au tableau exprime l’idée de citer un détail négatif à une description pourtant positive. Une expression particulièrement appréciée des plus pessimistes !

Les expressions musicales

Difficile de ne choisir que quelques expressions françaises en lien avec l’art de la musique et du chant ! Il existe dans la langue française, une ribambelle d’expressions sur ce sujet.

Accorder ses violons est une première expression liée à l’art de la musique, qui signifie se mettre d’accord. Née au XIXème siècle, elle vient du fait qu’on surnommait les juges de paix des accordeurs de flûtes !

La langue française a aussi puisé quelques inspirations dans le solfège avec l’expression faire ses gammes qui exprime l’idée d’apprendre les basiques quand on est novice. Comme un musicien débutant qui doit d’abord apprendre ses gammes, avant d’aller plus loin dans son apprentissage musical.

Ce qui nous fait une belle transition vers l’expression aller plus vite que la musique qui « signifie, accélérer, aller trop vite ou faire preuve d’impatience. Elle serait apparue au milieu du XIXème siècle dans les coulisses des orchestres pour décrire les violons qui sont plus rapides que les autres instruments de l’orchestre, mais qui doivent pourtant se forcer à ralentir pour suivre le bon rythme, imposé par le chef d’orchestre !

On vous conseille souvent de changer de disque ? Loin d’être un compliment discographique, cette expression s’adresse en général à quelqu’un qui parle toujours du même sujet, pour l’inviter à parler d’autre chose. Elle fait allusion au tourne-disque qui tourne en boucle sans discontinuer.

Pour finir cet article sur les expressions liées au monde musical , parlons de l’expression avoir le blues. En anglais, to have the blue devils – littéralement avoir les démons bleus – correspond à notre expression française, avoir les idées noires. Au fil du XXème siècle, l’expression a donné naissance au blues, la musique jazz noire-américaine, aux airs mélancoliques. Cet anglicisme est arrivé en France avec cette belle expression, avoir le blues, qui signifie avoir du vague à l’âme, une légère tristesse, un petit coup de cafard…

Le saviez-vous ?
Vous parlez forcément un peu russe car de nombreux noms liés à la musique se prononcent quasiment de la même façon en russe et en français.
Par exemple, le nom guitariste, Гитарист en russe, se prononce presque de la même manière : [ɡʲɪtɐˈrʲist], au même titre que xylophone, Ксилофон, ou baryton : Баритон !

Il existe tellement d’expressions françaises liées à l’art qu’il est impossible de toutes les citer. Voilà déjà de quoi alimenter votre vocabulaire et nourrir votre imagination !

Apprenez une nouvelle langue avec Babbel
Author Headshot
Aline Franconnet
Élevée à la baguette fraîche et au beurre salé, Aline a pris un jour ses cliques et ses claques pour aller voir ce qu’il se passait par-delà les frontières de la Bretagne. D’Édimbourg à Atlanta en passant par Lyon, Aix-en-Provence et Paris, c’est finalement à Berlin qu’elle a fini par poser ses valises. Depuis, elle profite de la folie douce berlinoise en entretenant sa collection de collants et de livres sur la méditation et la cuisine vegan. Suivez-moi sur Twitter !
Élevée à la baguette fraîche et au beurre salé, Aline a pris un jour ses cliques et ses claques pour aller voir ce qu’il se passait par-delà les frontières de la Bretagne. D’Édimbourg à Atlanta en passant par Lyon, Aix-en-Provence et Paris, c’est finalement à Berlin qu’elle a fini par poser ses valises. Depuis, elle profite de la folie douce berlinoise en entretenant sa collection de collants et de livres sur la méditation et la cuisine vegan. Suivez-moi sur Twitter !

Sur le même sujet

Musique et langues : peut-on jouer de la musique comme on parle une langue ?

Musique et langues : peut-on jouer de la musique comme on parle une langue ?

Certaines études montrent que le cerveau réagit de la même façon à la musique et aux langues. Mais est-ce suffisant pour qualifier la musique de langage universel ? Rien n’est moins certain.
Semaine de la francophonie : découvrez la langue de Molière illustrée en 15 « fun facts » !

Semaine de la francophonie : découvrez la langue de Molière illustrée en 15 « fun facts » !

La langue française, vous la comprenez probablement puisque vous lisez ces lignes. Mais la connaissez-vous… vraiment ? Vérifiez vos connaissances et découvrez la langue de Molière comme vous ne l’avez jamais vue grâce à notre infographie originale !
Langue française : les 6 grandes dates qui ont forgé son histoire !

Langue française : les 6 grandes dates qui ont forgé son histoire !

Depuis ses origines, la langue française a connu de nombreuses évolutions. Voici les dates clés qui ont marqué son histoire.