Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Parlez une langue comme vous en avez toujours rêvé

Faites un essai ! La première leçon est offerte.

Ces stars qui parlent plusieurs langues

Savez-vous ce qui se cache parfois derrière les paillettes et le tapis rouge, les sourires bright et les boucles dorées ? Des polyglottes en herbe, dont voici quelques exemples.

Comme chaque année, paillettes et tapis rouge sont au rendez-vous du festival de Cannes. Pendant une dizaine de jours, la ville se transforme en Hollywood miniature… ou devrait-on plutôt parler de Babel miniature ? Car si les décolletés plongeants et les cheveux gominés nous font trop souvent oublier que les célébrités sont au fond des gens comme les autres, certaines stars se distinguent aussi, sur et en dehors des écrans, par leur talent linguistique. Laissez-vous surprendre par ces brillants polyglottes !

1. Natalie Portman

Apprendre le français ne devrait pas poser trop de problèmes à Natalie Portman, qui parle déjà couramment l’anglais et l’hébreu, ses langues maternelles, mais maîtrise également l’allemand, l’espagnol et le japonais.

2. Colin Firth

Colin Firth est engagé dans diverses causes humanitaires mais aussi dans son couple. En effet, l’acteur s’est mis à l’italien pour son épouse Livia Giuggioli. Et comme on peut le voir à la fin de cette vidéo, il ne maîtrise pas seulement à la perfection la langue parlée, mais aussi celle des gestes !

3. Jodie Foster

Jodie Foster est non seulement une actrice grandiose, mais aussi une francophile accomplie. C’est même elle qui double la plupart de ses rôles en version française. Son secret ? Avoir poursuivi la totalité de ses études au lycée français de Los Angeles.

4. Javier Bardem

Tout comme son épouse Pénélope Cruz, Javier Bardem parle couramment l’anglais et l’espagnol. Alors, quelle langue a la priorité à la maison ?

5. Mila Kunis

Mila Kunis est née en Ukraine et n’a commencé à apprendre l’anglais qu’à l’âge de sept ans, lorsque ses parents ont émigré aux États-Unis. Une période très difficile, tant le choc culturel a été fort. Et oui, l’impossibilité de communiquer, c’est parfois douloureux ! Ce qui n’a pas empêché l’actrice de s’accrocher – ni de décrocher des rôles en anglais dès son adolescence.

6. Christoph Waltz

On ne le présente plus, le cruel colonel nazi et talentueux polyglotte qui, avec son italien sans bavure, prend Brad Pitt à cours dans une scène jubilatoire de Inglourious Basterds. Dans la vraie vie aussi, Christoph Waltz parle couramment allemand, anglais et français, sans oublier de solides notions d’italien.

7. Kirstin Scott Thomas

Voici encore une actrice anglophone qui fait honneur au français. Venue vivre en France à l’âge de 19 ans, Kirstin Scott Thomas s’est depuis illustrée dans de nombreux films francophones. C’est généralement elle qui double ses personnages dans les versions françaises de ses films anglophones.

8. Viggo Mortensen

Non seulement Viggo Mortensen est un artiste multirécidiviste (peintre, poète, acteur… faites votre choix), mais c’est aussi un polyglotte invétéré. Élevé avec l’anglais, l’espagnol et le danois comme langues maternelles, il ne s’est pas arrêté là. Au gré des tournages, il s’est mis au russe, au français, au suédois, à l’allemand… et a même appris l’arabe algérien en 6 mois ! Comme quoi, rien n’est impossible.

9. Arnold Schwarzenegger

Sa carrière comme acteur puis comme homme politique pourrait presque faire oublier les origines autrichiennes du légendaire héros de Terminator. Pour l’anecdote, quand Schwarzi a voulu doubler son propre personnage dans la version allemande du film, les studios ont refusé en raison de son accent, trop autrichien et rural à leur goût.

10. Audrey Hepbrun

Et pour terminer, il serait impardonnable de ne pas citer Audrey Hepburn, cette icône du cinéma des années 1950 et 1960. Sa merveilleuse carrière éclipse trop souvent ses multiples talents, dont celui des langues. Élevée avec l’anglais comme langue maternelle, elle a appris le néerlandais dans sa jeunesse, pour des raisons de survie : alors que la Hollande, où elle avait emménagé avec sa mère, avait été envahie par le pouvoir nazi, il lui fallait impérativement éviter de se faire remarquer des soldats allemands par son anglais. Mais cette expérience ne l’a pas dégoûtée, au contraire : Audrey Hepburn a toujours affirmé sa passion pour les langues étrangères et tirait avantage de chaque occasion pour en apprendre une nouvelle. Ainsi, à la fin de sa vie, elle parlait, en plus de l’anglais et du néerlandais, flamand, espagnol, français et italien.

Envie vous aussi de devenir polyglotte ?

Essayez Babbel !