Prononciation anglaise

« Application très bien conçue. (...) Parfait avant un voyage à l‘étranger. »

« Les langues vivantes faciles. »

« L‘un des leaders de l‘apprentissage de langues en ligne. »

Prononciation anglaise

La prononciation anglaise varie énormément suivant les pays qui parlent cette langue. Néanmoins, il est important d’acquérir un accent acceptable pour se faire comprendre.

Les particularités de l’anglais

Si la grammaire est relativement simple pour les francophones, il n’en va pas de même pour la prononciation anglaise. Nos films nationaux se sont employés à caricaturer le célèbre « the » et son enseignement dans les années 50. Cependant, celui qui se nomme consonne fricative en langage technique n’est pas la seule difficulté pour les Français. Ce sont finalement les faux-amis qui déconcertent lorsque l’on parle anglais. Les prononciations anglaises du « s » et du « r » sont légèrement différentes et, à l’image de l’espagnol, permettent de distinguer rapidement la provenance du locuteur. Ecouter un Français parler anglais ou espagnol, sans prendre en compte ces particularités, fait immanquablement sourire.

Maîtriser les voyelles

Nos voyelles sont une fierté nationale. Elles ont fait du français une langue reconnue pour son élégance et parlée dans les cours européennes durant de nombreux siècles. Elles sont aussi une différence majeure avec la prononciation anglaise. Malgré une idée reçue, la langue de Shakespeare possède plus de voyelles que le français (19 contre 15). Surtout, beaucoup d’entre elles sont des diphtongues comme dans le cas de « grey », « place » ou « house ». Si ces dernières ne posent pas de problème lorsqu’elles sont isolées, combinées avec d’autres difficultés elles rendent délicat un bon débit et une bonne intonation. Ce qui est dommageable, car, contrairement au français, le rythme et la musicalité sont importantes en anglais et parfois incontournables pour se faire comprendre. Les voyelles sont donc essentielles. Si le français normalisé propose des voyelles brèves et relativement violentes, la prononciation anglaise aime à moduler le son et la durée de celles-ci. Pour comprendre le phénomène, il est possible de comparer l’anglais du Royaume-Uni et celui des Etats-Unis. Le premier est le champion de la musicalité, alors que le second est plus haché. Il est parfois difficile d’imaginer le côté déconcertant d’une mauvaise prononciation pour un natif. Pour appréhender sa difficulté il est possible d’imaginer la première rencontre d’un Français et d’un Québécois. La langue est la même, mais se comprendre demande une petite période d’adaptation, laquelle est souvent un luxe lorsque vous abordez quelqu’un dans la rue.

Etudier avec Babbel

Chez Babbel nous sommes conscients que chaque apprenant est différent. Nous mettons donc en œuvre des outils évolutifs et interactifs. Nous proposons une plateforme de chat. Babbel étant présent dans plus de 190 pays, il est facile d’y parler anglais avec un locuteur natif qui souhaite échanger dans sa langue. Il vous sera possible de choisir les personnes selon leur pays d’origine, afin de vous familiariser avec différentes façons de parler anglais. Votre prononciation anglaise peut être améliorée en utilisant notre outil de reconnaissance vocale. Combiné au module de révision de vocabulaire, ce dernier permet de progresser sur tous les tableaux et d’acquérir un anglais utile au quotidien.

Afin de nous rapprocher de nos apprenants, nous avons développé une plateforme compatible avec les systèmes d’exploitation IOS et Android. Babbel est ainsi accessible en permanence depuis votre tablette tactile ou votre téléphone.

Chez Babbel, nous faisons en sorte de vous donner un véritable outil de communication. Lequel vous permet de parler anglais avec vos amis, mais également de développer des activités professionnelles de haut niveau.

Prononciation Anglais