Pourquoi la série Narcos risque de vous rendre accro à l’espagnol

“Et qui allons-nous choisir pour jouer le rôle d’un des plus célèbres barons de la drogue, j’ai nommé Pablo Escobar ?” – “Bonne question ! Que pensez-vous d’un Brésilien qui ne parle pas espagnol ?” – “Excellente idée !”
31/08/2016
Pourquoi la série Narcos risque de vous rendre accro à l’espagnol

Lorsque Wagner Moura s’est vu offrir le rôle de Pablo Escobar dans la série Narcos, ça a du lui faire une drôle de surprise. Pourquoi ? D’abord parce qu’à l’époque, il ne parlait pas un mot d’espagnol ; ensuite parce qu’il pesait environ 20 kg de moins que le vrai Escobar ; enfin, ou plutôt surtout, parce qu’il est Brésilien.

Concernant la prise de poids, autant dire que c’est du gâteau (ou quelques-uns) comparé au défi que représente l’apprentissage d’une nouvelle langue, avec l’accent s’il vous plaît. Même pour nous qui avons des standards plutôt élevés, la tâche semblait particulièrement ardue. Comment l’acteur vedette allait-il arriver à remplacer son accent brésilien assez marqué par l’élocution caressante d’el Patrón ?

Vous avez envie d’apprendre à parler espagnol comme Escobar ? Essayez notre cours gratuit ici !

C’était sans compter sur la volonté sans faille de Wagner Moura qui, voulant à tout prix décrocher ce rôle, a pris ce challenge très au sérieux. Comme il le raconte dans une interview avec Jimmy Fallon (interview en anglais), il a immédiatement fait ses valises pour prendre le premier vol à destination de Medellín, où il a séjourné pendant trois mois. Son objectif était simple, mais ambitieux : apprendre l’espagnol et arriver à le parler avec un authentique accent colombien. Il a pour ça suivi un cours d’espagnol langue étrangère dans une université locale. Sans oublier qu’il s’est aussi donné beaucoup de mal pour prendre vingt bons kilos. Aujourd’hui, la deuxième saison est attendue avec impatience par des spectateurs du monde entier, même si finalement, la plupart d’entre eux connaît déjà la fin…

En plus du formidable exploit de Wagner Moura, Narcos se distingue par cette autre exception : c’est une série entièrement bilingue. Plutôt que de faire parler les Sud-américains anglais comme Speedy Gonzalez (“That’s no mouse, that’s el gato!”) ou de doubler les acteurs avec un faux accent colombien, les producteurs ont opté pour une représentation authentique du langage. L’histoire, qui se déroule principalement à Medellín en Colombie, est racontée par l’un des protagonistes majeurs, Steve Murphy, un agent américain de la DEA (Drug Enforcement Administration). Bien que le narrateur raconte en anglais, environ la moitié des dialogues est jouée en espagnol. Non seulement, cela renforce le côté authentique de la série, mais ce choix prouve aussi que les spectateurs peuvent être informés et même divertis dans une langue étrangère, tout en démontrant que l’on peut très bien apprécier des intonations et expressions dans leur langue d’origine. Pour une série au succès aussi large, avoir réussi à préserver un caractère bilingue est une réelle prouesse.

Si vous aussi, vous souhaitez apprendre ou continuer d’apprendre l’espagnol, regardez donc Narcos ! Non seulement Wagner Moura est une belle source d’inspiration pour ceux qui démarrent, mais la série est aussi un agréable moyen de passer le temps. Sait-on jamais, peut-être qu’arrivé au dernier épisode, vous serez capable de vous passer des sous-titres et de parler quelques mots d’espagnol colombien… Pas vrai, m’ijo ?!

Envie de devenir accro à l'apprentissage d'une langue ?
Essayez Babbel !
Author Headshot
Giulia Depentor
Giulia est une écrivaine qui se passionne pour le roman noir, les arbres généalogiques et les ères historiques qu'elle n'a jamais vécues. Pendant son temps libre, elle fait du ukulélé et collectionne des photos ternies de gens qu'elle ne connaît pas.
Giulia est une écrivaine qui se passionne pour le roman noir, les arbres généalogiques et les ères historiques qu'elle n'a jamais vécues. Pendant son temps libre, elle fait du ukulélé et collectionne des photos ternies de gens qu'elle ne connaît pas.

Sur le même sujet

10 séries en vo pour apprendre les langues… sous sa couette !

10 séries en vo pour apprendre les langues… sous sa couette !

Certaines sont connues, d’autres le sont moins, mais toutes méritent d’être vues (testées et approuvées par nos soins !) : voici 10 séries idéales pour progresser en langues… sans avoir besoin de bouger de son lit.
5 bonnes raisons d’apprendre l’espagnol

5 bonnes raisons d’apprendre l’espagnol

L’espagnol fait partie des langues les plus couramment enseignées comme langue étrangère dans les écoles françaises, à côté de l’anglais et de l’allemand. Et ce n’est pas un hasard, car il existe beaucoup de bonnes raisons d’apprendre l’espagnol ! En voici déjà 5.
Les différences entre l’espagnol en Espagne et en Amérique latine

Les différences entre l’espagnol en Espagne et en Amérique latine

L’espagnol parlé en Amérique latine est-il vraiment différent de celui parlé en Espagne ? Nous avons demandé leur avis à des hispanophones de six pays différents.